Dépistage MST / IST

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez ZAVA

Révision médicale par le

Dr Sophie Albe-Ly

Revu le: 10 févr. 2022

Les MST, Maladies Sexuellement Transmissibles, sont désormais appelées IST, pour Infections Sexuellement Transmissibles. Quand dois-je me faire dépister pour une IST ? Vers qui me diriger ? Où est-il possible de se faire dépister ?

Nos médecins vous conseillent.

Dans cet article
depistage mst
 

Les points essentiels

  • Il existe différents types de tests pour dépister les infections sexuellement transmissibles : prise de sang, prélèvement local, analyse d'urine et examen médical.

  • Certaines IST mettent plus de temps que d'autres à se développer dans le corps. Le bon moment pour faire le test de dépistage diffère donc d'une IST à l'autre.

  • Un dépistage IST peut se faire dans un laboratoire, dans les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGGID), dans les associations de lutte contre le sida ou encore dans les Centres de Planification et d’Éducation Familiale (CPEF).

  • Le dépistage des IST est gratuit dans les CeGGID, les CPEF, les associations de lutte contre le sida et les permanences d’accès au soin de santé (PASS), et est pris en charge par l’Assurance Maladie en laboratoire d’analyses si vous avez une ordonnance de votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme.

Dépistage des IST
Demander une ordonnance

Qu’est-ce qu’un dépistage IST ?

Le dépistage permet de détecter une infection sexuellement transmissible (IST) afin de la traiter et d’éviter sa transmission à d’autres personnes.

Certaines IST n’entraînent aucun symptôme ou peuvent se manifester différemment selon les individus. Il est donc nécessaire d’effectuer des dépistages réguliers pour rester protégé·e.

Comment se passe un dépistage IST ?

Le type de prélèvement nécessaire diffère en fonction de l’IST recherchée : il peut s’agir d’un échantillon d’urine, d’un prélèvement local ou d’une prise de sang. Enfin certaines IST se diagnostiquent à l’examen clinique.

IST Type de prélèvement

Gonorrhée

  • Prélèvement vaginal (de préférence car plus fiable que le prélèvement urinaire) chez la femme.
  • Prélèvement urinaire ou au niveau du pénis chez l’homme.
  • Prélèvement anal et/ou de gorge si sexe anal/oral chez la femme et l’homme.

Hépatite B

  • Prélèvement sanguin

Hépatite C

  • Prélèvement sanguin

Herpès génital

  • Inspection des lésions par votre médecin. 
  • Lorsque l’aspect des lésions laisse un doute, un prélèvement local peut être réalisé pour confirmer le diagnostic.

Infection à Chlamydia

  • Prélèvement vaginal (de préférence car plus fiable que le prélèvement urinaire) chez la femme.
  • Prélèvement urinaire ou au niveau du pénis chez l’homme.
  • Prélèvement anal et/ou de gorge si sexe anal/oral chez la femme et l’homme.

Mycoplasma genitalium

  • Prélèvement vaginal (de préférence car plus fiable que le prélèvement urinaire) chez la femme.
  • Prélèvement urinaire ou au niveau du pénis chez l’homme.
  • Prélèvement anal si sexe anal chez la femme et l’homme.

Papillomavirus

  • Prélèvement génital (frottis)

Syphilis

  • Prélèvement sanguin

Trichomonase

  • Prélèvement vaginal chez la femme
  • Prélèvement urinaire ou urétral chez l’homme.

VIH (virus du sida)

  • Prélèvement sanguin

Dans quels cas faire un dépistage IST ?

Il est recommandé de se faire dépister au début de votre vie sexuelle, lorsque vous changez de partenaire et si vous avez ou pensez avoir eu un rapport à risque. Il ne faut pas attendre d’avoir eu un rapport à risque, des symptômes ou qu’un·e de vos partenaires vous fasse part de ses résultats pour effectuer un dépistage IST.

Une IST peut se transmettre par contact lors de la pénétration vaginale mais également lors des rapports oraux et anaux. Il est donc nécessaire de se protéger en toute circonstance et d’effectuer un test de dépistage si vous souhaitez ne plus porter de préservatif ou de digue dentaire avec votre/vos partenaire·s.

Si l’un·e de vos partenaires vous fait part de ses résultats positifs à une IST, référez-vous au tableau ci-dessous pour savoir à partir de quand vous devez effectuer les tests pour obtenir un diagnostic fiable. Les médecins de ZAVA peuvent vous faire une ordonnance pour un test de dépistage IST.

IST : quand faire un dépistage après un rapport à risque ?

Il est important de prendre en compte les temps d’incubation des différentes infections afin d’avoir des résultats fiables. Ces temps varient selon les IST.

Selon la période d’incubation de chaque IST, voici le délai à compter suivant le rapport à risque pour effectuer un test de dépistage. Cependant, en cas de symptômes, il est recommandé de faire un dépistage sans attendre, quitte à refaire un test par la suite si besoin.

