Que signifient les pertes blanches ?

portrait-dr-loic-nicolas

Révision médicale par le

Dr Loïc Nicolas

Revu le: 27 janv. 2022

Les pertes blanches sont des sécrétions vaginales évoluant au cours du cycle menstruel. Un changement inhabituel de leur texture, odeur ou couleur peut indiquer des infections éventuelles.

Dans cet article
pertes vaginales blanches
 

Les points essentiels

  • Les pertes blanches vous informent sur la santé de votre vagin.

  • Une texture, une couleur ou une odeur inhabituelle doivent vous alerter.

  • Cela peut être un premier symptôme d’une infection bactérienne ou d’une mycose.

Vaginose bactérienne : consultation et ordonnance en ligne
Demander un traitement

Les pertes blanches, c’est quoi ?

Les pertes blanches sont des sécrétions physiologiques, ou pertes vaginales, évacuées par le vagin. Elles contribuent à le maintenir en bonne santé, en libérant les cellules mortes, les impuretés et les substances étrangères. Le vagin est tout un écosystème lié aux hormones et à leur variation. Il est colonisé par des bactéries protectrices. C’est une flore vaginale ou microbiote vaginal qu’on appelle également “flore de Doderlein”.

Quelles sont les causes des pertes blanches ?

Les pertes blanches sont liées aux hormones sexuelles. Leur aspect, la texture et la quantité des pertes évoluent au cours du cycle menstruel et des pics d'hormones. Elles contribuent à maintenir l'équilibre de la flore vaginale.

Autour de la période des règles, elles peuvent être plus épaisses ou abondantes sans que cela soit alarmant. Elles peuvent laisser des traces dans les sous-vêtements de manière tout à fait normale.

Pertes blanches et ses textures : décodage

Les pertes blanches donnent beaucoup d’informations sur l’état de santé de notre corps. Un changement inhabituel peut être un premier symptôme d’une infection.

Pertes blanches épaisses

La quantité de pertes blanches varie d’une femme à l’autre. Il est normal d’avoir des pertes blanches relativement épaisses. Toutefois si vous constatez une augmentation significative de la quantité, cela peut être le signe d’une mycose vaginale. Dans la cas d’une infection, les pertes sont accompagnées de démangeaisons ou d’une sensation de brûlures. Nous conseillons de consulter un médecin dans cette situation.

Pertes blanches liquides

Le caractère changeant des pertes blanches dû à l’évolution du cycle menstruel ne doit pas être inquiétant. Au moment de l’ovulation les pertes peuvent être filantes et s’apparenter à du blanc d’oeuf. Sans couleur, odeur ou démangeaisons particulières associées, elles peuvent être plus ou moins liquides qu’à l'accoutumée sans être un signe d’alerte.

Pertes blanches aspect de lait caillé

Un aspect pâteux ou crémeux des pertes blanches est généralement le signe d’une mycose vaginale.

Elles n’ont pas d’odeur particulière mais sont fréquemment accompagnées de démangeaisons plus ou moins intenses ou d’une sensation de brûlure.

La mycose vaginale est une affection fréquente sans gravité mais elle nécessite la mise en place d’ un traitement (disponible sans ordonnance en pharmacie) et des soins d’hygiène adaptés. Sans amélioration, une consultation médicale est nécessaire.

Pertes blanches abondantes

À l’approche des règles, les pertes blanches peuvent être plus abondantes et/ou plus épaisses et il n’y a pas lieu de s'inquiéter. Il est tout à fait possible de les remarquer davantage en s’essuyant ou sur ses sous-vêtements pendant cette période.

Pertes blanches malodorantes, ça veut dire quoi ?

Certaines infections sexuellement transmissibles (IST) comme l’infection à Chlamydia, la blennorragie (également appelée « chaude-pisse » ou gonorrhée) ou la trichomonase peuvent causer des pertes malodorantes.

Elles sont fréquemment associées à d’autres symptômes : douleurs en urinant, douleurs pelviennes, ou saignements vaginaux. Un test de dépistage est recommandé pour réaliser un diagnostic car les IST apparaissent souvent sans symptômes, notamment en cas de rapport non protégé à risque.

Vous pouvez demander une consultation auprès de nos médecins en ligne pour obtenir une ordonnance pour un test de dépistage des IST en laboratoire, demander un traitement pour la Chlamydia en cas de test positif ou bien pour la Trichomonase.

À quoi reconnaît-on des pertes blanches normales ?

