Tout savoir sur les pertes vaginales

portrait-dr-raquel-pereira-correia

Révision médicale par le

Dr Raquel Pereira Correia

Revu le: 22 déc. 2021

Les pertes vaginales (leucorrhées) sont un phénomène physiologique normal et nécessaire à la bonne santé du vagin. Elles évoluent au cours d'un cycle menstruel et en cas de changement d'apparence peuvent indiquer des infections éventuelles. Nos médecins vous expliquent.

Dans cet article
couleurs des pertes vaginales
 

Les points essentiels

  • Les pertes vaginales sont un phénomène normal chez la femme en âge de procréer.

  • Une texture, une couleur ou une odeur inhabituelle doivent vous alerter.

  • Cela peut être le signe d’une infection vaginale, telle qu’une infection bactérienne ou une mycose.

Vaginose bactérienne : consultation et ordonnance en ligne
Demander un traitement

Les pertes vaginales, c’est quoi ?

Les pertes vaginales sont des sécrétions naturelles provenant du vagin de la femme. Sous le terme de sécrétions vaginales, plusieurs phénomènes physiologiques sont décrits. Il peut s'agir de pertes blanches, des glaires cervicales ou des règles. Elles apparaissent à la puberté et disparaissent à la ménopause. Elles peuvent être plus ou moins abondantes d'une femme à une autre, et cela est tout à fait normal.

À quoi sont dues les pertes vaginales ?

Les pertes vaginales sont directement liées aux hormones sexuelles. Leur aspect, la texture et la quantité des pertes évoluent au cours du cycle menstruel et varient en fonction des pics d'hormones.

La glaire cervicale est sécrétée par le col utérin. Stimulée lors de l'ovulation, elle devient plus abondante et transparente ce qui facilite l’ascension des spermatozoïdes vers le col de l'utérus. Après l'ovulation, sous l'influence de la progestérone, elle devient plus visqueuse et moins abondante.

Tandis que, les pertes blanches sont composées majoritairement de cellules mortes des parois du vagin qui se régénèrent sans cesse. Elles peuvent laisser des traces dans les sous-vêtements de manière tout à fait normale. Elles contribuent à maintenir l'équilibre de la flore vaginale.

Les types de pertes vaginales et leur couleur

Les pertes vaginales évoluent tout au long du cycle menstruel. Toutefois, certaines modifications peuvent être le signe d'un dérèglement hormonal ou d'une infection. Pour les détecter, il est important de savoir si les pertes sont anormales ou non.

Pertes blanches

Les pertes blanches sont fréquentes au cours du cycle. Toutefois, elles peuvent également être le signe d'une mycose vaginale. Si elles sont accompagnées de démangeaisons ou ont une texture inhabituelle (grumeaux ou lait caillé), il peut s'agir d'une candidose ou mycose vaginale.

Pertes jaunes

Les pertes jaunâtres ou verdâtres accompagnées d'une mauvaise odeur peuvent indiquer une vaginose bactérienne et/ou une infection sexuellement transmissible (IST). Un prélèvement vaginal est nécessaire pour vérifier s'il s'agit d'une infection à Chlamydia, d’une gonorrhée ou d’une infection due à une autre bactérie. Un traitement adapté est nécessaire pour éviter toutes complications et la contamination de vos partenaires sexuels.

Vous pouvez demander une ordonnance en ligne pour un test de dépistage des IST auprès de nos médecins. Si votre test de dépistage est positif à la Chlamydia ou à Gonocoque, vous recevrez une ordonnance pour un traitement.

Pertes marron ou brunes

Quelques jours après le dernier jour des règles, les pertes vaginales peuvent changer de couleur et devenir brunes ou marrons foncés. C'est un phénomène naturel tout à fait normal qui est dû au sang qui s'oxyde dans l'utérus. Le sang est évacué avec les pertes vaginales classiques et forme un mélange de couleur brun ou très foncé.

Si les pertes marrons ou brunes arrivent en dehors de la période pré ou post règles, nous vous conseillons de consulter votre médecin, gynécologue ou sage-femme pour déterminer la présence éventuelle de saignements liés à des affections plus graves.

Pertes rosées

Quelques jours avant le premier jour des règles, quelques gouttes de sang peuvent se mélanger aux pertes vaginales et les teinter légèrement. Ces pertes rosées peuvent apparaître aussi au moment de l'ovulation ou après un rapport sexuel.

Si elles apparaissent en dehors du cycle menstruel, il est conseillé de consulter pour traiter à temps de possibles saignements liés à une affection éventuelle.

Pertes épaisses ou malodorantes

pertes vaginales malodorantes

L'abondance des pertes varient d'une femme à une autre. Elles sont habituellement sans odeur et ne génèrent pas de douleur, de sensation d'irritation ou de brûlures. Lorsqu’elles paraissent inhabituellement épaisses et/ou malodorantes, elles peuvent être le signe d'une infection. Une consultation chez votre médecin, gynécologue ou sage-femme est alors nécessaire pour être traitée.

Pertes vaginales anormales : quand faut-il consulter ?

Une perte vaginale est considérée comme anormale lorsqu’elle est :

  • plus épaisse que la normale ;
  • à la texture granuleuse ;
  • de couleur grisâtre, verdâtre, jaunâtre ou striée de sang ;
  • malodorante, ou plus précisément, présente une odeur de poisson ;
  • accompagnée de prurit, de sensation de brûlure, d’une éruption ou de douleur.

