Acné : quelle pilule choisir ?

portrait-dr-raquel-pereira-correia

Révision médicale par le

Dr Raquel Pereira Correia

Revu le: 07 déc. 2021

Le dérèglement hormonal est l’un des facteurs qui favorisent les poussées d’acné. Existe-t-il des pilules contraceptives contre l’acné ? En cas d’acné, quelles pilules privilégier et éviter ? Que faire en cas de poussée d'acné après l'arrêt de la pilule ?

Dans cet article
pilule acné
 

Les points essentiels

  • Dans certains cas, la poussée d’acné peut être liée à la prise de la pilule.

  • La pilule combinée ou œstroprogestative peut prévenir l’acné pendant la période de prise de la contraception.

  • Certains traitements hormonaux aux propriétés contraceptives peuvent être prescrits en cas d’acné modérée ou sévère.

Consultation en ligne pour votre contraception
Demander une ordonnance

La pilule contraceptive comme traitement contre l’acné

Les pilules combinées ou œstroprogestatives peuvent aider à réduire les symptômes en cas d’acné grâce à leur action anti-androgénique. En effet, les androgènes, hormones mâles à l’origine des caractères masculins, sont étroitement liés à l’apparition de l’acné. Ils favorisent la sécrétion de sébum (excès de graisse) par les glandes sébacées chez certaines personnes. Celle-ci peut alors obstruer les pores et ainsi stimuler la poussée d’acné.

Les pilules contraceptives combinées qui agissent sur une glande endocrine appelée hypophyse (à la base du crâne, sous l’hypothalamus) permettent donc de diminuer la production d’androgènes par les ovaires et ainsi réduire l’apparition d'acné.

Ces pilules contraceptives sont souvent prescrites dans le traitement de l’acné, car elles contiennent des progestatifs différents (désogestrel, gestodène, norgestimate, drospirénone, acétate de chlormadinone, diénogest) qui s’opposent plus aux androgènes.

Par ailleurs, ces pilules doivent être utilisées à des fins de contraception, et non uniquement pour un traitement contre l’acné. Si une contraception n’est pas nécessaire, l’acné doit être traitée par des médicaments dermatologiques spécifiques. Vous pouvez demander une consultation pour l’acné auprès de nos médecins en ligne.

Comment la pilule prévient-elle l'acné ?

Pilule et acné peuvent être liées. En effet, une pilule œstroprogestative associe un œstrogène naturel ou de synthèse (hormone féminine) à un progestatif. C’est la nature de ce dernier qui détermine alors si la pilule peut prévenir l’acné ou le favoriser.

Les pilules combinées de 3e génération qui sont constituées essentiellement de progestatif non androgénique (désogestrel, gestodène, norgestimate) et celles de 4e génération composées d’un progestatif anti-androgénique (drospirénone, acétate de chlormadinone, diénogest), contribuent à neutraliser les androgènes, à éviter la surproduction de sébum et ainsi à prévenir l’acné.

En revanche, les pilules combinées de 2e génération sont composées de progestatif androgénique (lévonorgestrel ou noréthistérone) et sont donc susceptibles de stimuler la poussée d’acné.

Néanmoins, selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, les médecins, gynécologues ou sages-femmes doivent prescrire en première intention les pilules de 2e génération composées de lévonorgestrel (Leeloo Gé® ou Lovavulo Gé®) ou du norgestimate (comme Triafemi®), sauf en cas de contre-indication ou d’intolérance. Cette situation est due au risque plus élevé de thrombose lié à la prise des pilules contraceptives plus récentes.

Quelle pilule choisir quand on a de l'acné ?

Si vous avez un profil hormonal à tendance acnéique, privilégiez les pilules combinées qui ont un effet anti-androgénique. Informez également votre médecin, gynécologue ou sage-femme de vos antécédents familiaux et médicaux pour qu’une pilule contraceptive contre l’acné plus adaptée vous soit proposée.

Les pilules à éviter en cas d’acné

En cas d’acné, les pilules progestatives formulées à partir de désogestrel sont à proscrire, à savoir :

La pilule progestative contenant du lévonorgestrel (Microval®) est également à éviter.

Contrairement aux pilules combinées, ces pilules progestatives ne contiennent pas d’œstrogènes. Elles sont composées uniquement de progestérone et peuvent ainsi favoriser l’apparition d’acné. En effet, le désogestrel et le lévonorgestrel seuls peuvent accentuer l’action androgénique des ovaires et ainsi stimuler le développement des caractères masculins et la production de sébum dans les glandes sébacées. Cette surproduction de sébum provoque alors la poussée d’acné.