Les femmes n’ont pas exactement toutes les mêmes pertes blanches. Leur texture peut être plus ou moins épaisse et leur couleur plus ou moins blanchâtre ou transparente. Elles sont normales si elles ne s'accompagnent ni de démangeaisons, ni de douleurs et ne dégage pas de mauvaises odeurs.

Une variation inhabituelle de l’aspect, de la texture, ou de la couleur doivent vous alerter. Dans ce cas, consultez votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme.

Pertes blanches pendant la grossesse

Au moment de la grossesse, les pertes blanches peuvent être plus abondantes. Ce changement est lié à l’ augmentation des hormones et de l’afflux sanguin dans la région vaginale chez la femme enceinte. Le renouvellement des cellules des parois du vagin sont plus importantes et sont alors évacuées par les pertes vaginales.

Pertes blanches et ménopause

À la ménopause, il est possible que certaines femmes observent des pertes différentes. Cela est lié à la chute du taux d’œstrogènes qui rend le vagin plus fin et plus sec. Un phénomène qui favorise les irritations et engendre des pertes vaginales plus liquides, claires, épaisses ou jaunâtres.

En cas de rapport non protégé, le risque d’IST est toujours présent à la ménopause. En cas de pertes vaginales anormales, un dépistage est nécessaire pour établir un diagnostic.

Pertes blanches autour des règles

Quelques jours avant l’arrivée des règles, les pertes blanches peuvent être plus épaisses ou plus abondantes. Elles peuvent également avoir une teinte rosée dûes aux toutes premières menstruations.

Les pertes blanches qui suivent les règles peuvent être marron ou brun foncé. C’est un phénomène normal qui est dû à la présence d’un peu de sang des règles qui viennent de se terminer. Ce sang oxydé est alors évacué avec les pertes vaginales .

Si les règles se teintent de jaune, rose, brun ou marron foncé en dehors de la période des règles, il est conseillé de consulter votre médecin, gynécologue ou sage-femme pour déterminer la présence éventuelle de saignements liés à des affections plus graves.

Quand les pertes blanches sont-elles problématiques ?

Une perte vaginale est considérée comme anormale lorsqu’elle est :

  • plus épaisse que la normale ;
  • à la texture granuleuse ;
  • de couleur grisâtre, verdâtre, jaunâtre ou striée de sang ;
  • malodorante ou ayant une odeur de poisson pourri ;
  • accompagnée de prurit, de sensation de brûlure, d’une éruption ou de douleur.

Quel traitement pour diminuer les pertes blanches ?

Les mycoses vaginales sont très courantes. Elles sont sans gravité mais doivent être traitées. Dans le cas d'une mycose vaginale, les pertes deviennent plus épaisses et plus abondantes. Il existe plusieurs traitements pour traiter une mycose, certains sans ordonnance :

  • des crèmes pour atténuer les démangeaisons ;
  • des antifongiques pour empêcher le développement des champignons.

Vous pouvez demander conseil en pharmacie ou prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme. Nos médecins en ligne ne prescrivent pas de traitement contre les mycoses vaginales, uniquement pour la Vaginose Bactérienne.

Une bonne hygiène intime peut-elle aider en cas de pertes blanches inhabituelles ?

Une bonne hygiène intime peut aider à calmer les démangeaisons ou les sensations de brûlures liées à une infection vaginale mais elle ne remplace pas un traitement.

Préférez l’utilisation d’un savon doux, sans parfum et au pH neutre. Les douches vaginales sont à éviter absolument car elles déséquilibrent la flore vaginale et peuvent favoriser les infections vaginales.

dr-loic-nicolas.png
Révision médicale par le:
Dr Loïc Nicolas Rédacteur médical

Médecin généraliste, Loïc est rédacteur médical chez ZAVA, où il participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais il ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 27 janv. 2022

Consultation médicale en ligne - Vaginose bactérienne - 25 €
Médecins habilités
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne sans face-à-face avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur la page Vaginose bactérienne pour voir les différents traitements disponibles qui peuvent être envisagés.




trustpilot-ratings-4-star (3084)
trustpilot-ratings-5-star par Adam, 04 déc. 2021
Service rapide, fiable, efficace. Bravo,
trustpilot-ratings-5-star par Ferreira soares Daniel, 18 janv. 2022
Trés boa site
trustpilot-ratings-5-star par Johan, 10 janv. 2022
Réactif et à l’écoute
trustpilot-ratings-5-star par Joaquim, 29 nov. 2021
Très Bien bonne réponse et réactivité
trustpilot-ratings-5-star par THIERRY, 27 déc. 2021
Rien à redire