La contraception masculine

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez ZAVA

Révision médicale par le

Dr Sophie Albe-Ly

Revu le: 23 sept. 2021

Le préservatif est le moyen de contraception masculine le plus connu. Il existe également d’autres méthodes et de nouvelles solutions sont en cours d’élaboration et de tests.

Dans cet article
méthodes contraception masculine

Les points essentiels

  • 3 méthodes contraceptives sont utilisées chez l’homme en France : le préservatif, le retrait et la vasectomie.

  • Il existe des méthodes expérimentales (slip chauffant et injection hormonale) et d’autres pistes de recherche.

  • Le préservatif est la seule contraception protégeant aussi des IST.

Quels sont les moyens de contraception chez l’homme?

Il existe plusieurs méthodes de contraception pour les hommes, temporaires ou irréversibles, ayant différents taux d’efficacité.

Le préservatif masculin

C'est la contraception masculine la plus utilisée. Elle a l'avantage d'être la seule qui protège des infections sexuellement transmissibles (IST). Cette méthode contraceptive est efficace : son taux d'échec calculé sur l'indice de Pearl est de 2 % selon l'OMS.

Il est nécessaire de vérifier la date de péremption du préservatif et de le manipuler avec précaution pour éviter toute déchirure (bagues, ouverture avec les dents, objets coupants).

Les préservatifs masculins peuvent être prescrits par votre médecin, gynécologue ou sage-femme. Les marques Eden et Sortez Couverts ! sont remboursées par l’Assurance Maladie.

Le retrait

La technique du retrait fait partie des méthodes dites naturelles. Cela consiste à retirer le pénis du vagin avant l'éjaculation. Le risque de grossesse avec cette méthode contraceptive reste important : son taux d'échec calculé sur l'indice de Pearl varie de 4 % à 27 % selon l'OMS. L'échec de cette méthode peut s'expliquer par la présence de spermatozoïdes dans le liquide pré-séminal. Ce sont les premières gouttes de sperme qui peuvent sortir sans que l'homme ne s'en aperçoive. Un ovocyte peut être fécondé par des spermatozoïdes provenant du liquide pré-séminal.

La vasectomie

C'est la stérilisation masculine. C'est une méthode de contraception qui doit être présentée comme permanente et irréversible, et qui consiste à ligaturer les canaux déférents. Produits par les testicules, les spermatozoïdes sont acheminés via les canaux déférents vers l'urètre pour ensuite être émis vers l'extérieur lors de l'éjaculation. En ligaturant les canaux déférents au niveau des testicules, le sperme émis ne contient plus de spermatozoïdes.

Cette méthode contraceptive est très efficace : son taux d'échec calculé sur l'indice de Pearl est de 0,1 % selon l'OMS. C'est une contraception définitive qui n'est pas immédiate. Il est nécessaire d'utiliser une contraception complémentaire pendant au moins 3 mois. C'est la réalisation d'un spermogramme qui confirmera l'absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat.

La vasectomie n’a pas d’impact sur la qualité de l’érection, de l’éjaculation ou le désir sexuel.

À ce jour, les médecins ZAVA ne prescrivent pas de contraception masculine. Si vous êtes un homme à la recherche d'un moyen de contraception, nous vous conseillons d'en discuter avec votre médecin traitant ou urologue.

Quelles sont les méthodes expérimentales de contraception masculine ?

De nouvelles recherches et expérimentations sont en cours pour donner naissance à de nouvelles méthodes contraceptives. Leurs actions ont un impact aussi bien sur le transport des spermatozoïdes que sur leur production.

La contraception masculine thermique ou “slip chauffant”

Cette méthode consiste à augmenter la température des testicules à l'aide d'un slip chauffant.

La production de spermatozoïdes (spermatogenèse) se fait au niveau des testicules. Pour se réaliser, elle nécessite une température interne de 2 °C à 4 °C inférieure à la température corporelle. C'est le scrotum, la couche de peau enveloppant les testicules qui joue ce rôle de régulateur de température.

Le port d'un slip chauffant permet de remonter naturellement les testicules. Le sous-vêtement possède un orifice dans lequel il faut faire passer le pénis et le scrotum uniquement. Les testicules gardées à l'intérieur remontent alors près du pubis. N'étant pas entourées par le scrotum, leur température est maintenue à 37 °C.

