Tout sur la pilule combinée

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez ZAVA

Révision médicale par le

Dr Sophie Albe-Ly

Revu le: 25 nov. 2021

Les pilules combinées, également appelées pilules oestroprogestatives ou pilules minidosées, contiennent deux types d’hormones : un oestrogène et un progestatif.

Quel est leur mode d’action ? Pourquoi parle-t-on de génération ? Quelles sont les indications et contre-indications des pilules combinées ? Quels sont les effets secondaires ? Que faire en cas d’oubli ?

Nos médecins répondent à toutes vos questions.

Dans cet article
 
Consultation en ligne pour votre contraception
Demander une ordonnance

La pilule combinée : c’est quoi ?

Les pilules combinées, ou pilules oestroprogestatives, sont un moyen de contraception oral composé d'un oestrogène et d’un progestatif.

Les pilules combinées sont nombreuses et diffèrent entre elles selon différents éléments : le type et la dose d’oestrogène, le type de progestatif et le type d’association.

Il existe deux autres méthodes de contraception combinées : le patch contraceptif et l’anneau vaginal.

Le type et la dose d’oestrogène

L'éthinylestradiol est l’estrogène le plus souvent utilisé dans la composition des pilules combinées. Elles contiennent 40 microgrammes ou moins d’éthinylestradiol et sont appelées pilules minidosées.

Il existe aussi des pilules contenant de l’estradiol (un oestrogène naturellement présent chez la femme).

Le type de progestatif

Selon le progestatif qu’elles contiennent, ces pilules sont classées par génération de pilule. On parle de :

  • 2e génération
  • 3e génération
  • 4e génération

Aujourd’hui les pilules de 1ère génération ne sont plus commercialisées en France.

Le type d’association

Selon le dosage d’oestrogène et de progestatif composant la pilule combinée, on parle de pilules combinées monophasiques, biphasiques, triphasiques et même quadriphasiques.

  • Pilule combinée monophasique : tous les comprimés de la plaquette contiennent la même dose d’estrogène et de progestatif pendant le cycle.
  • Pilule combinée biphasique : il y a 2 dosages différents. Les 7 premiers comprimés sont d’une couleur différente des 14 suivants car la dose d’oestrogène et de progestatif est différente. Le dosage des hormones est plus important pendant ces 14 jours.
  • Pilule combinée triphasique : il y a 3 dosages différents. Ces pilules fonctionnent par palier. Les comprimés sont de 3 couleurs différentes selon les dosages. Il est donc très important de bien respecter l’ordre des comprimés afin que la pilule soit efficace.
  • Pilule combinée quadriphasique : il y a 4 dosages différents. Tout comme les pilules triphasiques, cette pilule fonctionne par palier. Les comprimés sont de 4 couleurs différentes selon les dosages. Il est donc très important de bien respecter l’ordre des comprimés afin que la pilule soit efficace.

Quelle est la différence entre une pilule oestroprogestative et une pilule progestative ?

Contrairement aux pilules progestatives, les pilules combinées contiennent un oestrogène en plus d’un progestatif de synthèse.

Quel est le mode d’action de la pilule combinée ?

Les pilules combinées ont une triple action :

  • elles agissent sur les ovaires en bloquant l’ovulation ;
  • elles agissent sur la paroi de l’utérus (endomètre) qui ne sera plus apte à recevoir un embryon ; cela empêche la nidation ;
  • elles agissent aussi sur la glaire cervicale (sécrétion du col de l’utérus) en la rendant plus épaisse ce qui empêche le passage des spermatozoïdes dans le col de l’utérus.

Liste des pilules oestroprogestatives (ou pilules combinées) selon leur génération

Pourquoi parle-t-on de génération de pilules combinées ?

Il existe plusieurs générations de pilules pour les pilules combinées. Ces générations dépendent de la composition des pilules en particulier du type de progestatif qu’elles contiennent.

