Seasonique

illustration de seasonique

La pilule Seasonique® est une pilule contraceptive oestroprogestative de 2ème génération qui est fabriquée par le laboratoire Teva Santé. La pilule Seasonique® associe un progestatif de synthèse, le lévonorgestrel et un oestrogène, l’éthinylestradiol.

  • Contraceptif : oral oestroprogestatif
  • Comprimés par boîte : 2 plaquettes de 28 comprimés et 1 plaquette de 28+7 comprimés blancs
  • Oubli de pilule à partir de : 12h
  • Sur ordonnance obligatoire ? Oui
  • Prix en pharmacie : Libre
  • Remboursement Assurance Maladie : non remboursé
  • Si vous avez perdu ou besoin de renouveler votre pilule, vous pouvez accéder à une consultation médicale en ligne, basée sur un questionnaire de santé, pour demander une ordonnance pour votre pilule progestative. Un de nos médecins étudiera votre demande et et vous prescrira votre pilule si cela est possible.
Zava, consultations médicales en ligne : demandez en ligne une ordonnance pour obtention ou renouvellement de votre pilule et recevez-la chez vous ou à la pharmacie de votre choix en 3h ouvrées.

De quoi est composée la pilule progestative Seasonique® ?

La pilule Seasonique® contient :

  • Comprimés roses : lévonorgestrel (150 mcg), éthinylestradiol (30 mcg)
  • Comprimé blancs : éthinylestradiol (10 mcg).
    Elle est commercialisée sous la forme d’une boîte contenant trois plaquettes :
  • 2 plaquettes de 28 comprimés roses monophasiques (même dose d’hormones dans tous les comprimés)
  • 1 plaquette de 35 comprimés : 28 comprimés roses monophasiques et 7 comprimés blancs faiblement dosés en oestrogène, c’est à dire contenant 10 microgrammes d'éthinylestradiol.

Prendre Seasonique® pour la première fois : quand commencer ?

Si vous débutez Seasonique® sans contraception hormonale au préalable :

  • Démarrez la prise de Seasonique® le 1er jour du cycle, c’est-à-dire le 1er jour de vos règles, pour être protégée immédiatement. Il est également possible de démarrer la prise de Seasonique® entre le 2è et 5è jour de votre cycle, mais vous devrez alors employer un autre moyen de contraception local, comme le préservatif, pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés.

Si le précédent contraceptif était une pilule oestroprogestative combinée :

  • Prenez de préférence le 1er comprimé Seasonique® le jour suivant la prise du dernier comprimé contenant des substances actives du contraceptif précédent.

Si vous utilisiez auparavant un anneau vaginal ou un patch contraceptif (dispositif transdermique) :

L’utilisation de Seasonique® doit débuter le jour de leur retrait ou au plus tard le jour où la nouvelle application aurait dû avoir lieu.

Si vous utilisiez auparavant une pilule progestative ou une contraception de type implant, système Intra-Utérin (SIU) libérant un progestatif ou un contraceptif injectable :

  • Commencez Seasonique® le jour du retrait de l'implant, DIU ou SIU.
  • En relais d'un contraceptif injectable, Seasonique® se prend le jour où aurait dû avoir lieu la prochaine injection.
  • En relai d’une pilule progestative, Seasonique® peut être pris n’importe quel jour
  • Dans tous ces cas, il est recommandé d'utiliser un contraceptif local les 7 jours suivant le début du traitement.

Après un accouchement (et si vous n’allaitez pas) :

  • Vous pouvez commencer Seasonique® dès 21 à 28 jours après l'accouchement. Si vous commencez la prise de Seasonique® après le 28è jour après la naissance, vous devez utiliser une mesure contraceptive locale pendant les 7 premiers jours d'utilisation de Seasonique®. Vous pouvez également attendre vos premières règles après accouchement avant de commencer.
    Il est préférable de consulter votre médecin afin de définir quelle contraception est la plus adaptée pour vous, notamment selon vos antécédents médicaux et facteurs de risque de phlébite.

Comment prendre Seasonique® ?

