Prix des pilules et liste des pilules remboursées

portrait-dr-loic-nicolas

Révision médicale par le

Dr Loïc Nicolas

Revu le: 15 juin 2023

Combien coûtent les différentes pilules contraceptives en France ? Quelles sont les pilules remboursées par l’Assurance Maladie ? Retrouvez la liste des pilules remboursables et leur prix dans cet article.

Dans cet article
liste des pilules remboursées
 

Les points essentiels

  • Parmi les nombreuses pilules disponibles sur le marché, 12 sont actuellement remboursées.

  • Les autres n’étant pas remboursables, leur prix est librement fixé par chaque pharmacie.

  • Les pilules de 3e et 4e génération ne sont plus remboursées depuis mars 2013.

  • Depuis janvier 2022, certaines pilules sont prises en charge à 100 % sur prescription médicale pour les jeunes femmes de moins de 26 ans.

Consultation en ligne pour votre contraception
Demander une ordonnance

Quelles sont les pilules contraceptives remboursées par l’Assurance Maladie ?

Les pilules contraceptives remboursées par l’Assurance Maladie sont les pilules de 1re et 2e génération.

Quel est le prix des pilules progestatives remboursées ?

Voici ci-dessous la liste des pilules contraceptives progestatives remboursées à 65% par l’Assurance Maladie :

Elles sont vendues au prix de 1,23 €* pour 1 mois (1 plaquette) et 2,94 €* pour 3 mois (3 plaquettes), sauf Optimizette® Gé qui est à 3,01 €* pour 3 mois. Antigone® n’existe qu'en boîte de 3 plaquettes.

Votre complémentaire santé peut prendre en charge la partie non remboursée par l’Assurance Maladie.

*Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Note : Pour les femmes de moins de 26 ans, la pilule bénéficie d’un remboursement intégral depuis le 1er janvier 2022.

Quel est le prix des pilules combinées 2e génération remboursées ?

Voici ci-dessous la liste des pilules contraceptives combinées et des génériques remboursées à 65% par l’Assurance Maladie. Seules les pilules de 2e génération sont remboursées, les pilules des 3e et 4e générations ne le sont plus depuis mars 2013.

Elles sont vendues au prix de 1,59 €* pour 1 mois (1 plaquette) et 3,76 €* pour 3 mois (3 plaquettes), sauf Daily Gé et Ludéal Gé qui sont à 1,33 €* pour 1 mois et à 3,09 €* pour 3 mois.

*Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Note : Si vous êtes une femme âgée de moins de 26 ans, sur présentation de votre ordonnance, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de l’Assurance Maladie à 100 % sur l’achat de pilules contraceptives.

Comment se faire rembourser sa pilule contraceptive ?

Si votre pilule contraceptive n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie ou l’est seulement en partie, vous pouvez vous faire rembourser auprès de votre mutuelle. Le taux de remboursement est déterminé dans votre contrat.

Si vous avez moins de 26 ans, la pilule prescrite par votre médecin, sage-femme ou gynécologue est prise en charge à 100 %. Vous pouvez obtenir la pilule sans avance de frais à la pharmacie.

Quelles sont les pilules contraceptives non remboursées par l’Assurance Maladie ?

Qu’elles soient progestatives ou combinées, certaines pilules contraceptives ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie.

Elles sont ce qu’on appelle en prix libre en pharmacie, c'est-à-dire que les pharmacies sont libres de fixer leur propre prix, qui varie donc d’une officine à l’autre.

Vous trouverez ci-dessous une liste des pilules progestatives et une liste des pilules combinées non remboursées, classées selon leur génération.

Pilules progestatives non remboursées

Les pilules progestatives non remboursées par l’Assurance Maladie sont :

Pilules combinées non remboursées par génération

Génération de pilule Pilules combinées non remboursées

2e génération

3e génération

4e génération

Aucun résultat.

Aucun résultat.
Veuillez vérifier que le nom du traitement est exact ou faire une autre recherche.

Pilules non remboursées à prix libre

En ce qui concerne les autres pilules - non remboursées par l’Assurance Maladie - il n’est pas possible de dire laquelle est la moins chère car les pharmacies sont libres de fixer leur propre prix. De manière générale, les génériques sont moins chers que les princeps.

