Méthodes de contraception : le guide

Parce que choisir son moyen de contraception n’est pas toujours simple, nos médecins font le point sur l’efficacité, les avantages et les inconvénients de chaque contraceptif féminin, ainsi que leur prix et leur taux de remboursement.

contraception femme
Dans cet article

Sommaire

Nos médecins passent en revue les méthodes suivantes :

Contraceptions hormonales : pilule, patch, anneau vaginal, implant, DIU hormonal et injections

Contraceptions mécaniques temporaires : préservatifs féminin et masculin, DIU au cuivre, diaphragme et cape cervicale.

Contraceptions naturelles : le retrait, l’abstinence périodique.

La pilule contraceptive

pilule efficacité

La pilule contraceptive fait partie des méthodes de contraception hormonale. Elle est le moyen de contraception féminine le plus utilisé en France

La composition de ce petit comprimé se rapproche des hormones présentes naturellement dans le corps.

L’action de la pilule peut varier en fonction des hormones contenues : elle peut agir en bloquant l’ovulation, en rendant difficile le passage des spermatozoïdes vers le col de l’utérus en épaississant la glaire cervicale et en modifiant la paroi de l’utérus pour empêcher la nidation d’un embryon.

Les différents types de pilules

Une pilule peut être composée d’un œstrogène et d’un progestatif - on parlera alors de “pilule combinée” - ou seulement d’un progestatif à faible dose : il s’agira alors d’une “pilule progestative”, également appelée “pilule microprogestative” ou encore “pilule progestative microdosée”.

Parmi les pilules combinées, on distingue 4 “générations”, en référence à l'évolution de leur dosages hormonaux dans le temps. Ainsi, les pilules les plus anciennes, dites de “première génération” avaient un taux élevé d’œstrogène et de progestatif. Elles ne sont aujourd’hui plus commercialisées. Les pilules de 2ème génération sont apparues dans les années 1970. Elles sont plus faiblement dosées afin d’entraîner moins d’effets secondaires. Quant aux pilules de 3ème et 4ème générations, elles emploient de nouveaux types de progestatifs, toujours dans le but d’entraîner moins d’effets secondaires. 

Les pilules combinées sont à prendre en général 21 jours (certaines 24 jours) avant une pause de 7 jours (ou 4 jours en fonction des pilules) pendant laquelle un saignement correspondant aux règles apparaît. 

La pilule microprogestative est à prendre tous les jours sans pause. Certaines patientes maintiennent des règles régulières, d’autres n’ont pas du tout de règles et finalement, certaines présentent des saignements irréguliers (généralement peu abondants). 

Efficacité de la pilule

La pilule est efficace à 99,7 %, si l’on respecte scrupuleusement sa prise quotidienne à heure régulière. 

Les avantages de la pilule :

- En comparaison des méthodes contraceptives dites mécaniques, la pilule permet des rapports sexuels non planifiés.

- Elle peut permettre de ne pas avoir de règles, ou de les avoir à jours fixes, ou d’avoir des règles moins douloureuses et moins abondantes.

- Il existe une large variété de pilules disponibles à la vente, il est donc facile d’en changer après recommandation d’un médecin si un effet secondaire gênant intervient.

Les inconvénients de la pilule :

- Le risque d’oubli de pilule est conséquent puisque sa prise est quotidienne, et cet oubli peut compromettre son efficacité.

- La pilule contraceptive combinée est associée à un risque de caillot dans une veine ou une artère, qui est plus élevé dans le cas de pilules de 3ème et de 4ème génération. Ce n’est pas le cas de la pilule micro-progestative.

- D’autres effets secondaires sont possibles et varient en fonction de la pilule. Parmi les plus fréquents : humeur changeante, rétention d’eau, diminution de la libido, maux de tête, problèmes cutanés tels que l’acné, douleurs ou tensions dans les seins. La pilule micro-progestative peut entraîner du spotting ou des saignements irréguliers. Cependant, un nombre important des effets secondaires disparaissent au bout de quelques mois d’utilisation.

- Certains médicaments pouvant rendre la pilule moins efficace, il est important de demander l’avis d’un médecin en cas de doute.

Si vous constatez des effets indésirables qui perdurent au bout de 3 mois après la première prise de la pilule, parlez-en à votre médecin qui pourra vous conseiller et proposer une autre pilule ou un moyen de contraception alternatif.