La pilule Seasonique® est une pilule à cycle prolongé : les comprimés doivent être pris en continu pendant 91 jours (84 comprimés roses + 7 comprimés blancs).
Il faut donc prendre un comprimé de Seasonique® tous les jours, dans l’ordre indiqué sur la plaquette, à la même heure de la journée pendant 91 jours sans interruption. Enchaînez ensuite sans interruption avec une nouvelle plaquette lorsque la précédente est terminée.

Au bout de combien de temps aurais-je mes règles sous contraceptif Seasonique® ?

Avec Seasonique®, vous devriez avoir vos règles pendant la période de prise des comprimés blancs de la 3è plaquette, soit 2 fois si vous prenez la pilule pendant 6 mois. Vos règles devraient durer environ 3 jours.
Il se peut que vous ayez des spottings lors de la première boîte de Seasonique®, mais ceux-ci s’amoindrissent en général avec le temps et ne nécessitent pas d’arrêter de prendre Seasonique®. En revanche, si ces symptômes persistent plus de 7 jours ou deviennent plus abondants, contactez votre médecin.

Que faire si mes règles n’arrivent pas sous pilule Seasonique® ?

Si vos règles n’arrivent pas comme prévu pendant la 13ème semaine il est recommandé de vérifier que vous n’êtes pas enceinte avant de débuter une nouvelle boîte.

Comment retarder mes règles avec la pilule Seasonique® ?

Avec Seasonique®, vous n’avez normalement des règles que tous les 3 mois. En effet, Seasonique® ne comporte qu’un seul intervalle avec des comprimés plus faiblement dosés en oestrogènes sur la troisième plaquette. L’ovulation est bloquée, résultant en une absence des règles pendant deux plaquettes. Il est important de noter qu’il est déconseillé - dans le cadre de la prise de pilule Seasonique- d’enchaîner sur un nouveau cycle pour repousser ses règles sans en parler à votre médecin.

Que faire en cas d’oubli de pilule Seasonique® ?

Pour tout complément d’information, veuillez vous référer à notre article sur l’oubli de pilule. L’effet contraceptif peut-être réduit en cas d’oubli de comprimés roses en fonction du délai de retard, de la semaine du cycle où l’oubli a été constaté, et du nombre de comprimés oubliés.

Oubli constaté moins de 12 heures après l'heure de prise habituelle :

Vous êtes toujours protégée d’une grossesse. Prenez le comprimé oublié dès que possible et veillez à prendre les comprimés suivants chaque jour à l'heure habituelle.

Oubli constaté plus de 12 heures après l'heure de prise habituelle :

  • En cas de rapport les 7 jours précédents l’oubli, il est recommandé d’échanger avec votre médecin pour voir s’il y a un risque de grossesse est envisagé (afin notamment d’envisager si besoin d'une contraception d’urgence).

Oubli de comprimés roses de lévonorgestrel/éthinylestradiol entre le 1er et le 7ème jour (première semaine)

  • L’efficacité contraceptive est réduite. Prenez le dernier comprimé oublié dès que vous le constatez, même si cela vous en fait prendre deux en même temps. Continuez ensuite la prise de votre pilule tous les jours à heure habituelle, et utilisez en plus une méthode de contraception mécanique (préservatif ou spermicides) pendant les sept jours suivants.

Oubli de comprimés roses de lévonorgestrel/éthinylestradiol entre le 8ème et le 77ème jour (2ème à 11ème semaine)

  • Prenez le dernier comprimé oublié dès constatation et poursuivez la prise de votre contraception à heure habituelle chaque jour. Si vous avez correctement pris vos comprimés chaque jour les 7 derniers jours avant l’oubli, vous êtes toujours protégée d’une grossesse. En revanche, si vous avez oublié plus d’un comprimé, il est recommandé d’utiliser des préservatifs les 7 jours suivants.
  • Oubli de comprimés roses de lévonorgestrel/éthinylestradiol entre le 8ème et le 77ème jour (12ème semaine)
    Plus l’oubli est proche de la phase de prise des comprimés blancs, plus le risque de grossesse sera élevé.
    Prenez le dernier comprimé oublié dès constatation de l’oubli et prenez les comprimés suivants à l’heure habituelle. Si vous avez pris votre contraceptif pendant 7 jours consécutifs et à heure fixe avant l’oubli, l’efficacité contraceptive n’est pas diminuée et aucune protection contraceptive locale n’est nécessaire.
    Si ce n’est pas le cas, arrêtez la prise de comprimés roses et commencez immédiatement les comprimés blancs, moins le nombre de comprimés oubliés et utilisez une méthode de contraception mécanique pendant les 7 jours suivants.

