L’anneau contraceptif

L’anneau vaginal comme contraception

L’anneau contraceptif est un un anneau en plastique souple, contenant des hormones, qui s’insère comme un tampon dans le vagin et qui diffuse sur la muqueuse, à faible dose, des hormones sexuelles féminines (œstrogène et progestatif). Elles suppriment l’ovulation et permettent de prévenir efficacement une grossesse non désirée avec une fiabilité de 99.71%.
L’anneau contraceptif se pose pour 3 semaines et se retire manuellement pour 1 semaine.
L’anneau contraceptif est disponible uniquement sur ordonnance et commercialisé sous le nom Nuvaring®.

Comment l’anneau vaginal fonctionne-t-il ? Est-ce une contraception hormonale ?

L’anneau contraceptif est une contraception hormonale qui agit de manière semblable à la pilule dite combinée. En diffusant un oestrogène et un progestatif dans le sang par l’intermédiaire de la muqueuse, il modifie la consistance de la glaire cervicale pour empêcher les spermatozoides d’atteindre l’utérus, il empêche l’ovulation et modifie l’endomètre pour empêcher la nidation.

Quand insérer mon premier anneau contraceptif ? Suis-je protégée dès le premier jour ?

Si vous n’utilisiez pas de contraceptif hormonal précédemment

Lors de sa toute première utilisation, l’anneau vaginal doit être placé le premier jour des règles. Vous le gardez pendant 21 jours, l’enlevez 7 jours et le remettez le 7eme jour et ainsi de suite, le tout toujours à la même heure.
L’anneau peut également être mis en place pour sa première utilisation entre le 2ème et le 5eme jours des règles, mais dans ce cas, son usage doit être complété de celui d’un préservatif (ou autre contraception mécanique) pendant 7 jours.

Si vous utilisez déjà un contraceptif hormonal : Puis-je enchaîner pilule et anneau le mois suivant ? Quand mettre l’anneau en place ?

Si vous utilisiez déjà un contraceptif combiné, vous pouvez tout à fait enchaîner directement avec l’anneau contraceptif : mettez l’anneau en place le jour où vous auriez dû prendre le premier comprimé de votre pilule ou remettre un patch contraceptif après la période d’arrêt.

Combien de temps se garde l’anneau contraceptif ?

Votre anneau doit être gardé en place pendant 3 semaines, soit 21 jours. Vous marquez ensuite 6 jours d’arrêt avant d’en mettre un nouveau le 7eme jour. Exemple : pour un anneau placé le mercredi à 19h, vous le gardez 3 semaines, l’enlevez le mercredi à 19h et vous en mettez un nouveau le mercredi suivant à 19h. Si vous suivez ce protocole, son efficacité est immédiate.

Comment insérer son anneau contraceptif dans le vagin ?

La pose et le retrait de l’anneau se font manuellement sans avoir recours à un professionnel de santé. L’anneau s’insère et se retire comme un tampon.
Sa souplesse permet de le pincer entre les doigts pour une insertion plus facile dans le vagin. Ensuite, il se met en place naturellement, il n’est pas nécessaire de le placer trop profond, son efficacité commence dès lors qu’il est dans le vagin, l’essentiel étant qu’il soit intégralement à l’intérieur et qu’aucune partie ne ressorte.

Que faire si mon anneau vaginal est ressorti tout seul ?

D’abord, sachez que ce cas est extrêmement rare. L’anneau vaginal se fait généralement oublier pendant 3 semaines, il est très rare qu’il ressorte naturellement. Malgré tout, en cas de constipation, lors d’un rapport sexuel ou de l’usage d’un tampon, cela peut arriver. Dans ce cas, rincez l’anneau à l’eau tiède (ou froide mais pas chaude) et replacez-le immédiatement, il est toujours efficace si l’anneau n’est pas resté plus de 3 heures en dehors du vagin.

L’usage du tampon est tout-à-fait compatible avec l’utilisation de Nuvaring, il ne réduit pas son efficacité contraceptive. Il est recommendé que l’anneau soit déja en place lors de l’insertion d’un tampon et de s’assurer que l’anneau reste en place lors du retrait du tampon.

Que faire si j’ai perdu mon anneau contraceptif ou qu’il se casse ?