Prix et remboursement de la pilule

Selon la pilule choisie, le prix peut varier de 2 à environ 14 euros pour un mois (une plaquette). 

La Sécurité sociale rembourse 65% du prix d’achat des pilules de 2ème génération. Les pilules de 3ème génération ne sont plus remboursées depuis mars 2013 et les pilules de 4ème génération n’ont jamais été prises en charge.

La pilule contraceptive est disponible sur ordonnance uniquement.

Le patch contraceptif

patch contraceptif efficacité

Le patch contraceptif est un timbre d’environ 3 cm² qui délivre un œstrogène et un progestatif.

Il se colle sur le bras, le ventre ou le bas du dos

Un nouveau patch doit être appliqué chaque semaine pendant une période de 3 semaines.

Une semaine d’arrêt est ensuite observée, déclenchant des règles.

Comment le patch contraceptif agit-il ?

Il permet une diffusion continue de ces hormones dans l’organisme.

Son action est similaire à celle des hormones de la pilule contraceptive combinée.

Efficacité du patch contraceptif

Le patch contraceptif est efficace à 99,7 % (comme la pilule) tant qu’il est correctement utilisé.

Il faut savoir que si le patch se décolle, il faut en remettre un nouveau le plus rapidement possible sous 24h. Au delà de ce délai, le patch n’est plus efficace pour prévenir une grossesse.

Avantages du patch contraceptif :

- Comme la pilule, il régule les menstruations et peut les rendre moins douloureuses chez certaines personnes et permet des rapports sexuels non planifiés.

- Il est facile à appliquer : il suffit de le coller.

- Le risque d’oubli est moindre par rapport à la pilule puisqu’on ne le change qu’une fois par semaine.

Inconvénients du patch contraceptif :

- Le patch peut entraîner une irritation de la peau chez certaines personnes.

- L’aspect visible du patch peut être considéré comme un inconvénient, notamment durant l’été. Dans certains cas, il peut également accrocher la poussière et devenir inesthétique.

- Les risques d’effets secondaires sont les mêmes que ceux des pilules combinées de 3ème ou 4ème générations.

- La prise de certains médicaments est susceptible de rendre le patch moins efficace. Demandez toujours un avis médical en cas de doute.

Prix et remboursement du patch contraceptif

Le patch Evra® coûte environ 12€ par mois (pour une boîte de 3 unités) et n’est disponible que sur ordonnance. Il est le seul patch contraceptif actuellement commercialisé en France.

Il n'est à ce jour pas remboursé par l'Assurance maladie.

L’anneau vaginal

anneau vaginal efficacité

L’anneau vaginal est aussi un moyen de contraception hormonal.

Il se présente sous la forme d'un anneau en plastique flexible.

Il mesure environ 5 cm de diamètre et 4 mm d’épaisseur.

Il est mis en place dans le vagin avec les doigts ou à l'aide de son applicateur. 

Une fois positionné à l'intérieur du vagin, il est conçu pour ne plus bouger et se faire oublier.

Comment l’anneau vaginal agit-il ?

Il est conçu pour ne plus bouger une fois mis en place et, comme le patch contraceptif, diffuse en continu un œstrogène et un progestatif qui entre autre empêchent l’ovulation.

Son dosage est comparable à celui des pilules de 3ème et 4ème générations.

L’anneau vaginal doit être utilisé en continu pendant 3 semaines, qui précèdent une semaine d’arrêt. 

Certaines femmes optent pour l’utilisation en continu de l’anneau, en le changeant toutes les trois semaines sans déclencher de période de règles. Il est toutefois important de ne pas le changer au-delà des 4 semaines car son efficacité pourrait se voir diminuée.

Efficacité de l’anneau vaginal

L'anneau vaginal est efficace à 99,7 % - comme le patch et la pilule - s’il est utilisé correctement.

S’il est expulsé hors du corps, il doit être remis en place sous 3 heures pour que la protection ne soit pas interrompue.

Avantages de l’anneau vaginal :

- L’anneau vaginal peut être une alternative efficace pour les femmes qui ont tendance à oublier de prendre la pilule, ou pour qui la prise de celle-ci toujours à la même heure est trop contraignante (horaires de travail différés, etc). Il faut simplement penser à le changer une fois par mois.