Les meilleures pilules anti acné : la liste

La meilleure pilule contraceptive contre l’acné est la contraception orale combinée. Il s’agit notamment de :

Pilule et acné : Diane 35, en toute dernière intention

Diane 35 est un traitement antiacnéique qui a également des propriétés contraceptives. En effet, elle est composée d’acétate de cyprotérone (un progestatif anti-androgène) et d’éthinylestradiol. Comme il s’agit d’un traitement aux propriétés contraceptives, Diane 35 ne doit pas être prise en association avec d’autres contraceptifs hormonaux.

Néanmoins, le risque de thrombose veineuse est multiplié par 4 chez les femmes prenant Diane 35 ou un de ses génériques par rapport à celles qui n’en prennent pas. Ce risque est 1,5 à 2 fois plus élevé que celui des pilules combinées de 2e génération.

Ainsi, cette pilule contraceptive anti-acné doit être prise en dernier recours quand l’acné persiste réellement, malgré un suivi du traitement antiacnéique local ou la prise d’un antibiotique oral.

Selon les recommandations du PRAC (Comité pour l’Évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance) en 2020, il faut restreindre son usage.

Un changement de pilule peut-il affecter mon acné ?

Le changement d’une pilule contraceptive anti-acné peut entraîner un retour de l’acné. Si vous changez de pilule pour une pilule contraceptive favorisant l’acné (pilule à progestatif dominant), vos hormones pourraient se déséquilibrer. Au bout de quelques semaines, l’acné pourrait alors réapparaître.

L’effet et l’importance du changement dépendent de votre profil acnéique, c’est-à-dire selon que vous soyez sujette à l’acné ou non. Si vous avez une poussée d’acné hormonale en changeant de pilule, consultez votre médecin pour connaître la conduite à tenir ou pour qu’une autre contraception plus adaptée vous soit proposée.

Arrêt de la pilule et poussées d’acné

À l’arrêt de la pilule contraceptive combinée, l’action anti-androgénique cesse. Si vous êtes sujette à l’acné, cette période peut donc se traduire par une poussée ou un renforcement de votre acné.

Vous pouvez dès lors consulter un·e dermatologue ou un·e médecin généraliste qui pourra prescrire des traitements non hormonaux contre l’acné.

Si vous avez arrêté la pilule pour un projet de grossesse, même en cas d’acné sévère, les médicaments à base d’isotrétinoïne (dérivé de la vitamine A présent naturellement dans le corps) sont exclus, car ils peuvent provoquer des malformations.

Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte et désirez continuer votre traitement par isotrétinoïne, l’ANSM (Agence Nationale de la Sécurité du Médicament) recommande l’usage des contraceptions suivantes :

Acné et contraception, que faire ?

Consultez votre médecin, gynécologue ou sage-femme qui vous prescrira une contraception adaptée à vos besoins et à la sévérité de votre acné.

Si vous désirez prendre ou prenez déjà la pilule, l’anneau vaginal ou le patch contraceptif, vous pouvez solliciter nos médecins en ligne par le biais d’une téléconsultation pour renouveler votre prescription ou en changer. Si nécessaire, ils peuvent également vous prescrire un traitement adapté contre l’acné modérée ou moyenne.

Si une contraception hormonale n’est pas envisageable, votre médecin, gynécologue ou sage-femme, vous orientera alors vers un moyen de contraception présentant moins de risques et traitera votre acné séparément à l’aide de traitements dermatologiques.

dr-raquel-pereira-correia.png
Révision médicale par le:
Dr Raquel Pereira Correia Rédactrice médicale

Médecin généraliste, Raquel est rédactrice médicale chez ZAVA, où elle participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais elle ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 07 déc. 2021

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




trustpilot-ratings-4-halfstar (3656)
trustpilot-ratings-4-star par Nicolas, 20 juin 2022
Impeccable rapide et super
trustpilot-ratings-5-star par MME JORISSE DELPHINE, 12 juin 2022
Très satisfaite de votre service. Parfait
trustpilot-ratings-5-star par Pauline, 20 juin 2022
super application
trustpilot-ratings-4-star par Patrick, 15 juin 2022
Rapide, sécurisant, simple....
trustpilot-ratings-5-star par KAMEL, 19 juin 2022
Super réactif