Les symptômes de l’infection urinaire

Une infection urinaire peut toucher plusieurs organes du système urinaire (vessie, rein, urètre, prostate).

Elle est le plus souvent provoquée par la multiplication de bactéries intestinales de type Escherichia coli, présentes aux alentours de l’anus. Les bactéries passent de la région anale à la vessie en remontant par l’urètre et prolifèrent dans l’urine.

Ces bactéries investissent la vessie, on parle alors d'infection urinaire basse ou cystite. Elles peuvent aussi remonter vers le rein, il s'agit alors d'une pyélonéphrite.

Comment savoir si l'on a une infection urinaire et quand faut-il s'inquiéter ?

Zava, consultations médicales en ligne pour les infections urinaires avec délivrance d'ordonnance si nécessaire

Quels sont les symptômes de l’infection urinaire (cystite) ?

  • Des brûlures ou des douleurs en urinant
  • Une sensation persistante d’avoir besoin d’uriner
  • Un besoin fréquent d’uriner sans pouvoir évacuer beaucoup d’urine
  • Des urines troubles qui dégagent parfois une mauvaise odeur
  • Éventuellement, du sang dans les urines
  • Des douleurs dans le bas du ventre

Il n’y a pas de fièvre ni de douleur dans les reins dans le cas d’une cystite simple.

Comment est diagnostiquée une cystite ?

Le diagnostic d’une cystite peut être posé par un médecin généraliste lors d’une consultation médicale. Des questions sur les symptômes ressentis et si besoin un examen clinique suffisent en général à poser le diagnostic de l’infection urinaire.

Il est possible de faire des analyses complémentaires avec un test par bandelette urinaire. Les bandelettes permettent de montrer la présence de leucocytes, de nitrites voire de sang dans l’urine, ce qui peut confirmer l’infection.

En cas de cystites récidivantes ou de symptômes atypiques, un examen cytobactériologique (ECBU), analyse réalisée en laboratoire, pourra être prescrit. Il permettra d’identifier la bactérie responsable et de prescrire le traitement adapté.
Une échographie peut également être prescrite afin de déceler une malformation de l’appareil urinaire.

Comment différencier une cystite aiguë simple d’une cystite aiguë à risque de complication ?

La cystite aiguë simple touche la femme de 15 à 65 ans en dehors de la grossesse et en l'absence de facteurs à risque. La cystite aiguë se limite à la partie basse de l’appareil urinaire, c’est-à-dire qu’elle ne remonte pas jusqu’au rein.

Dans certains cas, il existe un risque que la cystite soit plus grave ou son traitement plus compliqué : c’est la cas chez l'homme, la femme enceinte, la femme de plus de 65 ans, les personnes immunodéprimées, les personnes ayant une malformations des voies urinaires ou une insuffisance rénale sévère.
Enfin, on parle de cystite récidivante quand celles-ci interviennent 4 fois ou plus par an.

Quelles sont les évolutions possibles d’une cystite ?

Une cystite peut guérir spontanément dans environ 25 à 45 % des cas. Cependant, un traitement antibiotique est en général recommandé car il permet de soulager les symptômes plus rapidement et de raccourcir la durée de l’infection.

Plus rarement, une cystite non traitée peut évoluer vers une pyélonéphrite.
La pyélonéphrite est une infection plus grave qu’une cystite. Il s’agit d’une infection des reins. La cause peut-être une cystite non traitée ou mal soignée qui a conduit à la remontée des bactéries de la vessie vers les reins, mais il est en fait rare que les cystites se compliquent de pyélonéphrite.*

On observe les symptômes suivants dans le cas d’une pyélonéphrite :

  • Fièvre, frissons
  • Douleurs lombaires
  • Signes digestifs tels que vomissements, diarrhée, ballonnements
  • Les symptômes de cystite ne sont présents que dans 60 % des cas

Il ne faut pas négliger une infection urinaire. Si une cystite aiguë peut disparaître d’elle-même en quelques jours, il est nécessaire de consulter un médecin si les symptômes causent trop d’inconfort, s’ils persistent ou si vous avez de la fièvre, des douleurs lombaires ou des vomissements, afin d’envisager un traitement antibiotique et éviter une pyélonéphrite.

Les traitements antibiotiques tels que la Fosfomycine, traitement de première intention pour la cystite aiguë, ne sont disponibles que sur ordonnance. Ils nécessitent une consultation avec un médecin qui s’assurera de vous prescrire le traitement le plus adapté à votre situation.
Vous pouvez avoir recours à une consultation chez votre médecin traitant ou à une consultation en ligne telle que nos médecins la pratiquent chez Zava.

Publié le 10/04/2017
Dernière mise à jour le 22/05/2018
Revu par le Dr Albe-Ly le 29/03/2017

Zava, consultations médicales en ligne pour les infections urinaires avec délivrance d'ordonnance si nécessaire