Quelles sont les causes d'une infection urinaire ?

portrait-dr-loic-nicolas

Révision médicale par le

Dr Loïc Nicolas

Revu le: 09 déc. 2021

L’anatomie prédispose les femmes aux infections urinaires, mais il existe aussi d’autres causes favorisant la cystite. Connaître ces facteurs permet de prévenir plus facilement l’infection. Vous trouverez ci-dessous la liste de ces facteurs.

Dans cet article
causes cystite
 

Les points essentiels

  • L’infection urinaire courante, ou cystite, est souvent causée par la bactérie Escherichia coli, provenant du tube digestif.

  • Voici les principales causes favorisant le passage de cette bactérie dans la vessie.

  • Connaître les causes de la cystite aide à la prévenir à l’aide de gestes simples.

Infection urinaire (cystite)
Consulter un médecin en ligne

L’appareil génital féminin favorise les infections urinaires

La cystite est une infection causée par des bactéries provenant de l’intestin, et qui ont réussi à rejoindre la vessie. Chez la femme, la distance entre l’anus et le méat urinaire est plus réduite, et le passage des bactéries s’en trouve facilité. De plus, l’urètre est moins court par rapport à celui de l’homme, ce qui favorise la remontée des bactéries dans l’urètre jusqu’à la vessie.

Bactérie E. coli. : cause principale de la cystite

La majorité des cas de cystite sont causés par la bactérie Escherichia coli ou E. coli. Ce germe naturellement présent dans le tube digestif est le plus souvent inoffensif dans l’intestin. En revanche, il provoque une infection lorsqu’il arrive dans la vessie. La cystite résulte donc en général d’une auto-contamination, puisque la personne s’infecte avec ses propres germes.

Hydratation insuffisante

Uriner permet d’évacuer les bactéries avec le contenu de la vessie. Une personne qui n’est pas suffisamment hydratée va uriner moins souvent et en petites quantités, et ralentit ainsi le drainage des bactéries qui remontent l’urètre . Celles-ci ont donc plus de temps pour se multiplier. Par conséquent, il est important de boire 8 grands verres d’eau par jour, surtout pendant la saison chaude où l’on urine moins à cause de la chaleur et la transpiration.

Pertes vaginales anormales : quand faut-il consulter ?

En présence de symptômes de la cystite (ex : brûlure en urinant, envie fréquente et pressante d’aller aux toilettes) accompagnés de pertes vaginales blanches, un cas de mycose est possible. Il faut donc consulter afin d’établir un diagnostic et obtenir un traitement adapté.

Dérèglement de la flore uro-génitale

Le changement de pH au niveau de la flore uro-génitale provoque une plus grande sensibilité aux infections, y compris la cystite. En outre, un dérèglement du microbiote, c’est-à-dire de la flore intestinale, peut aussi favoriser l’apparition d’une infection urinaire. En effet, la variation du microbiote entraîne des troubles digestifs (diarrhée, constipation) qui vont à leur tour faire augmenter le risque d'auto-contamination provoquant une cystite.

Des rapports sexuels avec pénétration vaginale

Les mouvements et frottements qui ont lieu pendant l’acte sexuel favorisent le passage des bactéries entre l’anus et le vagin, puis du vagin au méat urinaire. Le début de l’activité sexuelle constitue également un pic de fréquence de la cystite chez la femme. Des gestes simples, comme le fait de se laver les parties génitales à l’eau après le rapport, permettent parfois de prévenir l’apparition d’une infection urinaire après un rapport sexuel.

La ménopause

La ménopause se traduit entre autres par une réduction des œstrogènes, ainsi qu’une certaine fluctuation hormonale. Cela entraîne une perturbation des sécrétions vaginales et de la flore. Ce qui rend la zone plus sensible aux infections. La ménopause constitue aussi un autre pic de fréquence des infections urinaires.

Troubles digestifs

En cas de constipation, la femme peut avoir plus de difficultés à vider sa vessie, favorisant ainsi la multiplication des bactéries à l’intérieur.

En cas de diarrhée, les bactéries en surnombre dans le tube digestif tendent à migrer vers la zone uro-génitale. Les germes passent donc dans l’urètre puis la vessie et provoquent une infection.

Stress & cystite : un système immunitaire affaibli

L’affaiblissement du système immunitaire favorise l’activité de toutes sortes de bactéries, dans la mesure où l’organisme a du mal à se défendre contre les infections. C’est aussi le cas avec la cystite. Par ailleurs, le stress qui provoque souvent un affaiblissement des défenses immunitaires représente un facteur de risque favorisant l’apparition d’une cystite.

Cystite et diabète

Les personnes diabétiques sont plus susceptibles de développer une infection urinaire, dans la mesure où leurs urines sont plus favorables à la multiplication de bactéries en raison de la présence de sucre. Il est donc important de surveiller son taux de glycémie. Toutefois, si le diabète peut favoriser la cystite, il n’est plus considéré comme un facteur de risque de complication.

Une grossesse ou certains contraceptifs

La grossesse entraîne des modifications des sécrétions vaginales et de la flore en raison des changements hormonaux. Cela peut rendre la femme enceinte plus sensible aux infections bactériennes. Par ailleurs, le poids de la grossesse qui comprime la vessie entraîne une mauvaise évacuation urinaire favorisant ainsi une colonisation bactérienne de la vessie.