Génération de pilule combinée Type de progestatif

2e génération

lévonorgestrel

3e génération

désogestrel

gestodène

norgestimate

4e génération

acétate de chlormadinone

diénogest

drospirénone

nomégestrol

Pilules combinées de 3e génération

Pilules combinées de 4e génération

Comment prendre une pilule combinée ?

  • La majorité des plaquettes de pilules combinées contient 21 comprimés

Prenez 1 comprimé tous les jours à la même heure avec un verre d’eau en respectant l’ordre indiqué sur la plaquette, jusqu’à épuisement des comprimés. Effectuez une période de 7 jours sans comprimé, lors de laquelle des règles apparaîtront (elles commencent habituellement le 2e ou 3e jour après la prise du dernier comprimé).

Commencez ensuite une nouvelle plaquette au 8e jour d'arrêt. Il est possible que les saignements ne soient pas terminés quand vous commencerez votre nouvelle plaquette.

  • Il existe aussi des plaquettes de 28 comprimés

Elles sont composées de 21 ou 24 comprimés actifs (avec des hormones) et de respectivement 7 ou 4 comprimés inactifs (sans hormones).

Prenez 1 comprimé par jour au même moment de la journée pendant 28 jours consécutifs. Il n’y a pas d’arrêt entre deux plaquettes. Vous aurez des règles après la prise du dernier comprimé actif, il est possible qu’elles se poursuivent après le début de la plaquette suivante.

  • Il existe aussi des plaquettes de 91 comprimés

C’est le cas de la pilule combinée Seasonique® qui est une pilule à cycle prolongé : les comprimés doivent être pris en continu pendant 91 jours.

Il faut donc prendre 1 comprimé tous les jours, dans l’ordre indiqué sur la plaquette, à la même heure de la journée pendant 91 jours sans interruption. Enchaînez ensuite sans interruption avec une nouvelle plaquette lorsque la précédente est terminée.

Quelle est l’efficacité contraceptive de la pilule combinée ?

La pilule combinée, au même titre que la pilule contraceptive progestative, est considérée comme un moyen contraceptif très sûr.

Son efficacité est de 99,7 % si elle est utilisée parfaitement, c’est-à-dire quotidiennement, à heure fixe, sans oubli, sans interaction médicamenteuse, sans problème d’utilisation et diarrhée ou vomissements dans les 4 heures qui suivent la prise de la pilule.

En réalité, son efficacité serait plutôt de 91 % en prenant en compte les erreurs d’utilisations, les oublis, etc. inhérents à la vie de tous les jours.

Nous vous rappelons que la pilule contraceptive ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles (IST).

Je prends la pilule combinée pour la première fois : comment dois-je procéder ?

Vous prenez la pilule combinée pour la première fois ou en changez, et vous ne savez pas très bien comment procéder ? Nous sommes là pour vous aider ! Selon la situation qui vous concerne, nous vous expliquons comment faire pour démarrer votre pilule combinée correctement.

Quelle situation me correspond ? Comment dois-je procéder ?

Je n’avais aucune contraception hormonale

Commencez votre pilule combinée le premier jour de vos règles.

Vous  pouvez aussi démarrer votre pilule combinée entre le 2e et le 5e jour de votre cycle mais vous devez alors utiliser un préservatif pendant les 7 premiers jours.

Je prenais autre pilule combinée

Commencez votre pilule combinée de préférence le lendemain de la prise du dernier comprimé actif (dernier comprimé contenant les substances actives) de la pilule précédente.

OU

Au plus tard, vous pouvez commencer votre pilule combinée le jour qui suit la période habituelle d'arrêt de prise de votre contraception précédente (ou après la prise du dernier comprimé inactif de votre contraception précédente).

Je prenais une pilule progestative

Commencez votre pilule combinée à tout moment du cycle dès le lendemain de l'arrêt de la pilule progestative. 

Si votre pilule progestative était Microval, il est recommandé d’utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours de votre nouvelle pilule.

