L’injection contraceptive

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez ZAVA

Révision médicale par le

Dr Sophie Albe-Ly

Revu le: 13 juil. 2021

L'injection contraceptive est une méthode de contraception hormonale contenant un progestatif qui est administré par voie intramusculaire. Sa durée d’action est de 3 mois et elle est réalisée par un·e professionnel·le de santé. Elle est destinée aux femmes ne pouvant pas utiliser d’autres méthodes contraceptives.

Dans cet article
seringue-pour-injection-contraceptive

Les points essentiels

  • L'injection contraceptive de progestatifs est remboursée par l'Assurance Maladie.

  • Une injection assure une contraception pendant 3 mois.

  • Cette contraception est efficace à 99,7 % si les intervalles entre les injections sont bien respectés.

L’injection contraceptive : qu’est-ce que c’est ?

L’injection contraceptive est un contraceptif hormonal dont la substance active est un progestatif. Cette contraception est introduite dans le corps via une injection intramusculaire profonde. Une fois présente dans l’organisme, l’hormone va agir comme contraceptif pendant 3 mois.

Quel est son fonctionnement ?

L'injection contraceptive contient un progestatif de synthèse appelée médroxyprogestérone.

Une fois injecté dans l'organisme, le progestatif va permettre de :

  • bloquer l'ovulation
  • épaissir la glaire cervicale pour limiter le passage des spermatozoïdes
  • amincir l'endomètre pour empêcher une nidation

Ces trois actions protègent efficacement les femmes d'un risque de grossesse pendant 12 semaines (3 mois).

À la suite de ces 12 semaines, une nouvelle injection doit être réalisée. Si le délai de 13 semaines est dépassé, il faut vérifier qu'aucune grossesse n’est en cours avant de réaliser l’injection.

Après l'arrêt total des injections, le cycle ovarien reprend son activité et la femme redevient fertile entre 3 et 12 mois après la fin de l'activité de la dernière piqûre.

À qui cette méthode de contraception est-elle conseillée ?

Les effets indésirables étant importants pour ce contraceptif, l'injection contraceptive n'est pas proposée en solution contraceptive de première intention. Les injections hormonales sont envisagées après que les autres méthodes de contraception aient été étudiées. L'injection contraceptive est recommandée aux femmes qui ne peuvent pas prendre en charge leur contraception de manière régulière ou pour d'autres raisons spécifiques.

Contre-indications de l’injection contraceptive

  • Vous avez une hypersensibilité à la médroxyprogestérone
  • Vous avez des anomalies des tests hépatiques, une atteinte hépatique
  • Vous avez des antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire
  • Vous avez des antécédents d'infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral (AVC)
  • Vous avez des règles abondantes et/ou des saignements vaginaux non expliqués
  • Vous avez un cancer du sein ou de l'endomètre
  • Vous êtes obèse
  • Vous avez du diabète
  • Vous êtes sujette à l'hypertension artérielle
  • Vous avez ou avez eu un fibrome utérin
  • Vous consommez du millepertuis

L'utilisation d'une contraception hormonale par injection n'est pas recommandée chez les jeunes femmes. En effet, un des effets indésirables du médicament est la diminution de la masse osseuse. À l'adolescence (jusqu'à 18 ans), les os sont en croissance rapide et se fortifient. Un squelette bien développé réduit le risque d'ostéoporose dans la vie future. L'utilisation d'injections de progestatifs peut donc provoquer un amincissement des os à un moment où ils doivent se renforcer et se solidifier. Les études actuelles ne confirment pas si l'arrêt de l'injection contraceptive permet d'atteindre un niveau de densité minérale identique au taux atteint si ce type de contraception n'avait jamais été utilisé.

Quand commencer les injections contraceptives ?

Si vous n’avez aucune méthode de contraception en cours, l’injection doit être réalisée durant les 5 premiers jours des règles.

Si vous avez une méthode de contraception en cours :

À la suite d’un accouchement ou d’une interruption de grossesse, il faut attendre au moins 7 jours avant la première injection. Les données actuelles n’ont pas démontré de danger chez les enfants allaités par une femme utilisant l’injection contractive vendue en France (Dépo-provera).

Si vous êtes à la recherche d’une méthode contraceptive, un guide est disponible pour vous aider à identifier les différentes options qui pourraient vous convenir.

Injection contraceptive : mode d’emploi

Comment se déroule l’injection ?

