Gonorrhée : transmission, symptômes et traitement

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez Zava

Révision médicale par le

Dr. Sophie Albe-Ly

Revu le: 11 févr. 2020

La gonorrhée, également appelée blennorragie, est une infection sexuellement transmissible en forte progression en France.

Dans cet article
Gonocoque (Neisseria gonorrhoeae)

Les points essentiels

  • La bactérie à l'origine de l'infection s’appelle le gonocoque, ou Neisseria gonorrhoeae.

  • Cette IST touche davantage les jeunes adultes (en particulier les hommes), mais toute personne ayant des rapports sexuels non protégés peut y être exposée.

  • La gonorrhée peut atteindre diverses parties du corps : les parties génitales, le rectum, l’urètre, le col de l’utérus, la gorge ainsi que les yeux.

  • Elle se soigne avec des antibiotiques. Non traitée, elle peut entraîner de lourdes complications au niveau de l’appareil reproducteur.

La gonorrhée : transmission & conséquences

Transmission de la gonorrhée

Le gonocoque peut se trouver dans les écoulements vaginaux et dans les spermatozoïdes, ce qui facilite la transmission lors de relations sexuelles non protégées.

L'infection est donc transmissible lors de relations sexuelles vaginales, anales et orales, mais les mères infectées peuvent également transmettre l'infection à leur bébé lors de l'accouchement.

Complications de la gonorrhée

En l’absence de traitement, cette infection peut entraîner diverses complications, dont :

  • infection de la prostate (prostatite) ou des testicules (épididymite), pouvant entraîner l’infertilité chez l'homme
  • infection des organes reproducteurs féminins (ovaires, utérus ou trompes de Fallope), pouvant entraîner l’infertilité chez la femme et accroître le risque de fausses couches et de grossesses extra-utérines
  • douleurs au niveau du pelvis,
  • rétrécissement de l’urètre, pouvant entraîner des affections d’ordre urinaire
  • fragilisation des muqueuses génitales,
  • augmentation du risque de contamination par le virus du SIDA (estimé 3 à 6 fois supérieur),
  • propagation au niveau des yeux, susceptible d'entraîner des affections ophtalmiques,
  • autres affections sans lien avec l’appareil reproducteur comme la septicémie, l’arthrite, la méningite ou encore une infection des tissus au niveau du foie chez la femme (périhépatite)...

Les symptômes de la gonorrhée

Si 90% des hommes atteints de gonorrhée présentent des symptômes, la majorité des femmes infectées n’en ont aucun.

Quand il y en a, les symptômes de la gonorrhée sont très similaires aux symptômes causés par d'autres IST : écoulement génital et sensation de brûlure quand on urine.

Ces symptômes apparaissent généralement dans les deux semaines suivant l'infection mais peuvent également se manifester plus tard. Dans les cas où l'infection s'est propagée à d'autres parties du corps comme les yeux, plusieurs mois peuvent s'écouler avant que le patient ne remarque les premiers symptômes.

Il peut arriver que les symptômes de la gonorrhée disparaissent après quelques semaines. Toutefois, l’infection reste dans le système et peut causer d'autres lésions à l'urètre ou à d'autres parties du corps. Il est donc important de la prendre en charge.

Signes de la gonorrhée chez la femme

La moitié des femmes qui développent des symptômes de gonorrhée (environ 30% à 50% des patientes) ont des pertes vaginales anormales et une sur quatre a mal au bas-ventre.

Les symptômes moins courants de la gonorrhée comprennent des douleurs en urinant, des règles plus abondantes ou des saignements. Les pertes vaginales peuvent aussi avoir un aspect inhabituel : être liquides ou crémeuses, ressembler à du sang ou être verdâtres.

Ces symptômes peuvent passer inaperçus ou être confondus avec un autre type d’infection (notamment une mycose vaginale qui peut être traitée avec des médicaments en vente libre). Toutefois, un écoulement vaginal anormal peut être le signe d’une variété d’affections et d’infections (y compris d’autres IST). Il est donc important de consulter un médecin et d’en identifier la cause.

Si la gonorrhée atteint la région anale, elle peut entraîner un inconfort au niveau de l’anus (inflammation, douleur ou saignement).

Signes de la gonorrhée chez l’homme

Chez l’homme, les premiers symptômes peuvent apparaître environ une semaine après la transmission de la maladie.

Il s’agit généralement d’une inflammation de l'urètre qui provoque une douleur ou une sensation de brûlure lors du passage des urines. Il peut également y avoir un écoulement blanchâtre du pénis, des envies plus fréquentes d’uriner et/ou une irritation au niveau du pénis.

Les symptômes moins courants de la gonorrhée chez les hommes incluent des douleurs dans les testicules et éventuellement une douleur, des démangeaisons ou un saignement anal si l'infection se propage au rectum.

Symptômes peu fréquents de la gonorrhée

Dans de très rares cas, l’infection peut se propager aux articulations et aux tendons (arthrite), provoquant des douleurs et des difficultés à bouger, en particulier si le genou est infecté.

Si l'infection continue à se propager, elle peut provoquer une éruption cutanée (sur la poitrine, les paumes, les membres) ainsi que des symptômes pseudo-grippaux (tels que la fièvre et des frissons).