J’avais un anneau vaginal

Prenez le premier comprimé de votre pilule combinée de préférence le jour du retrait, ou au plus tard le jour prévu pour la nouvelle pose.

J’avais un patch transdermique

Prenez le premier comprimé de votre pilule combinée de préférence le jour du retrait, ou au plus tard le jour prévu pour la nouvelle pose.

J’avais un implant contraceptif

Commencez votre pilule combinée le jour du retrait.

Utilisez un préservatif pendant les 7 premiers jours de prise de la pilule combinée.

J’avais un dispositif intra-utérin (DIU)

Commencez votre pilule combinée le jour du retrait.

Utilisez un préservatif pendant les 7 premiers jours de prise de la pilule combinée.

J’avais un contraceptif injectable

Débutez votre pilule combinée le jour prévu pour la nouvelle injection.

Utilisez un préservatif pendant les 7 premiers jours de prise de la pilule combinée.

Je viens d’accoucher

Si votre médecin ou sage-femme vous a prescrit une pilule combinée en suite de couches, prenez le premier comprimé au moins 21 à 28 jours après votre accouchement. Au-delà de 28 jours, utilisez une méthode de type barrière comme le préservatif pendant les 7 premiers jours d’utilisation. En cas de rapports sexuels non protégés, faites un test de grossesse ou attendez vos premières règles avant d’utiliser votre pilule combinée.

J’ai fait une fausse-couche durant le 1er trimestre

Commencez votre pilule combinée immédiatement.

J’ai fait une fausse-couche durant le 2e trimestre

Prenez la pilule combinée 21 à 28 jours après.

J’ai subi une IVG durant le 1er trimestre

Commencez votre pilule combinée immédiatement.

J’ai subi une IVG durant le 2e trimestre

Prenez la pilule combinée 21 à 28 jours après.

Pilule combinée : au bout de combien de temps est-elle efficace ?

Le délai d’efficacité de la pilule combinée varie selon les situations.

Vous êtes immédiatement protégée si vous avez commencé la pilule combinée le 1er jour de vos règles dans le cas où vous n’aviez pas de contraception hormonale avant.

Si vous avez commencé la pilule combinée après le 1er jour de vos règles et que vous n’aviez pas de contraception hormonale précédemment, utilisez un préservatif pendant les 7 premiers jours de prise de votre pilule combinée.

Si vous prenez la pilule combinée en relais d’une autre contraception hormonale, vous devez utiliser un préservatif pendant les 7 premiers jours de la prise de votre pilule combinée dans certains cas. (voir le tableau ci-dessus).

Pour qui est faite la pilule oestroprogestative ?

La pilule combinée peut-être prise par toutes les femmes ne présentant pas de contre-indications particulières.

Puis-je prendre ma pilule combinée en continu ?

Oui, il est possible de prendre en continu votre pilule combinée en enchaînant les plaquettes sans effectuer la période sans prise de comprimés et ainsi retarder vos règles.

Pilule combinée : quels sont les effets indésirables ?

Différents effets indésirables, plus ou moins fréquents, ont été observés chez les femmes utilisant la pilule combinée.

  • Effets indésirables fréquents (moins de 1 personne sur 10) : inflammation ou candidose vaginale, nausées, vomissements, tension des seins, jambes lourdes, troubles des règles, saignements entre les règles, prise de poids, acné, modification de l'humeur ou de la libido, irritabilité, nervosité, étourdissement, maux de tête, migraine. Ces effets sont variables d'une femme à l'autre, et peuvent être un facteur de changement de pilule.
  • Effets indésirables peu fréquents (moins de 1 personne sur 100) : irritation oculaire par les lentilles de contact, modification de l'appétit, ballonnements, pousse excessive des poils, chute de cheveux, hypertension artérielle, augmentation importante des lipides dans le sang.
  • Effets indésirables rares (moins de 1 personne sur 10 000) : accident thromboembolique veineux (phlébite, embolie pulmonaire...) ou artériel (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), taches sombres sur le visage, troubles de la vision, réaction allergique, exacerbation d'un lupus érythémateux disséminé, d'une porphyrie ou d'une chorée, pancréatite, tumeur bénigne du foie, jaunisse, calcul de la vésicule biliaire.

