Changer de contraception

Si vous changez de méthode de contraception, sachez qu’il existe certaines consignes pour garantir l’efficacité de votre protection. 

Découvrez le guide complet de nos médecins pour une transition sans risques.

changer contraception
Dans cet article

Quand changer de moyen de contraception ?

Une femme peut être amenée à changer de moyen de contraception pour des raisons de confort ou pour des raisons médicales.

Il peut par exemple arriver que certaines femmes ne supportent pas les effets secondaires de la pilule, ou qu’elles aient tendance à oublier celle-ci trop fréquemment et désirent utiliser le patch contraceptif, l’implant, le DIU ou encore l’anneau vaginal. Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages et inconvénients des différents contraceptifs féminins, consultez notre guide.

Quelles que soient les raisons qui vous motivent à commencer une nouvelle méthode de contraception, consultez votre médecin qui s’assurera que cette nouvelle solution est adaptée pour vous et sera à même de vous la prescrire.

Comment passer d’une pilule à une autre ?

Si vous souhaitez changer de pilule, consultez notre guide dédié à la prise de la pilule.

Prendre la pilule en relai d’un autre contraceptif

- Passer du patch contraceptif à la pilule

  • Si vous souhaitez commencer une pilule progestative (pilule microdosée), prenez votre premier comprimé le jour où vous décollez votre patch contraceptif
  • Si vous souhaitez commencer une pilule oestroprogestative (pilule combinée), prenez le premier comprimé lendemain du jour où vous décollez votre patch ou au plus tard pendant les 7 jours de repos du patch

La protection contraceptive ne sera pas interrompue. Si vous souhaitez commencer votre pilule au-delà des 7 jours d’arrêt (sans patch), vous devrez utiliser des préservatifs durant les 7 premiers jours.

- Passer de l’anneau vaginal à la pilule

Pour une protection contraceptive immédiate, démarrez la prise de votre pilule le lendemain du jour où vous retirez votre anneau vaginal.

Si vous passez de l’anneau à une pilule oestroprogestative, vous avez aussi la possibilité d’entamer votre plaquette après les 7 jours d'arrêt suivant le retrait de votre anneau sans risquer d’interrompre la protection contraceptive. Attention, cette option ne s’applique pas pour les pilules progestatives.

Si vous souhaitez commencer votre pilule après une période d’arrêt (sans anneau), vous devrez alors utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours quel que soit le type de pilule utilisée.

- Passer de l’implant contraceptif à la pilule

  • Si vous passez de l’implant contraceptif à une pilule œstroprogestative (combinée) débutez votre nouveau contraceptif le jour du retrait de votre implant et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer la protection contraceptive.
  • Si vous commencez une pilule progestative, prenez le premier comprimé le jour du retrait de votre implant et protégez-vous avec des préservatifs pendant les 2 premiers jours.

- Passer de l’injection contraceptive à la pilule

  • Si vous passez de l’injection contraceptive à une pilule œstroprogestative, prenez le premier comprimé le jour où votre injection suivante était prévue et protégez vous avec des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer une protection contraceptive efficace.
  • Si vous passez de l’injection contraceptive à une pilule progestative, prenez le premier comprimé le jour où votre injection suivante était prévue et protégez vous avec des préservatifs durant les 2 premiers jours pour rester protégée.

- Passer du DIU (stérilet) à la pilule

  • Si vous passez d’un DIU au cuivre à la pilule (quel que soit le type de celle-ci), vous serez immédiatement protégée si vous prenez le premier comprimé entre le 1er et le 5ème jour des règles. Dans le cas contraire, utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour une protection optimale.
  • Si vous passez d’un DIU hormonal à une pilule œstroprogestative (combinée), commencez votre nouveau contraceptif le jour du retrait de votre DIU hormonal et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer la protection contraceptive.
  • Si vous passez d’un DIU hormonal à une pilule progestative, vous serez immédiatement protégée si vous prenez le premier comprimé le jour du retrait du DIU hormonal. Si vous marquez une pause entre le retrait de celui-ci et le début de la prise de votre pilule, protégez-vous avec des préservatifs pendant 7 jours.

