Pilule après l’accouchement

portrait-dr-raquel-pereira-correia

Révision médicale par le

Dr Raquel Pereira Correia

Revu le: 07 déc. 2021

Sans contraception, il est possible de tomber enceinte de nouveau à la naissance du bébé. Quand dois-je reprendre la pilule après mon accouchement ? Quelle contraception est la plus adaptée après ma grossesse ? Nos médecins répondent à vos questions.

Dans cet article
 

Les points essentiels

  • Sans méthode contraceptive, il existe un risque de grossesse non planifié après un accouchement.

  • Certaines méthodes de contraception sont déconseillées pour les mères allaitantes.

  • Il est possible de retarder le retour de l’ovulation pendant les 6 premiers mois de bébé grâce à la méthode méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée - MAMA.

Consultation en ligne pour votre contraception
Demander une ordonnance

Le risque de tomber enceinte juste après l’accouchement est-il élevé ?

Après l’accouchement, vous pouvez tomber enceinte si vous n’utilisez pas de méthode contraceptive. En effet, 21 jours après l’accouchement, l’ovulation reprend, même sans le retour de vos règles. En cas de rapport sexuel non protégé à partir du 21e jour, la fécondation est donc possible.

Néanmoins, si vous allaitez votre bébé de manière exclusive pendant les 6 premiers mois et suivant les conditions détaillées plus bas, il est possible que le retour de l’ovulation soit repoussé grâce à la production de prolactine. En suivant cette méthode, le risque de grossesse à 6 mois n’est pas écarté bien qu’il soit inférieur à 2 %.

Quand faut-il reprendre un contraceptif après l'accouchement ?

La contraception post-partum n’est pas nécessaire avant le 21e jour après votre accouchement, car l’ovulation n’a pas encore repris.

Si vous n’allaitez pas, à partir du 21e jour après l’accouchement, il est possible que vous tombiez à nouveau enceinte, même avant le retour de vos règles, d’où l’importance d’une contraception adéquate.

La date de reprise du contraceptif après l’accouchement dépend de la méthode de contraception choisie.

Vous pouvez prendre la pilule microprogestative ou demander la pose d’un implant progestatif à partir du 21e jour après l’accouchement.

Vous pouvez opter pour la pilule combinée ou oestroprogestative à partir du 42e jour après l’accouchement, à condition que vous n’allaitiez pas. Ce délai peut être raccourci à 21 jours si vous ne présentez pas de facteur de risque thrombo-embolique veineux ni d'autres contre-indications.

Vous pouvez demander la pose d’un stérilet au cuivre ou au lévonorgestrel 4 semaines suivant l’accouchement par voie basse. Cependant, il est possible d’effectuer la pose d’un stérilet au cuivre sans hormone 48 heures après l’accouchement, mais ceci n’est pas d’usage courant.

En cas d’accouchement par césarienne, la pose du stérilet s’effectue uniquement après 12 semaines.

La contraception après l’accouchement est-elle différente de la contraception avant la grossesse ?

Les contraceptions avant la grossesse et après l’accouchement peuvent être différentes. En effet, à la naissance du bébé, il faut choisir une contraception en fonction de votre profil :

  • les risques de thrombose veineuse ou artérielle ou de phlébite ;
  • les antécédents pathologiques ;
  • les pathologies survenues en cours de grossesse (alitement, diabète gestationnel…) ;
  • le choix d’allaitement.

Ces nouveaux paramètres peuvent influer sur les méthodes de contraception idéales. Ainsi, si vous preniez, par exemple une pilule de 3e génération contenant du désogestrel, il se pourrait que vous deviez changer de pilule en raison des risques de thrombo-emboliques.

Si vous utilisiez un patch ou un anneau avant la grossesse, ils seraient conseillés uniquement en dernier recours. Il est donc important de consulter votre médecin, gynécologue ou sage-femme pour le choix de la contraception après un accouchement.

Faut-il attendre le retour de couches pour prendre un contraceptif ?

Les premières règles après l’accouchement correspondent à ce qu’on appelle le retour de couches . Elles surviennent généralement 6 à 8 semaines après l’accouchement en cas de non-allaitement. Si vous allaitez votre bébé, les règles reviennent plus tardivement.

Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, vous devez reprendre une contraception 3 semaines après la naissance du bébé. La reprise de la pilule après l’accouchement doit se faire avant le retour du saignement (à 6 ou 8 semaines). En effet, l’ovulation, c’est-à-dire le retour de la fertilité, reprend dès le 21e jour après l’accouchement, sauf en cas d’allaitement exclusif (méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée - MAMA).

Quel moyen de contraception est le plus adapté après un accouchement ?

Le choix de la méthode de contraception post-partum dépend de plusieurs paramètres (allaitement, risque de thrombose, urgence contraceptive). Pour connaître la plus adaptée à vos besoins et votre profil, vous devez consulter votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme.

En raison des modifications subies par le corps à la naissance du bébé, le risque de thrombose veineuse est plus important dans les premières semaines de l’accouchement. Les méthodes contraceptives comme le DIU, le patch et les injections sont alors conseillées uniquement en dernier recours.