- Comme la pilule et le patch, l’anneau vaginal régule les menstruations et peut les rendre moins douloureuses chez certaines personnes ou permettre de ne pas en avoir, en cas d’utilisation continue.

- Il permet lui aussi des rapports sexuels non planifiés et spontanés.

Inconvénients de l’anneau vaginal :

- La mise en place manuelle de l’anneau ne convient pas à toutes les femmes et demande - au même titre que la pilule et le patch - rigueur et régularité.

- L’anneau peut parfois provoquer une gêne au niveau du vagin, notamment pendant les rapports sexuels avec pénétration, bien que ceci soit peu fréquent. Mal positionné, il peut accidentellement glisser hors du vagin. Si cela arrive, il est utile de savoir qu’il est toujours efficace tant que l’anneau n’est pas resté hors du vagin pendant plus de 3 heures.

- Les risques d’effets indésirables sont équivalents à ceux des pilules de 3ème et 4ème génération et du patch contraceptif.

- Certains médicaments peuvent rendre l’anneau vaginal moins efficace, il est donc nécessaire de demander un avis médical si l’on a un doute.

Prix et remboursement de l’anneau vaginal

L’anneau vaginal coûte environ 16€ par mois. Nuvaring® est le seul anneau vaginal actuellement commercialisé en France.

Il n'est à ce jour pas remboursé par l'Assurance maladie.

Le DIU (dispositif intra-utérin, encore appelé stérilet)

stérilet cuivre

Le DIU est plus connu sous le nom de stérilet.

Il se présente sous la forme d’une petite tige, en forme de “T” ou d’ancre, d’environ 3,5 cm de long.

Il est installé dans l’utérus par un gynécologue, par une sage-femme ou par un médecin généraliste.

Le retrait du stérilet est simple, et se fait également en consultation, en tirant délicatement des deux fins fils qui dépassent le col de l’utérus.

Comment le stérilet agit-il ?

Il existe 2 types de stérilets :

• Le DIU hormonal ou stérilet hormonal  

Contrairement aux autres contraceptifs hormonaux, le DIU hormonal n’agit pas en bloquant l’ovulation. En diffusant un progestatif, il épaissit la glaire cervicale de manière à empêcher l’accès des spermatozoïdes vers l’utérus. Il agit également sur la muqueuse qui tapisse l’utérus (l’endomètre), la rendant moins propice à l’implantation d’un embryon (la nidation).

• Le DIU au cuivre ou stérilet au cuivre

Le DIU au cuivre ne contient pas d’hormones. Un fil ou des manchons de cuivre sont enroulés autour de sa tige et agissent en rendant les spermatozoïdes inactifs. Le cuivre a un effet toxique pour les spermatozoïdes et les empêche ainsi de remonter dans les trompes, et a également un effet sur l’endomètre empêchant la nidation. Ce stérilet en forme de T existe en 2 tailles (court et long) adaptées à la taille de l’utérus.

Efficacité du stérilet

Le DIU ou stérilet est efficace à environ 99,9 %, quel que soit son type (hormonal ou au cuivre).

Avantages du stérilet :

- Selon le modèle, le stérilet peut être gardé durant une période de 4 à 10 ans. Les rapports sexuels ne nécessitent aucune planification, la protection restant assurée tant qu’il est en place.

- Le DIU au cuivre est une bonne option pour les femmes qui ne souhaitent pas utiliser de contraception hormonale. Par ailleurs, le DIU hormonal convient aux femmes ne pouvant utiliser d’œstrogènes.

- Il n’existe aucun risque d’oubli ou d’erreur de manipulation (en dehors du moment de la pose), d’où le taux d’efficacité supérieur aux 3 autres contraceptifs précédemments présentés.

Inconvénients du stérilet :

- La pose et le retrait du stérilet peuvent être douloureux. Pour éviter d’avoir mal, il est possible de prendre des anti-douleurs avant sa pose.

- Les principaux effets secondaires éventuels causés par un DIU hormonal sont les suivants, comme avec la pilule micro-progestative : saignements irréguliers ou à l’inverse d’une disparition des règles (ce qui est souvent plutôt vu comme un avantage), acné. Quant au DIU au cuivre, il peut éventuellement allonger la durée des règles (surtout pendant les premiers mois).

- Le risque de perforation de l’utérus ou d’infection lors de la pose d’un DIU est très faible.