Pour fonctionner correctement, le slip doit être porté rigoureusement pendant 15 heures tous les jours. Même si son efficacité n'est pas encore confirmée par les autorités de santé, les utilisateurs du slip chauffant semblent satisfaits de cette méthode. Comme pour la vasectomie, seul un spermogramme confirmera l'absence de spermatozoïdes au bout de 3 mois. Pendant ce délai, sans contraception complémentaire, un risque d'une grossesse est possible.

Les injections hormonales

Une méthode contraceptive hormonale masculine existe. Elle repose sur une injection intramusculaire hebdomadaire de testostérone. L'augmentation du taux de testostérone dans l'organisme va être interprétée comme le signe d’une production élevée de spermatozoïdes par l'hypothalamus qui va alors déclencher une diminution de leur production. Cette méthode expérimentale est réversible et une étude à grande échelle menée par l'OMS a conclu à une recommandation de 18 mois d'utilisation maximum.

Les pistes de recherche en cours pour la contraception masculine ?

Il existe d'autres pistes de contraception masculine à l’étude dans plusieurs pays.

Risug et Vasagel

Le Risug (Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance) est une injection locale, non hormonale, qui empêche le parcours des spermatozoïdes. Comme la vasectomie, cette contraception agit directement sur les canaux déférents. Un gel est introduit par injection dans le canal pour créer des dommages fonctionnels sur les spermatozoïdes. Contrairement à la vasectomie, cette méthode est présentée comme réversible. En effet, le gel peut être dissout par une injection de bicarbonate de soude. Toutefois, cette réversibilité n'a été prouvée que chez l'animal.

Elle permettrait une stérilisation pendant au moins 10 ans à la suite d'une seule injection, et serait effective au bout d'une dizaine de jours (contrairement à 3 mois pour la vasectomie). Créée en Inde dans les années 1970, cette contraception a été l'objet d'une étude pendant 15 avant d'être suspendue. Ces dernières années, les expérimentations ont repris dans le pays.

Le Vasagel est une injection non hormonale très similaire au Risug, la différence principale étant la composition du gel. Les essais cliniques pour ce produit ont été effectués uniquement sur des animaux.

L’immunothérapie

L'immunothérapie est une méthode qui repose sur la capacité d'un organisme à renforcer ses défenses immunitaires par injection d'anticorps ou d'antigènes. Dans le cas de l'immunocontraception, il s'agirait de rendre les hormones de la reproduction inactives ou d’introduire des anticorps anti-spermatozoïdes. Des études ont été menées mais aucun résultat prometteur n’en est sorti à ce jour.

La pilule masculine

Deux types de pilule contraceptive masculine font actuellement l’objet de recherche. La première pilule utilise le diméthandrolone undécanoate (DMAU) et la seconde, le 11β-methyl-19-nortestosterone 17β-dodecylcarbonate (11β-MNTDC). Ces molécules agissent sur les récepteurs de l'hypothalamus et l'hypophyse permettant la sécrétion des hormones sexuelles. La DMAU a présenté en 2018 des résultats prometteurs. Comme la pilule féminine, le contraception masculine doit être prise tous les jours et serait efficace sous 28 jours sans présenter d'effets indésirables majeurs.

L’approche non hormonale

Plusieurs essais cliniques sont en cours chez l'animal pour identifier d’autres molécules et qui permettraient d'éviter les effets indésirables, comme par exemple l'indénopyridine, qui cible les cellules de Sertoli, essentielles à la formation et au bon fonctionnement du testicule, ou encore, les protéines de la famille ADAM présentes dans les testicules.

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez ZAVA depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 23 sept. 2021

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




trustpilot-ratings-4-halfstar (2861)
trustpilot-ratings-5-star par Jean-Luc Bedel, 25 août 2021
Très bien rapide
trustpilot-ratings-4-star par marc kopoin, 04 sept. 2021
Le service medical et l'ordonnance ont ete tres utile.
trustpilot-ratings-5-star par Watel, 23 sept. 2021
Très bon accueil et efficacite
trustpilot-ratings-4-star par clémence ROUSSET, 05 sept. 2021
C était une première pour moi, je n avais jamais utilisé ce système. Mais très pratique, rapide et efficace. Je suis plutôt satisfaite et en cas de besoins, je referais appel à vos services
trustpilot-ratings-5-star par Philippe, 01 oct. 2021
service tres serieux. rapidite des reponses. parfait