Gonorrhée de la bouche, de la gorge ou des yeux

On parle de “gonorrhée oro-pharyngée” lorsque l’infection se trouve dans la bouche ou à la gorge. Dans la majorité des cas, c’est à la suite de rapports génitaux-oraux non protégés que l’infection apparaît. Cependant, l’infection est parfois détectée chez des personnes n’ayant pas pratiqué de sexe oral au préalable. Elle peut se manifester par un angine ou une pharyngite même s’il n’y a en général pas de symptôme.

Lorsque la gonorrhée affecte les yeux, on parle de “conjonctivite gonococcique”. Elle affecte principalement les bébés dont la mère est porteuse du gonocoque lors de l’accouchement. Elle reste rare chez l’adulte mais est toutefois en augmentation : dans ces cas, la transmission de la bactérie au niveau des yeux se fait par les mains, par auto-inoculation à partir d’un site génital ou anal.

La conjonctivite gonococcique se manifeste par des paupières gonflées et des écoulement épais et abondants par les yeux, ainsi qu’une sensation de gêne et potentiellement des perforations au niveau de la cornée.

Cette infection pouvant entraîner de graves complications ophtalmiques telles que la cécité, il est important de la prendre en charge rapidement. On la soigne en associant des lavages oculaires à des antibiotiques.

Dépistage et diagnostic de la gonorrhée

La recherche de gonocoque s’effectue à partir d’une analyse d’urine ou d’un prélèvement sur l’urètre, le vagin, le rectum, ou la gorge (en fonction des symptômes).

En cas de diagnostic positif, il convient d’effectuer un dépistage pour les autres IST et de se protéger durant tout rapport sexuel, y compris les rapports oraux, jusqu’à la semaine suivant la fin du traitement.

De même, il est important d’informer tout.e partenaire sexuel.le ayant pu être exposé.e à la bactérie pour leur permettre de faire à leur tour un test de dépistage.

Si vous souhaitez procéder à un dépistage, vous pouvez vous diriger vers :

  • un laboratoire sur prescription médicale d’un médecin (vous pouvez vous adresser à votre médecin traitant ou demander une ordonnance sur Zava pour un dépistage)
  • un gynécologue, si vous êtes une femme
  • un centre de dépistage ou un centre du planning familial.

En savoir plus :

Dépistage IST : où se diriger, comment ça se passe ?

Traitement contre la gonorrhée

Dans la majorité des cas, on traite la gonorrhée avec un antibiotique en dose unique. II s’agit généralement de ceftriaxone administrée par voie intramusculaire (injection). Étant donné l’augmentation des résistances du gonocoque aux antibiotiques, le traitement par voie orale est utilisé uniquement lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser le traitement par injection (en cas d’allergie par exemple).

À ce traitement est systématiquement associé un antibiotique contre l’infection à Chlamydia, car ces deux IST sont fréquemment associées. Le médecin prescrira donc de la doxycycline ou de l'azithromycine, les antibiotiques utilisés contre la chlamydiose, en complément du traitement contre la gonorrhée.

Si il y avait des symptômes, ces derniers doivent disparaître sous 3 jours après la prise du traitement. Dans le cas contraire, une nouvelle consultation médicale est nécessaire afin de ré-administrer un traitement.

Il est impératif d’effectuer une consultation médicale de suivi une semaine après le traitement, même en l’absence de symptômes, afin de s’assurer que l’infection est guérie. En effet, les cas de résistance aux antibiotiques se multiplient car le gonocoque a la capacité d’acquérir très rapidement différents mécanismes de résistance.

La gonorrhée en France : statistiques

La gonorrhée est actuellement en recrudescence en France : le nombre de diagnostics a été multiplié par 3 entre 2012 et 2016 selon l’enquête LaboIST publiée en 2018 par Santé Publique France. Ce sont les personnes de moins de 40 ans qui sont les plus touchées.

Cette même étude a montré que cette forte augmentation touchait particulièrement les hommes ayant des rapports homosexuels (+127% de diagnostics entre 2014 et 2016).

Si 71% des cas rapportés en 2017 concernaient des hommes ayant des rapports homosexuels, la gonorrhée est aussi en hausse auprès des hétérosexuels auprès desquels on a recensé des augmentations respectives de 40% chez les hommes et de 20% chez les femmes entre 2014 et 2016 (hors Île de France).

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr. Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez Zava depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 11 févr. 2020

Ordonnance pour un dépistage IST
Délivrance d'ordonnance pour un test de dépistage en laboratoire
Infection à Chlamydia, gonorrhée, trichomonase et infection à Mycoplasma Genitalium
Seconde ordonnance incluse pour un traitement en cas de test positif (Chlamydia, trichomonase, Mycoplasma Genitalium)
Consultation en ligne Comment fonctionne Zava ?



Avis des patients
trustpilot-ratings-4-halfstar (1183)
trustpilot-ratings-5-star par Michele, 09 mars 2020
Très bien rien à dire rapide
trustpilot-ratings-4-star par DELPHINE, 01 mars 2020
Très bon service efficace et réactif
trustpilot-ratings-5-star par Tchoupi, 13 févr. 2020
Le renouvellement des ordonnances (contraception) est-il payant ?
trustpilot-ratings-5-star par Philippe, 07 mars 2020
Parfait, service téléphonique sans attente et engagements respectés
trustpilot-ratings-4-star par JEAN PHILIPPE CHABERT, 09 mars 2020
Rapide efficace . Les pharmacies ne sont pas toutes sensibilisées aux ordonnances en ligne elles n'ont pas forcement le numéro du médecin et vous regardent bizarrement ...