- La prise de certains médicaments peuvent rendre le stérilet hormonal moins efficace - il convient de demander un avis médical en cas de doute.

Prix et remboursement du stérilet

Un DIU hormonal coûte environ 125€ et un DIU en cuivre autour de 30€. 

Les 2 types de stérilet sont remboursés à 65% par l'Assurance Maladie.

L'implant contraceptif

implant contraceptif avis

L’implant contraceptif est un bâtonnet souple en plastique de 4 cm de long et 2 mm de diamètre.

Un professionnel de santé insert sous la peau du bras sous anesthésie locale.

La pose est rapide et indolore.

Un contrôle est conseillé 3 mois après la pose de l’implant, puis aucun suivi particulier n’est nécessaire en absence d’effets secondaires.

Comment l’implant contraceptif agit-il ?

En diffusant un progestatif à petite dose, il supprime l’ovulation durant une période maximum de 3 ans, à l’issue de laquelle il doit être retiré ou remplacé.

Efficacité de l’implant contraceptif

L'implant contraceptif est efficace à plus de 99 % car, comme le stérilet, il n’y a rien de particulier à faire une fois qu’il est en place.

Avantages de l’implant contraceptif :

- Sa longue durée d’efficacité convient aux femmes qui souhaitent avoir des rapports non planifiés sans avoir à s’inquiéter régulièrement de leur contraception.

- L’implant convient aux femmes auxquelles la prise d'oestrogènes est déconseillée.

- Il est invisible sous la peau.

Inconvénients de l’implant contraceptif :

- Comme les autres méthodes de contraception progestatives, l’implant contraceptif peut provoquer des poussées d’acné chez certaines femmes.

- Il peut également avoir un impact sur le flux des règles et provoquer des saignements irréguliers.

- Certains médicaments sont susceptibles de le rendre moins efficace, il est donc important de demander un avis médical en cas de doute.

Prix et remboursement de l’implant contraceptif

Un implant contraceptif coûte autour de 100€ et est remboursé à 65% par l’Assurance Maladie. 

L’injection contraceptive

injection contraceptive

Tous les trois mois, une dose d’hormone progestative est injectée à l’aide d’une piqûre intramusculaire par un professionnel de santé.

L’action hormonale de l’injection :

- bloque l’ovulation

- atrophie la muqueuse utérine

- épaissit le mucus cervical (afin d’empêcher les spermatozoïdes d’entrer dans l’utérus).

Efficacité de l’injection contraceptive

L'injonction contraceptive est efficace à 99,7 % tant que les injections sont bien administrées à intervalles réguliers.

Avantages de l’injection contraceptive :

- L’injection est efficace en continu durant 3 mois, elle est donc pratique pour les femmes qui souhaitent limiter le risque d’oubli.

- Elle permet des rapports sexuels non planifiés.

- Comme l’implant contraceptif et le stérilet, elle convient aux femmes pour lesquelles la prise d'œstrogènes est déconseillée.

Inconvénients de l’injection contraceptive :

- Parmi les éventuels effets indésirables qui peuvent se manifester, on retrouve : des maux de tête ou des étourdissements, des nausées et des tensions au niveau des seins.

- Le retour de la fécondité peut s’avérer lent lorsque l’on stoppe les injections (parfois plusieurs mois).

- La prise de certains médicaments peut avoir un impact sur l’efficacité des injections, il est important de s’adresser à son médecin en cas de doute.

Prix et remboursement de l’injection contraceptive

Comme pour tous les contraceptifs hormonaux, une ordonnance est nécessaire.

Une injection contraceptive coûte autour de 3€ (par dose) et est remboursée à 65% par l’Assurance Maladie.

Le préservatif

préservatif efficacité

Le préservatif masculin est un dispositif en latex qui se déroule sur le pénis en érection avant la pénétration. Il existe aussi des préservatifs en polyuréthane adaptés aux personnes allergiques au latex.

Le préservatif féminin est un tube en polyuréthane lubrifié, composé d’un anneau interne et externe à placer dans le vagin et sur les organes génitaux externes avant la pénétration. Il convient aux personnes allergiques au latex.

Qu’il soit masculin ou féminin, le préservatif est à usage unique. Son mode de fonctionnement : il empêche les spermatozoïdes d’entrer dans l’utérus.

