Pilules contraceptives combinées

Les pilules oestroprogestatives ou combinées sont un moyen de contraception oral prescrit aux femmes pour empêcher une grossesse. Elles contiennent deux types d’hormones : un oestrogène et un progestatif. Selon le progestatif qu’elles contiennent, ces pilules sont classées dans les pilules de première, deuxième, troisième ou quatrième génération.
Quel est leur mode d’action ? Pourquoi parle-t-on de génération ? Quelles sont les indications et contre-indications des pilules combinées ?

Nous avons demandé au Dr Benjamin Viaris de Lesegno, Gynécologue Obstétricien, de nous apporter son éclairage sur ce sujet dans cette interview.

Interview réalisée le 24/04/2017*

Quels sont les types de pilules combinées ?

Il existe plusieurs types de pilules combinées :
Les pilules monophasiques :
Cela signifie que tous les comprimés de la plaquette contiennent la même dose d’estrogène et de progestatif pendant le cycle.
Les pilules biphasiques :
Les 7 premiers comprimés sont d’une couleur différente des 14 suivants car la dose d’oestrogène et de progestatif est différente. Le dosage des hormones est plus important pendant ces 14 jours.
Les pilules triphasiques :
Ces pilules fonctionnent par palier. Les oestroprogestatifs sont peu dosés pendant la première semaine, puis plus fortement dosés la deuxième semaine et encore plus la troisième semaine. Les comprimés sont de trois couleurs différentes selon les dosages. Il est donc très important de bien respecter l’ordre des comprimés afin que la pilule soit efficace.

Quel est le mode d’action d’une pilule combinée ?

Les pilules combinées ont une triple action :

  • Elles agissent sur les ovaires en bloquant l’ovulation
  • Elles agissent sur la paroi de l’utérus : l’endomètre (muqueuse interne de l’utérus) va s’amincir et ne sera plus apte à recevoir un embryon. Cela empêche la nidation.
  • Elles agissent aussi sur la glaire cervicale (sécrétion du col de l’utérus) en la rendant plus épaisse ce qui empêche les spermatozoïdes de s’introduire dans le col de l’utérus

Comment prend-on une pilule combinée ?

La majorité des plaquettes de pilules combinées contient 21 comprimés. Il faut prendre 1 comprimé tous les jours à la même heure pendant 21 jours et arrêter la prise de comprimés pendant 7 jours, période pendant laquelle vous aurez vos règles. Vous pouvez commencer une nouvelle plaquette après les 7 jours d’arrêt.
Il existe aussi des plaquettes de 28 comprimés. Elles sont composées de 21 ou 24 comprimés actifs (avec des hormones) et de 4 ou 7 comprimés inactifs (sans hormones). Dans ce cas, il faut prendre sa pilule tous les jours à la même heure sans interruption avec la prochaine plaquette.

Puis-je prendre ma pilule combinée en continu ?

Étant donné que lorsque vous prenez la pilule, les règles que vous avez sont des règles “artificielles” provoquées par l’arrêt de la pilule, vous pouvez donc tout à fait enchaîner les plaquettes.

Pourquoi parle-t-on de générations ?

Il existe plusieurs générations de pilules pour les pilules combinées. Ces générations dépendent de la composition des pilules en particulier du types de progestatif qu’elles contiennent.
Pilule de 1ère génération :
Aujourd’hui les pilules de première génération ne sont plus commercialisées.
Pilules de 2ème génération :
Ces pilules contiennent du norgestrel ou du lévonorgestrel.
Pilules de 3ème génération :
Ces pilules contiennent du gestodène, du désogestrel et du norgestimate.
Pilules de 4ème génération :
Elles contiennent du diénogest ou de la chlormadinone, et pour les plus récentes du Nomégestrol ou de la drospirénone.

Le Dr Viaris de Lesegno nous explique la différence entre les générations : “La principale différence qu’il y a entre les 1ère/2ème générations et 3ème/4ème générations est dans le risque de phlébite ou de thrombose c’est-à-dire dans le risque de caillot dans les veines ou dans les artères pulmonaires. En effet 1ère et 2ème générations ont un risque plus bas que 3ème et 4ème générations. Quand il existait les 1ère et 2ème générations, l’industrie pharmaceutique a cherché à trouver de nouvelles formes de progestatifs pour diminuer les effets secondaires des premières générations qui pouvaient être : problèmes hormonaux, acnés, rétention d’eau, etc, et c’est ainsi que les 3ème et 4ème générations ont été découvertes. Il a fallu un certain temps avant qu’on se rende compte que 3ème et 4ème générations avaient un risque thrombotique plus important”.