Si vous observez des pertes différentes, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin, gynécologue ou sage-femme.

Quels sont les traitements disponibles en cas de pertes vaginales anormales ?

Il existe plusieurs traitements disponibles pour traiter les pertes vaginales anormales. Ils peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance ou sur prescription médicale.

Mycoses vaginales et pertes vaginales

Les mycoses vaginales sont des infections très courantes. Elles sont sans gravité mais doivent être traitées. Dans le cas d'une mycose vaginale, les pertes deviennent plus épaisses et plus abondantes.

Il existe plusieurs traitements pour soigner une mycose :

  • des crèmes en application locale pour atténuer les démangeaisons ;
  • des ovules vaginaux antifongiques pour empêcher le développement de champignons.

Les pertes vaginales, le signe d’un déséquilibre du microbiote vaginal

Le microbiote vaginal est un ensemble de bactéries, et de champignons non pathogènes au niveau du vagin. Ils assurent son bon fonctionnement et son déséquilibre peut entraîner des infections.

Pertes vaginales : un indicateur en cas d’IST

Des pertes anormales peuvent être un symptôme de certaines IST.

La trichomonase vaginale peut provoquer des pertes vaginales abondantes à l’aspect mousseux, avec un changement de couleur vers le jaune, le verdâtre ou le gris, associé à une forte odeur.

Des pertes vaginales malodorantes peuvent aussi être un symptôme d'une infection à Chlamydia. Dans le cas d'une gonorrhée, elles peuvent prendre un aspect plus liquide ou crémeux ou verdâtre.

D'autres symptômes accompagnent ces différentes IST. Il est nécessaire de consulter nos médecins en ligne, votre médecin, gynécologue ou sage-femme pour réaliser un test de dépistage de IST et commencer un traitement si nécessaire.

Présence d’un corps étranger et pertes vaginales

La présence d'un corps étranger (tampon oublié par exemple) peut entraîner une inflammation vaginale (appelée aussi vaginite) et être la cause de pertes vaginales plus abondantes. Une consultation chez votre médecin, gynécologue ou sage-femme est nécessaire pour retirer le corps étranger et mettre en place un traitement en cas d'infection.

Les sécrétions du vagin : c’est normal d’en avoir

Les sécrétions vaginales sont un phénomène tout à fait normal. Elles peuvent être abondantes et laisser des traces dans vos sous-vêtements. Elles évoluent au cours du cycle menstruel et tout au long de la vie d'une femme à des périodes importantes telle qu'une grossesse ou la ménopause .

Les pertes vaginales au cours du cycle menstruel

Pendant le cycle menstruel de la femme, les pertes évoluent.

  • Elles sont transparentes, à la texture filante (comme un blanc d’œuf) au moment de l'ovulation.
  • Elles sont blanchâtres, épaisses, sèches voire absentes pendant la phase folliculaire (phase de développement de l'ovule) et la phase lutéale (phase de destruction de l'ovule non fécondé).

Les pertes vaginales pendant la grossesse

pertes vaginales pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les pertes peuvent être plus abondantes à cause d'une augmentation des hormones qui va accélérer le renouvellement des cellules des parois du vagin. Elles sont alors évacuées par les pertes vaginales. Le col de l'utérus est lui aussi stimulé par l'augmentation d'hormones et développe une production importante de mucus, là aussi évacué par les pertes blanches. Il peut également s'agir du bouchon muqueux qui est libéré quelques jours ou plusieurs heures avant l’accouchement.

Les pertes vaginales et la ménopause

Lors de la période qui précède la ménopause, certaines femmes observent des pertes différentes. Un phénomène dû à la chute du taux d’œstrogènes qui affine et assèche le vagin. Il est alors sujet aux irritations générant des pertes vaginales plus liquides, claires, épaisses ou jaunâtres.

Après la ménopause, le risque d'IST est toujours présent, en cas de rapport non protégé, une consultation peut être nécessaire pour établir un diagnostic en cas de pertes vaginales anormales.

Les pertes vaginales pendant les rapports sexuels

Pendant un rapport sexuel, des sécrétions vaginales particulières vont aider à humidifier et lubrifier le vagin: c'est la cyprine. Il s’agit d’une perte vaginale sécrétée par les glandes de Bartholin localisées de chaque côté de la vulve et l'orée du vagin. Son rôle est de favoriser la pénétration et le plaisir pendant l’excitation sexuelle.

dr-raquel-pereira-correia.png
Révision médicale par le:
Dr Raquel Pereira Correia Rédactrice médicale

Médecin généraliste, Raquel est rédactrice médicale chez ZAVA, où elle participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais elle ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 22 déc. 2021

Consultation médicale avec délivrance d'ordonnance si nécessaire - 25 €
Médecins habilités
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?



trustpilot-ratings-4-halfstar (3665)
trustpilot-ratings-5-star par Martial, 30 mai 2022
Super merci encore
trustpilot-ratings-5-star par Yoann, 01 juin 2022
Ordonnance reçu le lendemain et passage en pharmacie sans problème
trustpilot-ratings-5-star par cliente , 06 juin 2022
Le médecin a répondu à mes questions précises et j'ai eu mon ordonnance en 48h. Excellent service
trustpilot-ratings-5-star par Natalii, 28 mai 2022
Un service extra et rapide
trustpilot-ratings-5-star par Daria, 15 juin 2022
Rapide et efficace, service de qualité.