Les pilules de 3e et 4e génération augmentant ces risques, les pilules progestatives de 2e génération et les pilules microdosées sont à privilégier.

Quelles sont les différentes méthodes que je peux utiliser ?

Après l’accouchement, vous disposez de plusieurs choix de contraception. En accord avec votre médecin, sage-femme ou gynécologue, il est possible de choisir la plus adaptée à votre corps :

  • la pilule œstroprogestative ou combinée : pour les femmes qui n’allaitent pas ;
  • l’anneau vaginal et le patch transdermique : en cas d’intolérance aux pilules de 1ère et 2e génération ou d’impossibilité de recourir aux autres méthodes de contraception ;
  • la pilule microdosée ou progestative (lévonorgestrel ou désogestrel) : pour les femmes allaitantes ;
  • l’implant sous-cutané (à l’étonogestrel) : pour une contraception de longue durée ;
  • l’injection d’acétate de médroxyprogestérone : en cas d’impossibilité de recourir à une autre méthode contraceptive ;
  • le dispositif intra-utérin au cuivre ou lévonorgestrel (stérilet) : si le risque d’infection est écarté avant la pose ;

D’autres méthodes sont également envisageables en fonction de vos besoins :

  • méthode barrière (féminin ou masculin) : pour les partenaires assidus et avertis sur le taux d’échec plus élevé par rapport aux méthodes hormonales ;
  • méthode naturelle MAMA : pour les mères qui allaitent exclusivement leur bébé ;
  • méthode de stérilisation (ligature, électrocoagulation, pose d’anneaux) : si vous cherchez une méthode « irréversible ».

Quelle pilule choisir après son accouchement ?

Si vous allaitez, les pilules microprogestatives ou microdosées sont conseillées. Vous pouvez commencer la contraception 21 jours après l’accouchement. Les contraceptions œstroprogestatives sont déconseillées pendant les 6 premiers mois après l’accouchement.

Si vous n’allaitez pas, vous pouvez prendre la pilule œstroprogestative ou combinée qui convient à partir du 42e jour après l’accouchement et la pilule microdosée à partir du 21e jour.

L'allaitement permet-il de prévenir une grossesse ?

Théoriquement, l’allaitement permet de retarder la date de la première ovulation. En effet, la tétée provoque chez la mère la production de prolactine. Cette hormone bloque l’ovulation et empêche de tomber enceinte durant les 6 premiers mois du bébé.

Pour une contraception naturelle efficace, il faut utiliser la méthode MAMA c’est-à-dire réunir les conditions suivantes :

  • allaiter un enfant de moins de 6 mois ;
  • lui donner exclusivement le sein (jour et nuit) à raison de 6 à 10 tétées par jour avec un intervalle maximal de 6 heures entre 2 tétées la nuit et de 4 heures le jour ;
  • ne pas avoir eu de retour de couches.

Cette technique est efficace et naturelle, mais ne convient pas aux femmes qui travaillent. Dès que les tétées sont moins fréquentes ou trop espacées, la contraception n’est plus assurée. Ainsi, vous devez utiliser une autre méthode de contraception :

  • en cas de retour de couches ;
  • en cas de tétées moins fréquentes et moins longues ;
  • aux 6 mois du bébé ;
  • à la prise du biberon par le bébé.

Quel type de contraception est recommandé pour les femmes qui allaitent ?

Pour les mères allaitantes, la pilule microprogestative et l’implant progestatif sont recommandés. Vous pouvez commencer la contraception à partir de 21 jours après l’accouchement. Le stérilet au cuivre peut être posé dans les 48 heures après l’accouchement, en prenant compte les risques d’infection.

Si vous pratiquez l’allaitement mixte, les contraceptifs suivants sont recommandés :

  • DIU - 4 semaines après l’accouchement sauf en cas de césarienne ;
  • pilule microprogestative ou implant progestatif - 3 semaines après l’accouchement.

Dans les deux cas, les pilules œstroprogestatives ne sont pas recommandées au moins pendant les 6 premières semaines d’allaitement, car elles peuvent avoir une incidence sur la production de lait maternel. Si vous allaitez, consultez votre médecin, gynécologe ou sage-femme afin de trouver le moyen de contraception le plus adapté.

dr-raquel-pereira-correia.png
Révision médicale par le:
Dr Raquel Pereira Correia Rédactrice médicale

Médecin généraliste, Raquel est rédactrice médicale chez ZAVA, où elle participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais elle ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 07 déc. 2021

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




trustpilot-ratings-4-star (3066)
trustpilot-ratings-5-star par BRUNO, 15 janv. 2022
Service simple et rapide
trustpilot-ratings-4-star par Michael, 13 déc. 2021
rapide et efficace
trustpilot-ratings-5-star par Pascal, 30 nov. 2021
Vaza it’s very good
trustpilot-ratings-5-star par GASSE, 15 déc. 2021
En toute discrétion et de bons conseils.
trustpilot-ratings-5-star par Rezene, 10 janv. 2022
C'est excellent