Oubli de comprimés blancs d'éthinylestradiol (13ème semaine)

  • Continuez à prendre les comprimés restants à l'heure habituelle jusqu'à terminer la plaquette. Il ne sera pas nécessaire de prendre des mesures contraceptives additionnelles.

Si vous vomissez ou souffrez de diarrhée dans les 4 heures après la prise d'un comprimé, l’efficacité contraceptive peut être réduite. Il faut alors suivre la même démarche que lors d’un oubli de plus de 12 heures. Utilisez à cet effet une méthode de contraception comme par exemple un préservatif pendant 7 jours.

Quel est le risque de thrombose avec Seasonique® ?

Le risque de thrombose est accru chez les femmes utilisant un contraceptif hormonal combiné contenant du lévonorgestrel par rapport à celles qui n’en prennent pas, notamment pendant la première année de traitement. Environ 2 sur 10 000 femmes ne prenant pas de contraceptif hormonal combiné et qui ne sont pas enceintes développeront un caillot sanguin sur une période d’un an. Cependant, le risque peut être considérablement plus élevé chez certaines femmes, selon les facteurs de risque qu’elles présentent.

On estime par ailleurs que sur 10 000 femmes prenant des pilule de 2ème génération, environ 6 développeront une phlébite sur une période d’un an. Seasonique® ayant la même composition que les contraceptifs hormonaux combinés avec du lévogenestrel, il est fort probable que ce risque soit le même que pour les pilules de 2ème génération. Cependant, cette pilule étant récente, il n'y a pas de données suffisantes pour avérer le niveau de risque avec la pilule Seasonique® par rapport à celui des autres contraceptions hormonales combinées.

De ce fait, on estime au maximum que le risque de développer une phlébite liée à la prise se Seasonique® sur 10 000 femmes, est d'environ 6 à 12 sur une période d’un an.
Cependant il faut noter que ce risque reste globalement très faible.

Pour tout complément d’information, pouvez relire notre article sur la thrombose veineuse.

Si vous souhaitez vous faire prescrire Seasonique®, cette décision doit donc être prise en concertation avec votre médecin, en fonction de vos antécédents et facteurs de risques thromboemboliques, et afin qu’il vous informe des risques liés à la prise de ce contraceptif.

Puis-je prendre Seasonique® et allaiter ?

N’utilisez pas Seasonique® si vous souhaitez allaiter. En effet, son utilisation est déconseillée car elle peut amoindrir la production de lait maternel et altérer sa composition.

Quelles contre-indications, précautions et effets secondaires liés à Seasonique® ?

L’association avec certains médicaments peuvt avoir une influence sur l’efficacité de Seasonique® :

  • Les médicaments contenant du millepertuis (remède à base de plantes)
  • Les médicaments inducteurs des enzymes hépatiques, pouvant conduire à une augmentation de l’élimination des hormones sexuelles (par exemple, la phénytoïne, les barbituriques, la primidone, la carbamazépine, le vémurafénib, l’oxcarbazépine, le topiramate et le felbamate)
  • Certains anticonvulsivants comme le phénobarbital, la lamotrigine, l’oxcarbazépine
  • Certains antituberculeux (comme la rifampicine)
  • Certains médicaments antifongiques (comme la griséofulvine)
  • Certains traitements contre le VIH et le virus de l’hépatite C (par exemple le ritonavir, la névirapine)
  • Le bosentan, utilisé pour l’hypertension artérielle

Ne jamais prendre Seasonique :