Y a-t-il un risque de thrombose élevé avec les pilules combinées ?

L’utilisation d’un contraceptif oral combiné augmente le risque d’apparition d’un caillot sanguin en comparaison à une non-utilisation.

Les caillots sanguins peuvent se former :

  • dans les veines (« thrombose veineuse » ou « thrombo-embolie veineuse »)
  • dans les artères (« thrombose artérielle » ou « thrombo-embolie artérielle »)

Les thromboses veineuses sont plus fréquentes avec les pilules de 3e génération contenant du désogestrel ou du gestodène et de 4e génération contenant de la drospirénone qu’avec celles de 2e génération contenant du lévonorgestrel.

Le risque dépend du type de contraceptif hormonal combiné que vous utilisez et demeure toutefois très faible.

Les contraceptifs hormonaux combinés contenant du lévonorgestrel, de la noréthistérone, du norgestimate ou de la drospirénone sont associés au risque thrombo-embolique veineux le plus faible. Le risque thrombo-embolique veineux est maximal pendant la première année d’utilisation. Certaines données indiquent également une augmentation du risque lors de la reprise d’un contraceptif hormonal combiné après une interruption de 4 semaines ou plus.

  • Parmi les femmes qui n’utilisent pas de contraceptif hormonal combiné et qui ne sont pas enceintes, environ 2 sur 10 000 développeront une thrombo-embolie veineuse sur une période d’un an.
  • On estime que sur 10 000 femmes qui utilisent un contraceptif hormonal combiné contenant du lévonorgestrel, de la noréthistérone ou du norgestimate, environ 5 à 7 développeront une thrombo-embolie veineuse sur une période d’un an.
  • On estime que sur 10 000 femmes qui utilisent un contraceptif hormonal combiné contenant de la drospirénone, environ 9 ) 12 développeront un caillot sanguin sur une période d’un an.
  • Pour vous donner une comparaison , le risque de thrombose veineuse est de 6 cas pour 10 000 femmes au cours de la grossesse.

Pilule combinée et prise de poids

La prise d’une pilule contraceptive peut avoir comme effet indésirable d’augmenter l'appétit et d'entraîner ainsi une prise de poids. De la rétention d’eau peut également être observée lors de la prise d’une contraception hormonale.

La prise de poids n’est donc pas liée directement à la prise de la pilule mais certains effets secondaires peuvent l’engendrer.

Pilule combinée et acné

L'acné fait partie des effets indésirables possibles de la pilule contraceptive, bien que la pilule combinée puisse être parfois prescrite afin d’aider à réguler l'acné hormonalement.

Vous pouvez demander un traitement pour l'acné auprès de nos médecins en ligne ZAVA.

Pilule combinée et saignements entre les règles

Le spotting ou petites pertes de sang en dehors des règles et l’un des effets indésirables fréquents de la pilule combinée, d’autant plus avec les pilules ayant un dosage en oestrogène inférieur à 30 mcg. Il est donc possible d’observer des saignements légers entre les règles en prenant la pilule combinée bien que cela ne touche pas toutes les femmes.

Il est également possible d’utiliser une pilule contraceptive combinée pour contrôler les saignements causés pas les implants progestatifs, les injections ou les dispositifs intra-utérins (stérilets). Les pilules combinées peuvent être utilisées pendant 3 mois pour aider à réguler les saignements. Il s’agit d’une prescription hors AMM : cela signifie que cette utilisation des pilules combinées ne figure pas dans les indications qui ont été autorisées lors de leur commercialisation, mais l’utilisation de la pilule combinée dans ce contexte est largement acceptée et répandue.