L'injection est réalisée dans le cadre d'une consultation médicale avec un·e soignant·e. La substance active du médicament est injectée dans le corps de la femme à l'aide d'une seringue. Cette injection se fait par voie intramusculaire profonde, habituellement dans le haut du bras ou dans le fessier. Le médicament est conditionné en flacon de 3 ml soit 150 mg de progestatif et est utilisé dans sa totalité.

Qui peut administrer des progestatifs injectables ?

Les injections doivent être réalisées par une personne habilitée : votre médecin, votre infirmier·ère ou votre sage-femme.

Quelle est la durée d’action de l’injection contraceptive ?

Cette contraception permet d'être protégée d'une grossesse non désirée pendant 12 semaines.

Quelle est l’efficacité de l’injection contraceptive ?

Selon la Haute Autorité de Santé, les injections de progestatifs sont tout aussi efficaces que les pilules combinées. Sur la base de l'indice de Pearl, le taux d'échec est de 0,3 % lorsqu'elle est utilisée correctement. L'injection contraceptive est l'une des méthodes les plus performantes.

En effet, l’efficacité de l’injection contraceptive est de 99,7 % si les intervalles d’injection sont respectés et qu’il n’y a pas de prise concomitante de médicaments (rifampicine, phénylbutazone, certains antiépileptiques) pouvant en diminuer l’efficacité. Parlez-en avec votre médecin, gynécologue ou sage-femme si vous prenez l’un de ces médicaments.

Pour ces raisons l’efficacité de l’injection contraceptive est en pratique de 94 %.

Quels sont les avantages de l’injection contraceptive ?

Le principal avantage de cette méthode est son caractère longue durée. Une injection protège d'un risque de grossesse pendant 3 mois soit 4 injections dans l'année. C'est également une bonne alternative pour les femmes qui ne peuvent pas prendre d'oestrogène. L’absence de règles chez certaines femmes sous l’effet de l’injection peut également être considérée comme un avantage.

Quels sont les effets indésirables des progestatifs injectables ?

Comme tous les contraceptifs, les injections de progestérone peuvent entraîner des effets indésirables.

  • Effets indésirables très fréquents : nervosité, maux de tête, douleurs au ventre, prise de poids.
  • Effets indésirables fréquents : baisse de la libido, dépression, vertiges, nausées, ballonnements, acné, perte de cheveux, douleurs au dos, rétention d'eau, tensions dans les seins, fatigue.
  • Effets indésirables peu fréquents : insomnie, somnolence, convulsions, bouffées de chaleur, atteinte du foie, augmentation de la pilosité, démangeaisons de la peau, cycle menstruel irrégulier, augmenté ou diminué, écoulement de lait par le mamelon, douleur au niveau du bassin et du pubis.
  • Effets indésirables rares : cancer du sein, gêne respiratoire, absence persistante de désir, jaunisse, ostéoporose, douleurs aux articulations, contractions musculaires involontaires, inflammation au niveau du vagin, absence de règles, douleurs au niveau des seins, saignements en dehors des règles, absence d'ovulation, thrombose artérielle ou veineuse, diminution de la densité minéral osseuse et de la tolérance aux sucres.

Quels sont les inconvénients de l’injection contraceptive ?

Dans la cas d'un désir de grossesse, il faut attendre que les effets de l'injection cessent afin de retrouver une fécondité chez la femme. Ce délai peut aller jusqu'à 12 mois.

Où peut-on obtenir des progestatifs injectables et à quel prix ?

Les progestatifs injectables sont disponibles uniquement sur ordonnance et prescrits par votre médecin généraliste, votre gynécologue, votre sage-femme. À ce jour, les médecins ZAVA prescrivent uniquement la pilule, l’anneau ou le patch contraceptif.

En France, il n’existe qu’une seule injection contraceptive commercialisée depuis 1980 sous le nom Dépo-provera® par le laboratoire Pfizer. Elle est vendue en pharmacie au prix de 2,56 € et est remboursée à 65 % par l'Assurance Maladie.

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez ZAVA depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 13 juil. 2021

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
trustpilot-ratings-4-halfstar (2801)
trustpilot-ratings-4-star par Mr BURTIN ARNAUD, 31 juil. 2021
Prestation efficace et sécurisée.
trustpilot-ratings-5-star par Franck, 08 sept. 2021
Très bonne analyse des sujets a traités et orientés le malade .bonbe réactivité
trustpilot-ratings-5-star par Philippe S., 17 août 2021
Très satisfait du service
trustpilot-ratings-5-star par Derrick Gamaliel, 01 sept. 2021
la consultation est simple et pratique. J'ai beaucoup apprécié
trustpilot-ratings-5-star par Xavier, 14 sept. 2021
Très bonne expérience. Merci.