Commencer l’anneau vaginal en relai d’un autre contraceptif

- Passer de la pilule à l’anneau vaginal

  • Si vous preniez une pilule œstroprogestative (combinée), insérez votre anneau vaginal le premier jour de vos règles pour une protection contraceptive immédiate.
  • Si vous preniez une pilule progestative, insérez votre anneau vaginal le jour suivant la dernière pilule.

Si vous choisissez d’insérer votre anneau vaginal à un autre moment, il faudra utiliser un préservatif durant 7 jours.

- Passer du patch contraceptif à l’anneau vaginal

Pour une protection contraceptive immédiate, insérez votre anneau vaginal le jour qui suit le retrait du patch ou après les 7 jours de repos.

Si vous souhaitez insérer votre anneau vaginal après une période d’arrêt (sans patch) plus longue, vous devrez utiliser des préservatifs durant les 7 premiers jours.

- Passer de l’implant contraceptif à l’anneau vaginal

Si vous passez de l’implant contraceptif à l’anneau vaginal, insérez celui-ci le jour du retrait de votre implant et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer la protection contraceptive.

- Passer de l’injection contraceptive à l’anneau vaginal

Si vous passez de l’injection contraceptive à l’anneau vaginal, insérez votre anneau le jour où votre injection suivante était prévue et protégez-vous avec des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer une protection contraceptive efficace.

- Passer du DIU (stérilet) à l’anneau vaginal

  • Si vous passez d’un DIU au cuivre à l’anneau vaginal, vous serez immédiatement protégée si vous installez votre anneau entre le 1er et le 5ème jour des règles. Dans le cas contraire, utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour une protection optimale.
  • Si vous passez d’un DIU hormonal à l’anneau vaginal, placez celui-ci le jour du retrait de votre DIU hormonal et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer la protection contraceptive.

Commencer le patch en relai d’un autre contraceptif

Passer de la pilule au patch contraceptif

  • Si vous preniez une pilule œstroprogestative ( = une pilule combinée), collez votre patch le premier jour de vos règles pour une protection contraceptive immédiate.
  • Si vous preniez une pilule progestative, collez votre patch le jour suivant la dernière pilule.

Si vous choisissez de coller votre patch à un autre moment, il faudra utiliser un préservatif durant 7 jours.

Passer de l’anneau vaginal au patch contraceptif

Pour une protection contraceptive immédiate, collez votre patch contraceptif le jour qui suit le retrait de l’anneau vaginal ou après les 7 jours de repos.

Si vous souhaitez coller votre patch contraceptif après une période d’arrêt (sans anneau) plus longue, vous devrez utiliser des préservatifs durant les 7 premiers jours.

- Passer de l’implant contraceptif au patch contraceptif

Si vous passez de l’implant au patch contraceptif, collez celui-ci le jour du retrait de votre implant et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours pour rester protégée.

- Passer du DIU (stérilet) au patch contraceptif

  • Si vous passez d’un DIU au cuivre au patch contraceptif, vous serez immédiatement protégée si vous installez votre patch entre le 1er et le 5ème jour de vos règles. Dans le cas contraire, il vous faudra utiliser des préservatifs durant les 7 premiers jours pour assurer une protection efficace.
  • Si vous passez d’un DIU hormonal au patch contraceptif, collez celui-ci le jour du retrait de votre DIU hormonal et utilisez des préservatifs durant les 7 premiers jours suivant la transition afin d’assurer la protection contraceptive.

- Passer de l’injection contraceptive au patch contraceptif

Si vous passez de l’injection contraceptive au patch contraceptif, placez celui-ci le jour où votre injection suivante était prévue et protégez vous avec des préservatifs durant les 7 premiers jours de la transition afin d’assurer une protection contraceptive efficace.

Poser un DIU (stérilet) en relai d’un autre contraceptif

Que vous vous fassiez installer un DIU (stérilet au cuivre) en relai de la pilule, du patch contraceptif, de l’anneau vaginal, de l’injection contraceptive, du DIU hormonal ou encore de l’implant contraceptif, l’action contraceptive de votre DIU sera immédiate quel que soit le jour de sa pose.

En revanche, si vous vous faites poser un DIU (stérilet) hormonal en relai d’une autre méthode de contraception, la protection contraceptive sera immédiate si celui-ci est inséré, en fonction de votre type de contraceptif, le :

  • Jour suivant la dernière pilule de votre plaquette (ou, si votre pilule comporte des comprimés placebo, le lendemain de la prise du dernier comprimé actif - référez vous à la notice de votre pilule en cas de doute).
  • Jour suivant le retrait du dernier patch contraceptif
  • Jour du retrait de l’anneau vaginal ou de l’implant contraceptif
  • Jour prévu pour l'injection contraceptive suivante
  • Entre le 1er et le 5ème de vos règles si vous utilisiez auparavant un DIU au cuivre.