Après 3 mois, si vos saignements ne sont pas régularisés, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme pour rechercher d’autres causes possibles et rediscuter de la méthode de contraception la plus adaptée pour vous.

Pilule combinée et libido

Comme tout médicament, les contraceptifs œstroprogestatifs peuvent comporter des effets indésirables qu’il faut reconnaître le plus tôt possible, la modification de la libido en fait partie.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin, gynécologue ou sage-femme pour éventuellement changer de pilule ou de méthode de contraception.

Avantages de la pilule combinée

Les avantages sont les suivants :

  • la pilule combinée peut permettre de ne pas avoir de règles (prise en continu), ou de les avoir à jours fixes, ou d’avoir des règles moins douloureuses et moins abondantes et plus régulières ;
  • amélioration des symptômes de l’acné dans certains cas ;
  • il existe une large variété de pilules combinées disponibles à la vente, il est donc facile d’en changer après recommandation de votre médecin, gynécologue ou sage-femme si un effet indésirable gênant intervient.

Y a-t-il des contre-indications à la prise d’une pilule combinée ?

Si vous êtes concernée par une des situations ci-dessous, parlez-en avec votre médecin, gynécologue ou sage-femme afin qu’ un autre moyen de contraception vous soit proposé :

  • si vous avez ou avez déjà eu un caillot dans un vaisseau sanguin d’une jambe (thrombose veineuse profonde), d’un poumon (embolie pulmonaire) ou d’autres organes ;
  • si vous êtes atteinte d’un trouble affectant la coagulation sanguine ;
  • si vous devez être opérée ou si vous êtes alitée pendant une durée prolongée ;
  • si vous avez déjà eu une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC) ;
  • si vous avez ou avez déjà eu de l’angine de poitrine ou un accident ischémique transitoire ;
  • si vous avez l’une des maladies suivantes pouvant augmenter le risque de caillot dans les artères : diabète sévère avec atteinte des vaisseaux sanguins, pression artérielle très élevée, taux très élevé de graisses dans le sang (cholestérol ou triglycérides), maladie appelée hyperhomocystéinémie ;
  • si vous avez ou avez déjà eu un type de migraine appelé « migraine avec aura » ;
  • si vous avez ou avez déjà eu une affection du foie avec absence de normalisation de votre fonction hépatique ;
  • si vous avez ou avez eu une tumeur du foie ;
  • si vous avez ou avez des antécédents ou une suspicion de cancer du sein ou des organes génitaux ;
  • si vous avez des saignements vaginaux inexpliqués.

Que faire en cas d’oubli d’un comprimé de pilule combinée ?

Oubli de votre pilule combinée - Moins de 12 heures après l’heure habituelle de la prise

L'effet contraceptif n'est pas diminué. Prenez immédiatement le comprimé oublié et poursuivez le traitement normalement en prenant le comprimé suivant à l'heure habituelle.

Oubli de votre pilule combinée - Plus de 12 heures après l'heure habituelle de la prise

Il y a un risque de grossesse. Plus le nombre de comprimés oubliés est élevé, plus le risque est important. Il est particulièrement important si vous oubliez de prendre des comprimés au début ou à la fin de la plaquette.

