Les effets secondaires de la pilule

Il arrive que la pilule contraceptive provoque des effets indésirables, bien que ceux-ci varient d'une personne à l'autre et dépendent du type de pilule utilisé. 

Faut-il s’inquiéter ? Nos médecins vous aident à y voir plus clair.

effet secondaire pilule
Dans cet article

Quels sont les effets secondaires de la pilule les plus fréquents ?

Les effets secondaires les plus courants liés à la prise de la pilule contraceptive sont les suivants :

  • Sautes d'humeur
  • Tensions ou douleurs dans les seins
  • Maux de tête
  • Nausée
  • Maux d'estomac

Dans la majorité des cas, ces effets indésirables cessent après les premiers mois de traitement et ne représentent pas de danger pour la santé. 

Certaines femmes peuvent également constater des saignements vaginaux irréguliers durant le début du traitement, qui sont en habituellement peu abondants, qui disparaissent généralement eux-aussi après les premières semaines. 

Si ces effets secondaires ne se résorbent pas d’eux-même, consultez un médecin.

Pilule : les effets secondaires moins fréquents

La pilule contraceptive a des effets secondaires moins courants, certains d’eux pouvant s’avérer plus graves. Ceux-ci incluent:

  • Vomissements ou diarrhée
  • Irritations ou éruptions cutanées
  • Migraines

Si vous présentez l'un de ces effets indésirables, interrompez la prise de votre pilule et consultez un médecin d'urgence.

Vous pouvez également présenter les suivants symptômes:

  • Diminution de la libido
  • Augmentation mammaire

Il est important que vous en parliez à un médecin le plus tôt possible. Il se peut qu’en changeant de pilule vous ne présentiez pas ces symptômes.

Enfin, certaines femmes disent avoir pris du poids à la suite de la prise de leur pilule. Les études sur la prise de poids en relation avec la pilule (combinée et progrestative) n'ont toutefois pas démontré que cela arrive. Pour davantage d'informations à ce sujet, consultez notre article Pilule contraceptive et prise de poids.

La pilule a-t-elle des effets secondaires dangereux ?

Les effets secondaires dangereux de la pilule contraceptive sont rares, mais existent.

Pilule et risques cardio vasculaires

Avec les pilules de la première génération, les complications d’ordre cardiovasculaires étaient favorisées par le dosage, alors important, d’oestrogènes contenus dans les pilules combinées. Les générations de pilules plus récentes ont vu ce dosage divisé par 3 à 5 fois, diminuant ainsi le risque enregistré à l’époque. 

A l’heure actuelle, plusieurs études ont démontré une légère augmentation du risque de complications artérielles chez les femmes utilisant des pilules contenant des oestrogènes comparé aux non-utilisatrices. Le type de progestatif n’a pas d’incidence sur le risque, contrairement à l’augmentation de la dose d’œstrogènes : le risque le plus élevé est observé chez les femmes prenant des pilules dont le dosage d’éthinylestradiol est égal ou supérieur à 50 mcg, un dosage qui est aujourd’hui rarement utilisé.

Les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus du myocarde sont désormais rares chez les utilisatrices de la pilule combinée.

Deux autres études ont rapporté une augmentation de l’infarctus du myocarde chez les utilisatrices de la pilule combinée. Les auteurs de l’une de ces études ont estimé que sur 10 000 femmes utilisant la pilule combinée pendant un an, deux auraient une thrombose artérielle

Par ailleurs, il a été établi que les pilules combinées peuvent provoquer une légère élévation de la pression artérielle, mais que le risque d’hypertension est rare avec les pilules microdosées d’aujourd’hui.

Une étude réalisée par Nurses Health Study a révélé que seuls 41,5 cas d’hypertension sur 10 000 pouvaient être attribués à l'utilisation de la pilule combinée. Selon une autre étude qui a comparé la tension de 1000 utilisatrices de la pilule microdosée (30 à 35 mcg d'éthinylestradiol) à celles de femmes non utilisatrices, la pression artérielle moyenne n’est pas plus élevée chez les femmes prenant la pilule. 

Le risque de complications cardio-vasculaires augmente particulièrement chez les femmes fumeuses de plus de 35 ans, chez qui l’usage de la pilule combinée est déconseillé.

Pilule et thromboembolie veineuse

 La thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire représentent la complication vasculaire la plus courante à l'utilisation de pilule combinée.

Si le risque chez les femmes utilisatrices est de deux à quatre fois plus élevé que chez les non utilisatrices, le risque absolu reste faible. Il est également moins élevé avec l’utilisation d’une contraception hormonale combinée que durant une grossesse ou le début du post-partum.