Efficacité du préservatif

Correctement utilisé, le préservatif féminin est efficace à 95% et le préservatif masculin à 98%. Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les “accidents” éventuels : problèmes de pose, déchirure du préservatif...

Avantages du préservatif :

- Le préservatif est le seul moyen de contraception qui protège aussi des infections sexuellement transmissibles.

- Il ne contient pas d’hormones et n’a donc pas d’effets secondaires possibles (hormis le risque d’allergie au latex).

- Le préservatif féminin peut être placé plusieurs heures avant le rapport sexuel.

Inconvénients du préservatif :

- Il existe un risque de glissement ou de déchirure du préservatif qui peut compromettre son efficacité.

- Lors du rapport sexuel, les sensations chez certaines personnes peuvent être amoindries par le port du préservatif.

- Le préservatif féminin coûte plus cher que le préservatif masculin et, comme l’anneau vaginal, doit être placé à la main et correctement installé : on peut trouver son utilisation contraignante.

Prix et remboursement du préservatif

Un préservatif masculin coûte environ 0.50€ l’unité (ce prix est bien sûr variable en fonction des marques). Le prix du préservatif féminin est d’environ 2 ou 3€ l’unité.

Le préservatif est délivré sans ordonnance et n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie. On peut parfois trouver des préservatifs gratuits dans les centres de dépistage, certains centres médicaux et autres organisations de prévention sexuelle et missions locales.

Le diaphragme et la cape cervicale

diaphragme contraception

Le diaphragme et la cape cervicale sont des dispositifs qui s’insèrent dans le vagin, au contact du col de l'utérus. Ils doivent être associés à des spermicides et placés avant le rapport sexuel (ou jusqu’à 2 heures à l’avance).

La différence se trouve dans leur présentation : le diaphragme est une petite coupelle et la cape cervicale a davantage la forme d’un dôme. Les deux sont en silicone (il existe aussi des diaphragmes en latex).

Contrairement aux préservatifs, ces contraceptifs peuvent être réutilisés plusieurs fois après avoir été lavés.

Comment agissent le diaphragme et la cape cervicale ?

Le diaphragme et la cape cervicale ont le même mode d’action : ils empêchent le passage des spermatozoïdes dans l’utérus. 

Ces méthodes sont aujourd’hui relativement peu utilisées en France.

Efficacité du diaphragme et de la cape cervicale

À condition d’être utilisée parfaitement, la cape cervicale est efficace à 91% chez les femmes n’ayant pas eu d’enfant et à 74% chez les femmes ayant déjà eu un enfant et dont le col de l’utérus est plus ouvert.

Correctement utilisé, le diaphragme est quant à lui efficace à 94%.

Avantages de la cape cervicale et du diaphragme :

- Ils sont relativement peu coûteux étant donné qu’ils sont réutilisables.

- Ils sont adaptés pour les femmes qui désirent un contraceptif non hormonal.

- Ils peuvent être une bonne alternative pour les personnes qui ne supportent pas les préservatifs. Ils ne protègent toutefois pas des infections sexuellement transmissibles.

Inconvénients de la cape cervicale et du diaphragme :

- La cape et le diaphragme doivent être utilisés en association avec des spermicides, ce qui est moins économique.

- La manipulation nécessaire pour les mettre en place peut être considérée comme fastidieuse et déplaire à certaines femmes.

- Ils doivent être mis en place avant chaque rapport, ce qui peut impacter la spontanéité de ces derniers.

Prix et remboursement de la cape cervicale et du diaphragme

Une cape cervicale coûte environ 5€ et n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie.

Un diaphragme coûte autour de 10€ et est pris en charge en partie par l’Assurance Maladie. La sécurité sociale rembourse le diaphragme sur la base de 3,14€.

Les spermicides à utiliser avec la cape ou le diaphragme ne nécessitent pas d’ordonnance et ne sont pas remboursables. Une boîte de spermicide coûte environ entre 7 à 19€.

Les méthodes de contraception naturelle

contraception naturelle

Certaines femmes qui ne souhaitent pas prendre d’hormones ou utiliser de moyen de contraception mécanique choisissent de se tourner vers des méthodes dites naturelles.

Il est toutefois estimé que les méthodes naturelles connaissent jusqu’à 25% d’échec.