  • Oubli d’un ou plusieurs comprimés en semaine 1 : prenez le dernier comprimé oublié dès que vous constatez l'oubli (même si cela implique la prise de deux comprimés en même temps). Continuez à prendre les comprimés suivants à l'heure habituelle et utilisez un préservatif les 7 jours suivants. Si vous avez eu des rapports sexuels au cours des 7 jours précédant l'oubli, une contraception d’urgence peut être nécessaire. Dans ce cas, consultez votre médecin, gynécologue ou sage-femme.
  • Oubli d'un comprimé en semaine 2 : prenez le dernier comprimé oublié dès que vous constatez l'oubli (même si cela implique la prise de deux comprimés en même temps). Si vous avez pris correctement vos comprimés les 7 jours précédant l'oubli, vous n’avez pas besoin d’utiliser de moyen de contraception supplémentaire. En revanche, si vous avez oublié de prendre des comprimés, il est recommandé d’utiliser des préservatifs pendant 7 jours.
  • Oubli d'un comprimé en semaine 3 : cette semaine est la plus risquée en raison de sa proximité avec la période d’arrêt de 7 jours. Si vous avez bien pris vos comprimés les 7 jours précédant l’oubli, vous n’aurez pas à utiliser de méthode de contraception supplémentaire, suivez simplement une des deux alternatives ci-dessous :
  1. Dès que vous constatez l'oubli, prenez le comprimé oublié, même si vous devez prendre 2 comprimés en même temps. Continuez à prendre les comprimés suivants à l'heure habituelle. N’effectuez pas la période d'arrêt de 7 jours et commencez directement la plaquette suivante. Il est très probable que vous ayez vos règles à la fin de la seconde plaquette mais vous pouvez aussi avoir des « spottings » (gouttes de sang) ou des saignements entre les règles au cours de la seconde plaquette.
  2. Il est aussi possible d’arrêter immédiatement de prendre les comprimés de la plaquette en cours et de passer directement à la période d'arrêt de 7 jours. Si vous souhaitez commencer une nouvelle plaquette le jour habituel de votre première prise, raccourcissez la période d'arrêt à moins de 7 jours.

Si vous suivez correctement l'une ou l'autre de ces deux recommandations, vous êtes protégée d'un risque de grossesse.

Si vous avez oublié plus d’un comprimé, prenez le dernier comprimé dès que vous vous en apercevez, suivez la première alternative et utilisez un préservatif les 7 jours suivants.

Si vous avez oublié de prendre l’un des comprimés d'une plaquette et n'avez pas eu de règles lors de la période d'arrêt sans comprimés, il est possible que vous soyez enceinte. Consultez votre médecin, gynécologue ou sage-femme avant de commencer la plaquette suivante.

Pilule combinée et allaitement

L'utilisation de la pilule combinée n'est pas recommandée pendant au moins les 6 premières semaines d'allaitement car elle peut avoir une incidence sur la production de lait maternel. Si vous allaitez, consultez votre médecin, gynécologue ou sage-femme afin de trouver le moyen de contraception le plus adapté.

Aucun résultat.

Aucun résultat.
Veuillez vérifier que le nom du traitement est exact ou faire une autre recherche.

Puis-je obtenir la pilule combinée sans ordonnance ?

Non, les pilules combinées sont disponibles sur ordonnance uniquement.

Pour obtenir une ordonnance, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme, ou vous adressez à nos médecins en ligne, habilité·e·s à vous délivrer une ordonnance en ligne à télécharger sous 3 heures ouvrées depuis votre Espace personnel.

Si vous avez perdu votre ordonnance, il existe des solutions telles que demander un duplicata au médecin prescripteur, demander conseil à votre pharmacien·ne, prendre un rendez-vous pour en obtenir une nouvelle, se rendre au planning familial ou renouveler votre ordonnance auprès d’un médecin en ligne.

Quel est le prix d’une pilule combinée ?

Le prix dépend de la pilule combinée.

En effet certaines pilules combinées sont remboursées à 65 % par l’Assurance Maladie et d'autres ne sont pas remboursées du tout.

Seules les pilules de 2e génération sont remboursées, les pilules des 3e et 4e générations ne le sont plus depuis mars 2013.

*Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

  • Les pilules combinées non remboursées par l’Assurance Maladie sont à prix libre en pharmacie. Leur prix varie donc d’une officine à une autre.

La pilule contraceptive est gratuite pour les mineures et les non-assurées sociales dans les centres de planning familial.

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez ZAVA depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 25 nov. 2021

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance sous 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance sous 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.