Si vous cherchez à vous procurer la pilule la moins chère possible, vous pouvez en faire part à votre médecin, gynécologue ou sage-femme.

Gardez toutefois à l’esprit qu’il n’est pas possible de choisir sa pilule uniquement en fonction du prix. La prescription d’une pilule doit impérativement tenir compte des antécédents médicaux, des contre-indications éventuelles et de la tolérance clinique individuelle.

Questions fréquemment posées

Quels sont les autres moyens de contraception remboursables par l’Assurance Maladie ?

À part la pilule, l’Assurance Maladie peut rembourser :

Si vous êtes une jeune femme de moins de 26 ans, vous pouvez vous procurer gratuitement le contraceptif prescrit par votre médecin en pharmacie.

Quels sont les moyens de contraception non remboursables par l’Assurance Maladie ?

L’Assurance Maladie ne rembourse pas les moyens de contraception tels que :

  • le patch contraceptif ;
  • l’anneau vaginal ;
  • la cape cervicale ;
  • le spermicide ;
  • le préservatif féminin ;
  • les préservatifs masculins en vente libre, sauf les marques « Eden » et « Sortez couverts ! ».

Qui peut bénéficier de l’accès à la contraception sans avoir à avancer de frais ?

Depuis le 1er janvier 2022, les jeunes femmes de moins de 26 ans bénéficient d’un parcours sans avance de frais pour accéder à la contraception prescrite par leur médecin.

Si vous êtes concernée, vous pouvez vous rendre en pharmacie avec votre ordonnance pour vous procurer votre contraception sans avance et sans frais.

La pilule du lendemain est-elle remboursée ?

Oui, la pilule du lendemain est remboursée à 100 % sur présentation de la carte Vitale ou la carte AME (aide médicale d’État) à la pharmacie et sans ordonnance.

Depuis le 1er janvier 2023, la pilule du lendemain est disponible en pharmacie sans avance de frais pour toutes les femmes, adolescentes et majeures.

Comment bénéficier de la contraception gratuite ?

Pour bénéficier de cette prise en charge, vous devez avoir moins de 26 ans et être affiliée à l’Assurance Maladie. Afin de récupérer votre contraception sans avance et sans frais en pharmacie, vous devez réaliser une consultation et obtenir une ordonnance de votre médecin, gynécologue ou sage-femme. La première consultation est prise en charge sans avance de frais.

Gratuite ou non, il n’est pas possible d’obtenir la pilule sans ordonnance. À chaque consultation, vous devez présenter votre carte Vitale ou une attestation de droits. Si vous êtes mineure, vous pouvez demander à votre médecin, sage-femme ou pharmacien·ne de bénéficier du secret médical sur votre identité et les actes réalisés.

Pourquoi toutes les pilules ne sont pas remboursées ?

Les pilules ne sont pas toutes remboursées en raison de leur SMR, ou service médical rendu, jugé insuffisant. Il s’agit notamment des pilules de 3e et 4e génération. Même si elles sont considérées comme efficaces, elles exposent les femmes à un risque de thrombose veineuse plus élevée que des pilules de 1re ou 2e génération. Ainsi, depuis 2013, ces pilules ne sont plus remboursées.

Si vous souhaitez connaître la forme de contraception la plus adaptée à vos antécédents médicaux, vous pouvez consulter nos médecins ZAVA. Sur la base d’un questionnaire de santé, un·e médecin revoit votre demande et peut vous prescrire la pilule si nécessaire.

Existe-t-il des pilules gratuites ?

Oui, pour les jeunes femmes de moins de 26 ans, la pilule est gratuite depuis janvier 2022, sur présentation d’une ordonnance et d’une attestation d’affiliation à l’Assurance Maladie.

Pour les femmes de plus de 26 ans, la pilule peut être remboursée à hauteur de 65 % si elle figure parmi la liste des pilules remboursées.

Selon votre contrat, votre mutuelle peut également vous la rembourser.

dr-loic-nicolas.png
Révision médicale par le:
Dr Loïc Nicolas Rédacteur médical

Médecin généraliste, Loïc est rédacteur médical chez ZAVA, où il participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais il ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 15 juin 2023

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance sous 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance sous 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.