  • En cas d’antécédent ou présence de maladie hépatique sévère ou tumeur hépatique
  • En cas d’antécédent d’inflammation du pancréas ou inflammation du pancréas actuelle
  • En cas de saignements vaginaux non diagnostiqués
  • En cas d’allergie aux substances actives ou à l'un des excipients de Seasonique®
  • En cas de risques ou antécédent d’accident thromboembolique veineux (phlébite, embolie pulmonaire, thrombose veineuse profonde, caillot sanguin dans d’autres organes), ou artériels (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral)
  • Si vous avez ou vous avez eu une maladie du foie grave récente ou une tumeur du foie
  • Si vous avez, avez eu, ou si on suspecte un cancer du sein ou des organes génitaux chez vous
  • En cas de prédispositions ou signes précurseurs connus de thrombose (par exemple angor et accident ischémique transitoire, troubles de la coagulation tels que déficit en protéine C, résistance à la protéine C activée, déficit en protéine S ou antithrombine III, une mutation du facteur V de Leiden ou la présence d’anticorps anti-phospholipides)
  • En cas de maladies pouvant augmenter le risque de caillot dans les artères : diabète compliqué avec atteinte des vaisseaux sanguins, pression artérielle élevée, taux très élevé de triglycérides ou cholestérol dans le sang, prédisposition héréditaires aux affections de type hyperhomocystéinémie
  • Si vous allaitez
  • Si vous venez d’accoucher
  • En cas d’intervention chirurgicale majeure avec immobilisation prolongée en cours ou prévue
  • En cas de migraine avec aura

Les mises en garde et précautions d’utilisation de Seasonique® sont les suivantes :
Si vous êtes dans l’une des situations suivantes, voire si celles-ci surviennent ou s’aggravent pendant le traitement, informez-en votre médecin.

  • Si vous souffrez de dépression ;
  • Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire (lupus érythémateux disséminé ou maladie chronique des intestins comme la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn) ;
  • Si vous avez une inflammation des veines situées sous la peau (thrombophlébite superficielle) ;
  • Si vous avez une maladie héréditaire des globules rouges du sang (drépanocytose) ;
  • Si vous avez des varices ;
  • En cas de survenue d'oedèmes sous-cutanés (angiœdème héréditaire) ;
  • Si vous avez eu l’une des maladies suivantes pour la première fois pendant une grossesse ou lors de la prise antérieure d'un traitement hormonal : perte auditive, porphyrie (maladie du sang), herpès, tâches brunes sur le visage (chloasma ou “masque de grossesse”), ou une maladie des nerfs avec survenue de mouvements corporels brusques (chorée de Sydenham).

Un examen clinique est nécessaire avant de débuter Seasonique® comme moyen de contraception, notamment pour effectuer des contrôles comme la vérification de votre indice de masse corporelle (IMC), votre tension artérielle, une prise de sang pour vérifier votre taux de lipides, ainsi que faire un recueil de vos antécédents médicaux et évaluer votre risque de thrombose. Le médecin vérifiera et diagnostiquera une éventuelle grossesse débutante si nécessaire. En effet, toute grossesse doit être écartée avant de commencer la prise de Seasonique®.

Un suivi devra avoir lieu en cours de traitement pour s’assurer que cette contraception vous convient toujours. La fréquence et la nature de ce suivi dépendra des recommandations médicales établies par le médecin. Les consultations de suivi peuvent aussi être l’occasion de parler du dépistage du cancer du sein et de faire un frottis cervico-vaginal dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus.

Les effets secondaires potentiels de Seasonique® sont les suivants :

  • Inflammation ou candidose vaginale
  • Nausées
  • Vomissements
  • Tension des seins
  • Jambes lourdes
  • Troubles des règles
  • Saignements entre les règles
  • Prise de poids
  • Acné
  • Modification de l'humeur ou de la libido
  • Irritabilité
  • Nervosité
  • Étourdissement
  • Maux de tête
  • Migraine

En cas d'apparition d'une des affections ci-dessus pour la première fois lors de la prise du médicament, contactez votre médecin traitant.

Consultez la notice et référez-vous aux conseils donnés par votre médecin concernant les contre-indications et effets secondaires de Seasonique®.

La pilule Seasonique® nécessite-t-elle une ordonnance médicale ?

Seasonique® est uniquement disponible sur ordonnance. Vous pouvez demander une ordonnance de Seasonique® grâce à notre service de consultation en ligne auprès de nos médecins chez Zava.

Consulter la notice de ce médicament
Article publié le 30/10/2017
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 30/10/2017

Source :
https://www.vidal.fr/Medicament/seasonique-157986.htm

Zava, consultations médicales en ligne : demandez en ligne une ordonnance pour obtention ou renouvellement de votre pilule et recevez-la chez vous ou à la pharmacie de votre choix en 3h ouvrées.