Les techniques suivantes peuvent donc convenir aux femmes prêtes à accepter une grossesse non programmée mais ne sont pas conseillées dans le cas contraire.

L’abstinence périodique

Les rapports sexuels sont évités pendant les jours les plus fertiles. Cette méthode repose sur un calcul théorique et peut être compromise par plusieurs facteurs, comme des variations du cycle menstruel ou une erreur de calcul.

Pour identifier la période d’ovulation et les jours fertiles lors du cycle menstruel, il y a plusieurs techniques basées sur des calculs et sur des indicateurs physiologiques :

  • La méthode Ogino (ou méthode du calendrier) : inventée en 1928, elle part du principe qu’une femme peut être fertile durant 6 jours avant l’ovulation et 48 heures après celle-ci. On ajoute à cela un jour de marge au début et à la fin de cette période d’abstinence.
  • La méthode de la glaire cervicale (méthode Billings) consiste à analyser l’aspect de sa glaire cervicale : celle-ci devient plus abondante lorsque l’ovulation approche, puis sa texture durant l’ovulation devient comparable à celle d’un blanc d’œuf.
  • La prise de température : en période d’ovulation, la température corporelle est très légèrement plus élevée (de l’ordre de 0,2 à 0,4 degrés celsius). Cette méthode consiste donc à repérer cette phase du cycle en fonction des fluctuations de température.

La méthode du retrait

L'homme retire son pénis du vagin avant d’éjaculer, afin de limiter les chances de fécondation. 

Avantages des méthodes de contraception naturelles :

- Il n’y a pas d’effets secondaires à redouter avec ces méthodes puisqu’elles ne nécessitent aucune prise d’hormones.

- Elles conviennent également aux femmes qui souhaitent éviter les contraceptifs mécaniques, notamment pour des raisons de confort, en raison de contre-indications ou autres raisons.

Inconvénients des méthodes de contraception naturelles :

L’inconvénient majeur de ces méthodes est leur manque de fiabilité. Par ailleurs, les méthodes qui nécessitent des calculs pour éviter les rapports sexuels durant les périodes les plus fertiles rendent ces derniers moins spontanés.

- Concernant la méthode Ogino, le taux d’échec est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à 5 jours dans l’appareil génital de la femme. Il est donc tout à fait possible de tomber enceinte à l’issue d’un rapport sexuel dans les jours qui précèdent l’ovulation. Par ailleurs, on considère que celle-ci n’est pas toujours prévisible : l’ovulation ne se déclenche pas toujours d’une manière régulière et chaque femme peut être sujette à des variations du cycle menstruel, même si celui-ci est d’ordinaire régulier.

- La méthode Billings ne permet pas de prendre en compte certains paramètres autres que l’ovulation influent sur la texture de la glaire cervicale (excitation sexuelle, éventuels déséquilibres de la flore vaginale, infection...).

- La méthode de la température est contraignante car la température doit être prise à des heures régulières. Beaucoup de facteurs autres que l’ovulation étant susceptibles de faire varier la température du corps, cette méthode n’est pas non plus considérée comme fiable.

- La méthode du retrait ne peut quant à elle pas pleinement empêcher la fécondation car le liquide séminal, qui est sécrété par le pénis dès de le début de l’érection, contient lui aussi des spermatozoïdes susceptibles d’atteindre l’ovule à la suite de la pénétration. Chaque année, 19 femmes sur 100 qui emploient cette méthode tomberaient enceinte.

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

Zava propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
star full star full star full star full star empty (320)
star full star full star full star full star empty by Carine, 30 Oct 2018
Efficace et rapide mais juste une info, il faut avancer les frais en pharmacie ! Sinon c'est super pour dépanner rapidement !
star full star full star full star full star full by Sandrine, 24 Oct 2018
Simple, efficace et rapide. Je recommande.
star full star full star full star full star full by Angélique, 08 Nov 2018
Bien que septique le service fut de qualité et rapide. Mon ordonnance et le traitement m’attendais comme convenue à la pharmacie de mon choix. Au besoin je repasserai par Zava.
star full star full star full star full star full by Stella Biasotto Vivien Pouchout, 01 Nov 2018
Service très pratique. Bonne idée.
star full star full star full star full star full by Ingrid, 05 Nov 2018
Rapide, pratique. Seul petit bémol, l'absence de prise en charge sécu !