Que faire quand on oublie une pilule combinée ?

Oubli pilule inférieur à 12h, que faire ?

  • Prenez le comprimé oublié dès que vous constatez son oubli et continuez à prendre les comprimés suivants comme vous le faites chaque jour. Cela signifie que vous allez prendre deux comprimés le jour de l’oubli.
    Oubli pilule supérieur à 12h, que faire ?
  • Dès que vous avez remarqué son oubli, prenez le comprimé oublié. Poursuivez ensuite la prise des comprimés suivants comme vous le faites tous les jours, à l’heure habituelle. Cependant, les rapports sexuels que vous avez eu avant l’oubli peuvent être féconds. Vous devez donc utiliser un préservatif les 7 jours suivants.

Y a-t-il des contre-indications ?

Si vous êtes concernée par une des situations ci-dessous, parlez-en avec votre médecin afin que celui-ci vous propose un autre moyen de contraception :

  • Si vous souffrez ou avez souffert d’un accident vasculaire cérébral, d’une angine de poitrine, d’infarctus du myocarde, d’une phlébite ou d’une embolie pulmonaire
  • Si vous avez une prédisposition à la thrombose artérielle ou veineuse
  • Si vous avez une maladie qui peut augmenter le risque de thrombose artérielle : diabète, tension supérieure à 160/95, taux élevé de lipides dans le sang, maladie appelée hyperhomocystéinémie
  • Si vous souffrez de migraines accompagnées de signes neurologiques (troubles visuels, paralysie d'une main ou du visage, etc.)
  • Si vous avez ou avez eu une pancréatite
  • Si vous avez ou avez eu une maladie grave du foie ou une tumeur du foie
  • Si vous avez une insuffisance rénale sévère ou aiguë
  • Si vous avez ou avez eu un cancer du sein ou des organes génitaux
  • Si vous avez des saignements vaginaux inexpliqués

Y a-t-il un risque de thrombose élevé avec les pilules combinées ?

Prendre un pilule combinée augmente le risque de thrombose veineuse et artérielle (par rapport aux femmes ne prenant pas de pilule combinée). Une thrombose signifie qu’un caillot s’est formé dans un vaisseau sanguin. Il peut se former dans différentes parties du corps, principalement :

  • une veine des jambes. On parle alors de phlébite.
  • le poumon et provoquer une embolie pulmonaire
  • une artère
  • du cœur et provoquer un infarctus du myocarde
  • du cerveau et provoquer un AVC

Certains facteurs peuvent favoriser le risque de thrombose artérielle :

  • si vous êtes en surpoids
  • si vous fumez
  • si une personne de votre famille a déjà eu étant jeune une thrombose artérielle
  • si vous avez un taux élevé de lipides dans le sang
  • si vous souffrez d’hypertension artérielle
  • si vous avez de migraines
  • si vous avez une maladie du cœur ou des vaisseaux

Certains facteurs peuvent favoriser le risque de thromboses veineuses :

  • Obésité
  • Antécédent de thrombose veineuse à une jeune âge (avant 50 ans) dans votre famille proche
  • Accouchement récent
  • Immobilité prolongée
  • Certains actes chirurgicaux
  • Certaines pathologies sont associées à un risque de thrombose veineuse, par exemple le cancer, le lupus érythémateux disséminé, le syndrome hémolytique et urémique, les maladies inflammatoires chroniques intestinales (maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique), la drépanocytose
    Si vous présentez un de ces facteurs de risque, votre médecin pourra vous proposer un autre mode de contraception.

Pilule combinée : avec ou sans ordonnance ?

Tout comme les pilules progestatives, les pilules combinées ne sont disponibles que sur ordonnance. Si vous souhaitez avoir accès à la pilule, rendez-vous chez votre médecin traitant ou demandez une ordonnance en ligne à nos médecins habilités sur Zava.

Zava, consultations médicales en ligne : demandez en ligne une ordonnance pour votre pilule et recevez-la chez vous ou a la pharmacie de votre choix en 3h ouvrées.

Article publié le 25/05/2017
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 27/04/2017