Test de dépistage Délai à compter suivant le rapport à risque

Gonorrhée

2 semaines

Hépatite B

12 semaines

Hépatite C

12 semaines

Infection à Chlamydia

2 semaines

Mycoplasma genitalium

2 semaines

Syphilis

3 à 6 semaines, puis répéter à 12 semaines si négatif

Trichomonase

2 semaines

VIH (virus du sida)

6 semaines pour un test classique (ELISA), 12 semaines pour un test rapide (TROD)

Dépistage des IST : où se faire dépister ? Avec ou sans ordonnance ? Est-ce gratuit ?

Dépistage gratuit Dépistage sans ordonnance
Laboratoire d’analyses privé ou public

Non 

Sauf dispositif “Au labo sans ordo” pour le VIH

Oui* 

Associations de lutte contre le VIH

Oui

Oui

Centre de planification et d'éducation familiale (CPEF)

Oui

Oui

Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD)

Oui

Oui

Permanence d’accès aux soins de santé (PASS)

Oui

Oui

Pour le VIH uniquement, test par auto-prélèvement disponible en pharmacie

Non

Oui

* Pour effectuer un test en laboratoire, une ordonnance est nécessaire si vous souhaitez que les analyses soient prises en charge par l’Assurance maladie - en dehors du dispositif “Au labo sans ordo” pour le VIH uniquement.

Si vous souhaitez vous faire dépister dans un laboratoire, il vous faudra donc pour ce faire consulter votre médecin, gynécologue ou sage-femme. Vous avez également la possibilité de demander une ordonnance auprès de nos médecins ZAVA.

Dépistage du VIH (virus du sida)

Le virus du sida peut être dépisté grâce à une prise de sang, dans un CeGIDD, auprès des associations de lutte contre le sida, ou en laboratoire. Pour être fiable, le test doit être réalisé au moins 6 semaines après la dernière prise de risque.

Dans le cadre de la campagne “Au Labo Sans Ordo”, le dépistage du VIH est gratuit sans ordonnance dans tous les laboratoires d’analyses en France.

Il est également possible d’effectuer un Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD) pour dépister le VIH : une goutte de sang est prélevée au bout du doigt et le résultat est obtenu après un délai maximal de 30 minutes. Les TROD sont proposés dans certains CeGIDD et dans certaines associations de lutte contre le sida. Pour un résultat fiable, 3 mois (12 semaines) doivent s’être écoulés après le dernier rapport à risque.

Vous pouvez également vous auto-dépister grâce aux Autotests de Dépistage de l’Infection par le VIH (ADVIH), vendus en pharmacie sans ordonnance. Tout comme pour le TROD, 3 mois (12 semaines) doivent s’être écoulés après le dernier rapport à risque pour obtenir un résultat fiable. Tout résultat positif devra être confirmé par une prise de sang en laboratoire ou dans un CeGIDD.

Que faire si le test de dépistage des IST est positif ?

Si le résultat de votre test de dépistage est positif, la prochaine étape est de consulter votre médecin pour traiter l’IST.

Avec ZAVA, vous avez la possibilité de demander un traitement contre l’infection à Chlamydia, l’herpès génital, les condylomes, l'infection à Mycoplasma genitalium ou la trichomonase via une consultation médicale en ligne auprès de nos médecins.

Si vous avez demandé une ordonnance pour un test de dépistage auprès de nos médecins en ligne et que le test est positif pour l’infection à Chlamydia, la trichomonase ou l’infection à Mycoplasma genitalium la prescription d’un traitement est incluse dans votre consultation initiale.

Pour la gonorrhée, le VIH, les hépatites B et C et la syphilis, il n’est pas possible de vous soigner à distance, mais nos médecins en ligne vous accompagneront sur les démarches à suivre et les prochaines étapes de votre prise en charge.

Informez ensuite votre/vos partenaire(s) sexuel(s) afin qu’il effectuent eux-même les test et qu’il puissent, le cas échéant, être pris en charge.

En cas de résultat positif au test du VIH, il existe des associations de soutien et de conseil. Vous pouvez notamment faire appel à l’équipe de Sida Info Service au 0 800 840 800 (appel anonyme et gratuit).

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez ZAVA depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 10 févr. 2022

Ordonnance pour un dépistage IST
Délivrance d'ordonnance pour un test de dépistage en laboratoire
Infection à Chlamydia, gonorrhée, trichomonase et infection à Mycoplasma Genitalium
Seconde ordonnance incluse pour un traitement en cas de test positif (Chlamydia, trichomonase, Mycoplasma Genitalium)
Consultation en ligne Comment fonctionne ZAVA ?



trustpilot-ratings-4-halfstar (3656)
trustpilot-ratings-5-star par Mahamat, 08 juin 2022
J'ai eu une ordonnance dans quelque temps après. Vraiment c'est super
trustpilot-ratings-5-star par Philippe, 17 juin 2022
Service parfait Très pratique
trustpilot-ratings-5-star par Jean François, 29 mai 2022
Rien à redire super médecin
trustpilot-ratings-4-star par Patrick, 15 juin 2022
Rapide, sécurisant, simple....
trustpilot-ratings-5-star par Joel Thibaudeau, 30 mai 2022
rapide et efficace