Si votre DIU hormonal est installé un autre jour, il faudra utiliser un préservatif durant 7 jours.

Poser un implant en relais d’un autre contraceptif

Si vous vous faites poser un implant contraceptif en relai d’une autre méthode de contraception, en fonction de celle-ci, la protection contraceptive sera immédiate si votre implant est inséré :

  • Le jour suivant la prise du dernier comprimé actif de votre pilule œstroprogestative (ou pilule combinée) ou au plus tard, le jour suivant la semaine de repos.
  • Moins de 24 heures après la prise du dernier comprimé de votre pilule progestative
  • Le jour du retrait du dernier patch contraceptif (ou au plus tard le jour où vous auriez replacé un nouveau patch après les 7 jours de repos)
  • Le jour du retrait de votre dernier anneau vaginal (ou au plus tard le jour où vous auriez réinséré un nouvel anneau après les 7 jours de repos)
  • Le jour prévu pour l'injection contraceptive suivante
  • Le jour du retrait de votre DIU hormonal
  • Entre le 1er et le 5ème de vos règles si vous utilisiez auparavant un DIU au cuivre.

Si votre implant contraceptif est installé un autre jour, il faudra utiliser un préservatif durant 7 jours pour garantir la protection contraceptive.

Passer aux injections contraceptives en relais d’un autre contraceptif

Si vous passez aux injections contraceptives en relai d’une autre méthode de contraception, la première injection devra être faite le :

  • Jour suivant la prise de la dernière pilule de votre plaquette (ou, si votre pilule comporte des comprimés placebo, le lendemain de la prise du dernier comprimé actif - référez vous à la notice de votre pilule en cas de doute).
  • Jour suivant le retrait de votre dernier patch contraceptif
  • Jour suivant le retrait de votre anneau vaginal ou implant contraceptif
  • Jour prévu pour l'injection contraceptive suivante
  • Entre le 1er et le 5ème de vos règles si vous aviez auparavant un DIU au cuivre.

Vous serez alors immédiatement protégée. Si vous choisissez de faire votre première injection un autre jour, il faudra alors vous protéger avec des préservatifs pendant 7 jours.

Enfin, si vous passez à l’injection contraceptive en relai d’un DIU hormonal, il faudra vous protéger avec des préservatifs pendant 7 jours quelle que soit la date à laquelle vous recevrez votre première injection.

Changement de contraception : parlez-en avec un médecin

Dans tous les cas, si vous souhaitez changer de contraception, parlez-en tout d'abord avec votre médecin. Bien que les marches à suivre énoncées ci-dessus soient les normes générales, il est important d'évaluer chaque cas en particulier, et ce d'autant plus pour celles qui ont eu des rapports non protégés près de la fin de leur contraceptif actuel.

Adressez-vous à votre médecin traitant ou à un gynécologue. Vous pouvez également vous tourner vers nos médecins depuis chez vous via une consultation en ligne sur Zava.

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

Zava propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
star full star full star full star full star empty (320)
star full star full star full star full star empty by Carine, 30 Oct 2018
Efficace et rapide mais juste une info, il faut avancer les frais en pharmacie ! Sinon c'est super pour dépanner rapidement !
star full star full star full star full star full by Chatron, 28 Oct 2018
Vraiment un super service
star full star full star full star full star full by Elodie, 28 Oct 2018
Service rapide et qui repond aux besoins
star full star full star full star full star full by Dominique, 05 Nov 2018
Ma demande a été traitée très rapidement et j'ai reçu l'ordonnance chez moi 3 jours après. La pharmacie n'a fait aucune difficulté pour me donner le produit. Je me sens en sécurité en utilisant un produit acheté en pharmacie et non sur Internet où le risque de produits frelatés est important. Le coût du produit (générique) en pharmacie est faible, comparé à certaines offres via Internet. Merci pour cette initiative. Dominique.
star full star full star full star full star full by mach, 25 Oct 2018
Rapide, pratique et sérieux