Pour des informations plus complètes quant au lien entre phlébite et pilule contraceptive, consultez notre article dédié.

La pilule est-elle cancérigène ?

Selon une étude de la Royal College of General Practitioners (RCGP) menée sur près de 50 000 femmes suivies pendant 44 ans, il semble que la pilule ne soit pas associée à une augmentation globale du risque de cancer.

Concernant le cancer du sein, les données disponibles à l’heure actuelle sont variables. Certaines études épidémiologiques ne rapportent aucune association entre la pilule et le cancer du sein, tandis que d'autres observent une augmentation du risque avec une utilisation actuelle mais pas passée. Selon les études enregistrant une augmentation, le risque absolu de développer un cancer du sein demeure très faible.

La majorité des études n'ont pas démontré d'association entre l'utilisation de la pilule combinée et le risque de développer un cancer du sein plus tard dans la vie.

Par ailleurs, plusieurs études ont associé un risque accru de cancer du col de l’utérus à l'utilisation de la pilule combinée, notamment chez les femmes positives au papillomavirus humain (HPV). L’augmentation absolue du risque est toutefois faible et on ignore encore si la pilule combinée peut être considérée comme la cause du cancer du col utérin, sachant que l’utilisation de la pilule est également associée à l'exposition au papillomavirus, la cause connue du cancer du col utérin.

A l’inverse, l’utilisation répétée de la pilule combinée a été associée à une réduction du risque de cancer colorectal, endométrial et ovarien. Pour des informations plus complètes, référez-vous à notre article Pilule et cancer.

Effets secondaires graves : quand faut-il consulter ?

Consultez un médecin dès que possible si vous pensez avoir les signes d’un caillot sanguin :

  • douleur soudaine et gonflement de la jambe,
  • respiration difficile,
  • douleur à la poitrine,
  • toux sèche,
  • vomissements et/ou diarrhée,
  • mal de tête intense.

Combien de temps les effets secondaires vont-ils durer ?

Les effets secondaires courants ne sont généralement que temporaires et devraient disparaître au cours des premiers mois suivant le début de la prise de la pilule contraceptive. 

Si les effets secondaires ne disparaissent pas au bout de trois à six mois mois, demandez à votre médecin d’essayer une nouvelle pilule ou une autre forme de contraception.

Il faut garder à l’esprit qu’il n’existe pas de pilule « parfaite ». Certaines femmes doivent ainsi essayer plusieurs types de pilule avant de trouver celle qui leur convient et ne provoque pas d’effets secondaires gênants.

J’aimerais prendre la pilule mais j’ai peur des effets secondaires, que faire ?

Pour beaucoup de femmes chez qui la pilule ne provoque pas d’effets secondaires gênants, la pilule est la méthode de contraception la plus simple.

Par ailleurs, les effets secondaires que la pilule peut faire apparaître sont pour la plupart temporaires et se résorberont d’eux-même après les premières semaines du traitement ou lorsque celui-ci sera interrompu.

Toutefois, la pilule n’est pas idéale pour toutes. Certaines femmes s'aperçoivent en effet que les effets indésirables qu'elles ressentent en l'utilisant ont un impact plus lourd que les avantages potentiels qu’elle permet.

Même si la pilule est à ce jour le contraceptif le plus utilisé en France, n’oubliez pas qu’il existe beaucoup d’autres méthodes de contraception. Vous pouvez vous référer au guide de nos médecins sur les principaux contraceptifs si vous souhaitez considérer d’autres options.

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

Zava propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
star full star full star full star full star empty (320)
star full star full star full star full star full by Tressie, 06 Nov 2018
Rapide par rapport à la demande
star full star full star full star full star full by Ingrid, 05 Nov 2018
Rapide, pratique. Seul petit bémol, l'absence de prise en charge sécu !
star full star full star full star full star full by mach, 25 Oct 2018
Rapide, pratique et sérieux
star full star full star full star full star full by Dominique, 05 Nov 2018
Ma demande a été traitée très rapidement et j'ai reçu l'ordonnance chez moi 3 jours après. La pharmacie n'a fait aucune difficulté pour me donner le produit. Je me sens en sécurité en utilisant un produit acheté en pharmacie et non sur Internet où le risque de produits frelatés est important. Le coût du produit (générique) en pharmacie est faible, comparé à certaines offres via Internet. Merci pour cette initiative. Dominique.
star full star full star full star full star full by Chatron, 28 Oct 2018
Vraiment un super service