Cérazette

Cérazette® est commercialisée par le laboratoire Majorelle. C’est un moyen contraceptif progestatif dont la substance principale est le désogestrel.

  • Type de contraceptif : oral progestatif
  • Génération de pilule : pas de génération
  • Comprimés par plaquette : 28
  • Oubli de pilule à partir de : 12h
  • Équivalence générique : Claréal gé, Antigone, Optimizette, Lactinette et Desopop
  • Sur ordonnance obligatoire ? Oui
Zava, consultations médicales en ligne : demandez en ligne une ordonnance pour votre pilule et recevez-la chez vous ou a la pharmacie de votre choix en 3h ouvrées.

Quelles sont les principales substances actives de Cérazette® ?

La substance active de la pilule Cérazette® est le désogestrel. Elle contient une petite quantité d’hormone ce qui en fait une pilule microdosée.

C’est la première fois que je prends Cérazette®, que dois-je faire ?

Si vous ne preniez pas de contraception hormonale (au cours du mois précédent) :
La prise du premier comprimé doit commencer le premier jour des règles. Il est possible de commencer entre le 2ème et le 5ème jour du cycle, mais dans ce cas, pendant le premier cycle, un préservatif est à utiliser pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés.

Si vous prenez Cérazette® en relais d’un contraceptif hormonal combiné (contraceptif oral combiné, anneau vaginal ou patch transdermique) :
Commencez Cérazette® le jour suivant la prise du dernier comprimé actif (c'est-à-dire le dernier comprimé contenant la substance active) de votre pilule contraceptive précédente ou le jour du retrait de l'anneau vaginal ou du patch transdermique. Il n’est pas nécessaire d'utiliser de contraception mécanique supplémentaire.
Vous pouvez aussi commencer Cérazette® au plus tard le jour suivant la période habituelle sans prise de comprimés ou sans utilisation de patch ou d'anneau ou le jour suivant la période de prise de comprimés placebo du précédent contraceptif hormonal combiné. Dans ce cas, l'utilisation d'un préservatif est recommandé les 7 premiers jours de prise des comprimés.

Si vous prenez Cérazette® en relais d’une méthode progestative (pilule microprogestative, injection, implant ou système intra‑utérin libérant un progestatif) :
En relais d’une pilule microprogestative, vous pouvez commencer n’importe quel jour.
En relais d'un implant ou d’un SIU : vous pouvez commencer le jour de leur retrait.
En relais d’un progestatif injectable : vous pouvez commencer le jour prévu pour l'injection suivante. Il n’est pas nécessaire d’utiliser de préservatif en plus.

Comment faut-il prendre Cérazette ?

Prenez les comprimés chaque jour à peu près à la même heure selon l’ordre indiqué sur la plaquette. L'intervalle entre 2 comprimés doit toujours être de 24 heures.
Prenez un comprimé chaque jour pendant 28 jours consécutifs et débutez une plaquette le lendemain du jour où la plaquette précédente a été terminée.

Est-ce que je peux retarder l’apparition de mes règles ?

Il n’y a pas d’intervalle sans comprimés avec Cérazette® puisque la plaquette contient 28 comprimés actifs et qu’il faut enchaîner tout de suite avec la plaquette suivante. De ce fait, il n’y a pas de règles. Cependant, vous pourrez avoir au début de la prise de Cérazette® des saignements vaiginaux irréguliers mais ceux-ci finissent souvent par s’estomper et disparaître.

J’ai oublié de prendre ma pilule, que je dois faire ?

La protection contraceptive peut être réduite si plus de 36 heures s’écoulent entre 2 comprimés.
Oubli de Cérazette® dans les 12 heures suivant l’heure habituelle de prise d'un comprimé :
Prenez immédiatement le comprimé oublié et puis prenez le comprimé suivant à l’heure habituelle.
Oubli de Cérazette® plus de 12 heures après l’heure habituelle de prise d'un comprimé :
Prenez immédiatement le comprimé oublié et prenez le prochain comprimé à l’heure habituelle, même si cela induit la prise de deux comprimés en même temps. De plus, utilisez un préservatif pendant les 7 jours suivants.

Le risque de thrombose est-il élevé ?

Le risque de thrombose est plus élevé chez les femmes qui prennent la pilule que chez celles qui ne la prennent pas. Cependant, le risque de thrombose est moins élevé avec les pilules progestatives qu’avec les pilules combinées. En effet, les pilules progestatives contiennent un progestatif de synthèse mais ne contiennent pas d’oestrogène.

Est-il possible de prendre Cérazette® pendant l’allaitement ?

Oui il est possible de prendre Cérazette® pendant l’allaitement puisqu’elle ne modifie pas la production ou la qualité du lait maternel. Toutefois il est à noter que de faibles quantités d’étonogestrel passent dans le lait maternel, mais les études n’ont pas montré d’impact sur la croissance et le développement de l’enfant allaité.

Quelles sont les contre-indications ?

Vous ne devez pas prendre la pilule Cérazette® si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament
  • si vous avez une thrombose
  • si vous présentez ou avez présenté dans le passé un ictère (coloration jaune de la peau) ou une maladie du foie sévère et que votre fonction hépatique (de votre foie) n’est pas encore redevenue normal
  • si vous avez un cancer ou une suspicion de cancer qui est sensible aux stéroïdes sexuels, comme certains types de cancer du sein
  • si vous avez des saignements vaginaux inexpliqués
  • en association avec le millepertuis

Ai-je besoin d’une ordonnance pour obtenir la pilule Cérazette® ?

Cérazette® n’est disponible que sur prescription médicale. Vous devez donc vous adresser à votre médecin traitant si vous souhaitez avoir accès à la pilule ou à nos médecins habilités à vous délivrer une ordonnance en ligne.

Article publié le 20/07/2017
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 17/07/2017