Bactérie Escherichia coli et cystite : ce qu'il faut savoir

Dans plus de 90% des cas, la cystite chez la femme est provoquée par une bactérie nommée Escherichia coli (aussi appelée E. coli). 

Pourquoi, et que faut-il savoir pour éviter ce type d’infection ?

escherichia coli
Dans cet article

Qu’est-ce que Escherichia coli ?

Escherichia coli est une bactérie présente dans le système digestif et les matières fécales de tous les mammifères, sous des formes diverses et la plupart du temps non pathogènes, c’est à dire non susceptibles d’engendrer des infections. Elle se reproduit très rapidement à 37° et peut être responsable de plusieurs types d’infections, dont la cystite.

La forme pathogène de ce germe peut être en cause dans certain cas d’intoxications alimentaires : ces infections digestives sont transmises par des aliments contaminés dont la consommation est alors suspendue d’urgence. Les steaks hachés, les viandes et laitages crus mais aussi des salades ou de l’eau non contrôlée peuvent ainsi transmettre l’Escherichia coli. 

Pourquoi la bactérie Escherichia coli est-elle en cause dans les cystites ?

Il peut arriver que des bactéries intestinales comme E. coli migrent de la région anale vers la vessie en remontant par l’urètre. Ce phénomène est notamment favorisé par la proximité entre l’anus et la vulve chez la femme. Lorsque E. coli se multiplie dans la vessie et adhère à ses parois, elle est susceptible de provoquer une infection urinaire.

Escherichia Coli peut également être en cause dans les infections rénales (pyélonéphrite) si elle remonte au niveau des reins. Ce type d’infection est plus grave qu’une cystite simple et nécessite une prise en charge médicale rapide.

Comment reconnaître une cystite ?

La cystite se caractérise généralement par des symptômes tels que des brûlures à la miction, plus ou moins intenses, une envie fréquente d’uriner quelques gouttes (pollakiurie). La présence de sang dans les urines peut aussi être possible lors d’une cystite, ainsi que des douleurs dans le bas ventre. L’urine peut également être malodorante.

Parfois, la présence d’Escherichia coli dans le système urinaire peut être asymptomatique et détectée par des analyses d’urine.

Comment éviter les cystites causées par E. coli ?

Comme mentionné précédemment, la proximité du méat urinaire et de l’anus dans l’anatomie féminine favorise la migration des bactéries présentes dans les selles vers les voies urinaires. 

Certaines mesures d’hygiène permettent de limiter cette migration :

  • Après être allé à la selle, il est conseillé de ne jamais s’essuyer de l’arrière vers l’avant afin de ne pas contaminer les voies urinaires avec des bactéries d’origine fécales. 
  • Privilégier une alimentation saine pour maintenir une flore digestive en bonne santé : constipation et diarrhée mènent en effet à une prolifération microbienne.
  • Il est conseillé d’éviter les toilettes intimes avec des produits agressifs qui, en déséquilibrant la flore vaginale, favorisent les cystites et les vaginoses.
  • Uriner dès que possible après un rapport sexuel permet d’évacuer les bactéries qui pourraient s’introduire dans le méat urinaire.
  • Boire de l’eau en quantité suffisante (environ un litre et demi par jour), et ne pas se retenir d’uriner pendant de longues périodes, pour ne pas laisser stagner l’urine dans la vessie où les bactéries pathogènes peuvent proliférer.
  • S’il existe une tendance aux infections urinaires, la consommation de cranberry (ou canneberge) aiderait certaines femmes à diminuer la fréquence des cystites (à condition d’en d’utiliser des formulations comportant au moins 36 mg de proanthocyanidine, ce qui est le cas de certains compléments alimentaires).

Comment soigner une cystite ?

Il arrive dans certains cas qu’une cystite passe naturellement. Il existe des traitements disponibles sans ordonnance en pharmacie pour soulager les symptômes.

Toutefois si ces derniers perdurent au delà de quelques jours ou s’avèrent trop inconfortables, il est fortement recommandé de consulter un médecin qui sera à même de prescrire un traitement antibiotique adapté contre les infections urinaires.

Si vous avez besoin de médicaments contre la cystite, adressez-vous à votre médecin traitant. Vous pouvez également avoir recours à une consultation en ligne sur Zava - nos médecins sont en mesure de vous fournir une ordonnance sous 3 heures ouvrées si votre état de santé le nécessite.

Consultation médicale avec délivrance d'ordonnance si nécessaire - 25 €
Médecins habilités
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Traitements pour la cystite

Zava propose un service de consultation médicale en ligne sans face-à-face avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Cystite pour voir les traitements qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
star full star full star full star full star empty (292)
star full star full star full star full star empty by FAJRI KHALFI, 07 Oct 2018
Ordonnance arrivée rapidement. Pas de souci particulier à la pharmacie sauf pour enregistrer le médecin. Il a fallu avancer les frais mais très pratique pour un dépannage. Merci.
star full star full star full star full star empty by Marco De Oliveira, 14 Oct 2018
Rapide efficace et simple Bravo.
star full star full star full star full star full by Laurence, 10 Oct 2018
Parfait, rapide et efficace.
star full star full star full star full star full by bernard JOVER, 08 Oct 2018
parfait très simple est super rapide !!!
star full star full star full star full star full by pierre, 05 Oct 2018
Efficace et très réactif