L’usage de contraceptifs à spermicides peut aussi favoriser l’apparition d’une cystite, car le produit modifie les muqueuses vaginales et les rend parfois plus sujettes aux infections.

Autres causes

La cause d’une infection urinaire chez la femme peut également être :

  • une descente d’organes qui comprime la vessie et gêne l’évacuation de l’urine ;
  • une incontinence urinaire ou fécale qui favorise le passage des germes ;
  • des calculs qui font obstacle à l’écoulement de l’urine ;
  • des malformations et anomalies au niveau de l’appareil urinaire ;

une cause neurologique telle que AVC, diabète, maladie de Parkinson, sclérose en plaques...

Cathéter urinaire ou sondes urinaires

L’usage d’instruments dans les voies urinaires favorise aussi l’apparition de cystites. D’ailleurs, les cathéters urinaires sont contre-indiqués en cas d’infection urinaire.

Cystite en été : une saison à risque ?

En été, le corps se déshydrate plus facilement. Par ailleurs, on urine moins à cause de la chaleur, puisqu’on transpire davantage. Les bactéries trouvent donc un terrain favorable à leur multiplication dans une vessie qui n’est pas correctement vidée. En outre, les risques de constipation et de diarrhée augmentent avec les voyages entraînant à leur tour une augmentation des risques de cystite.

Astuces pour éviter les infections urinaires en été

Voici ci-après quelques astuces qui ont fait leur preuve pour prévenir les infections urinaires durant la saison chaude.

  • Boire au moins 8 grands verres d’eau par jour : sans que cela ne tourne à l’obsession, compter le nombre de verres d’eau bus dans la journée peut aider à atteindre l’objectif minimum d’1,5 L recommandé. Une quantité à augmenter en cas de grosse chaleur ou si l’on transpire beaucoup.
  • Ne pas faire l’impasse sur les pauses toilettes : en vacances, il peut arriver qu’il soit difficile de trouver des toilettes ; toujours est-il qu’il est fortement déconseillé de se retenir d’uriner pendant trop longtemps, afin d’évacuer le plus fréquemment possible les bactéries présentes dans l’urètre.
  • Demander de l’eau avec son cocktail : une bonne habitude à prendre pour contrer l’effet déshydratant de l’alcool sur l’organisme.
  • Manger régulièrement des fibres pour éviter la constipation : c’est d’autant plus facile l’été avec les fruits et légumes de saison qui sont riches en fibres et en eau.
  • Bannir le port du maillot de bain mouillé : vous pouvez vous changer après la baignade ou vous sécher au soleil, l’important est d’éviter de garder trop longtemps sur soi un maillot de bain humide. Celui-ci peut rapidement devenir un terrain favorable au développement des germes et favoriser une cystite ou une mycose vaginale.

Uriner après les rapports sexuels : pour empêcher la montée de germes dans l’urètre - une astuce à appliquer toute l’année.

Aucun résultat.

Aucun résultat.
Veuillez vérifier que le nom du traitement est exact ou faire une autre recherche.

Que faire si, malgré tout, une cystite se déclenche ?

La cystite évolue favorablement dans la majorité des cas. Si les symptômes persistent après 2 jours, il vaut mieux consulter un médecin afin d’obtenir un traitement, souvent constitué d’antibiotiques contre l’infection urinaire. En effet, les traitements naturels ne suffisent pas toujours pour guérir la cystite. Vous pouvez vous adresser à votre médecin traitant ou avoir recours à une consultation en ligne sur ZAVA afin d’obtenir un traitement adapté rapidement.

Quelles sont les causes d'une infection urinaire chez l’homme ?

Avec un urètre plus long et une plus grande distance entre les voies urinaires et l’anus, les hommes sont moins sujets aux infections urinaires. Toutefois, ils peuvent présenter ce type d’infection à la suite d’une prostatite (inflammation de la prostate), une urétrite (infection sexuellement transmissible à Chlamydia par exemple) ou l’usage d’une sonde urinaire.

dr-loic-nicolas.png
Révision médicale par le:
Dr Loïc Nicolas Rédacteur médical

Médecin généraliste, Loïc est rédacteur médical chez ZAVA, où il participe à la création et à la révision de nos contenus autour de la santé générale et sexuelle - mais il ne consulte pas pour ce service.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 09 déc. 2021

Consultation médicale avec délivrance d'ordonnance si nécessaire - 25 €
Médecins habilités
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne ZAVA ?

ZAVA propose un service de consultation médicale en ligne sans face-à-face avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Cystite pour voir les traitements qui peuvent être envisagés.




trustpilot-ratings-4-halfstar (3526)
trustpilot-ratings-5-star par 007, 03 mai 2022
Service efficace et rapide
trustpilot-ratings-5-star par Moumoune, 10 mai 2022
De bon conseil, ordonnance reçu rapidement.
trustpilot-ratings-5-star par Tavares, 25 avril 2022
Excellent rien a dire juste merci
trustpilot-ratings-5-star par Manon Vivier, 04 mai 2022
Service pratique, rapide et efficace ! Ordonnance reçue quelques heures plus tard avec explication détaillée des soins. Je recommande
trustpilot-ratings-5-star par Jerome, 30 avril 2022
Efficace, rapide, fiable