Perdre votre anneau signifie qu’il est sorti tout seul et que vous ne vous en êtes pas aperçue ou que vous n’avez pas pu le remettre en place. Comme nous l’évoquions dans le paragraphe précédent, ce cas est extrêmement rare. Malgré tout, si cela arrive, voilà la marche à suivre :

Si vous savez que la perte de l’anneau date de moins de 3h

Mettez-en un neuf sans dépasser le délai de 3 heures : vous être toujours protégée. Le plus simple est de l’enlever à la date où vous deviez initialement le retirer, pour ne pas perturber vos habitudes (il est possible de repartir pour un cycle de 3 semaines si vous préférez, dans ce cas vous n’aurez pas de règles mais peut-être quelques saignements ou “spotting”, qui sont parfaitement normaux. Vous gardez l’anneau 21 jours à nouveau, et le retirez à l’heure où vous l’aviez mis le même jour, 3 semaines plus tard).

Si la perte de l’anneau date de plus de 3 heures ou que vous ne savez pas depuis combien d’heures vous avez perdu l’anneau, la protection contraceptive n’est plus assurée. Que faire ?

Si vous portiez votre anneau depuis moins de 2 semaines :
1/ Mettez un nouvel anneau dès que vous vous en apercevez
2/ Utilisez un moyen de contraception mécanique en complément de l’anneau pendant 7 jours.
Attention, si la perte de l’anneau est intervenue la première semaine : si vous avez eu des rapports non protégés dans les 7 jours précédant sa perte, vous avez un risque de tomber enceinte. Envisagez une contraception d’urgence.

Si vous avez perdu votre anneau lors de la troisième semaine, 2 options :
a/ soit vous remettez un anneau immédiatement et recommencez un cycle de 3 semaines (vous n’aurez alors peut-être pas de règles mais peut être quelques saignements ou spotting). ATTENTION à utiliser un contraceptif mécanique en complément pendant 7 jours.
b/ soit vous insérez un nouvel anneau dans les 7 jours suivant l’expulsion de l’anneau précédent et repartez pour 3 semaines. Pendant cet intervalle vous aurez peut-être vos règles. Vous ne devez choisir cette option que si l’anneau précédent est resté 7 jours d’affilée en place avant d’être expulsé.
ATTENTION : vous devez compléter par une contraception mécanique jusqu’au 7ème jour d’utilisation du nouvel anneau, ce qui peut aller jusqu’à 14 jours au total dans l’option 2 (7 jours d’arrêt + 7 jours d’anneau).

Si vous ne savez pas quand vous avez perdu l’anneau, ou que vous ne savez pas quoi faire, comment être sûre d’être protégée ?

1/ Mettez un nouvel anneau pour 3 semaines
2/ Protégez vous pendant les 7 premiers jours du port de l’anneau avec une contraception mécanique complémentaire
3/ Si vous avez eu un rapport non protégé dans les 7 jours précédent la pose de votre nouvel anneau, et que vous êtes dans l’incapacité d’évaluer la période durant laquelle vous êtes restée sans anneau et la semaine de votre cycle, vous avez un risque d’être enceinte et cela peut nécessiter une contraception d’urgence. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Quels sont les avantages de l’anneau pour la contraception ?

L’anneau contraceptif présente un avantage certain si :

  • Vous avez du mal à prendre votre pilule de manière régulière (oublis de pilule, horaires décalés empêchant un rythme régulier...)
  • Vous êtes sujette à des problèmes gastro-intestinaux récurrents (diarrhées, vomissements) ou vous avez une maladie chronique telle que la maladie de Crohn qui peut rendre votre pilule inefficace si elle n’est pas parfaitement absorbée.

Quels sont les inconvénients d'un anneau vaginal ?

L’anneau contraceptif peut causer des effets secondaires similaires à la pilule contraceptive combinée.
Il arrive que l’anneau soit ressenti par le partenaire lors d’un rapport sexuel mais cela est rarement évoqué comme une gène. Ce n’est ni douloureux, ni problématique pour le déroulement du rapport.
Le risque thromboembolique pour l’anneau contraceptif est au moins équivalent à celui présenté par une pilule contraceptive de deuxième génération. Pour Nuvaring®, il est donc estimé entre 6 et 12 cas pour 10 000 femmes par an.

Quel conditionnement et quel prix pour l’anneau contraceptif Nuvaring® ?

A ce jour, Nuvaring® est le seul anneau contraceptif commercialisé en France. Il se présente en conditionnement pour un mois (sachet individuel) ou pour 3 mois (3 sachets par boîte). Demandez le conditionnement qui vous convient le mieux à votre pharmacien. Votre ordonnance initiale vous laisse le choix.
L’anneau contraceptif reste une contraception assez chère puisqu’il n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie et que le prix moyen constaté est de 16€* par anneau.

*Source : Choisir sa contraception - 2016

Vous souhaitez une ordonnance pour l'anneau vaginal ?
Sur Zava, vous pouvez accéder à une consultation en ligne pour votre contraception immédiatement

Article publié le 05/08/2016
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 03/08/2016