Traitements naturels contre la chute des cheveux

Traitement naturel chute de cheveux

Y a-t-il des traitements naturels contre la perte de cheveux ?

La perte des cheveux est un phénomène très commun, notamment chez l’homme, qui apparaît avec l’âge mais peut également être accéléré par des pics de stress, des carences alimentaires et d’autres causes diverses.
Existe-t-il des solutions naturelles pour ralentir la chute des cheveux ? Est-il possible de prévenir la calvitie avec des produits naturels ?

Quels aliments favoriser contre la chute de cheveux ?

La bonne santé du cuir chevelu commence par une alimentation saine. Certaines carences alimentaires, notamment en vitamines et en minéraux, peuvent favoriser la chute des cheveux. Il est particulièrement conseillé de ne pas négliger ses apports en magnésium, que l’on retrouve dans les légumes secs, les noix ou dans le chocolat. Et également de se nourrir régulièrement, mais sans excès, d’aliments riches en zinc (huître, jaune d’œuf, pain, viande de bœuf…).
La vitamine B est réputée pour favoriser le renouvellement cellulaire du follicule pileux - et donc la bonne santé du cheveu. Fruits et légumes, graines, levure de bière (souvent utilisée comme cure de beauté pour les cheveux et ongles) et produits laitiers sont d’excellentes sources de vitamine B à privilégier.

Consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance si nécessaire sur Zava

Huiles végétales et huiles essentielles contre la chute de cheveux

De nombreuses huiles végétales comme l’huile de ricin, l’huile d’argan, l’huile d’ylang ylang ou encore l’huile de coco sont utilisées pour nourrir, hydrater et renforcer les cheveux, ce qui peut contribuer indirectement à prévenir leur chute.
Parmi les huiles essentielles, certaines huiles stimulantes et chauffantes telles que l’huile essentielle de gingembre, l’huile essentielle de romarin à cinéole ou encore l’huile essentielle de pin sylvestre, sont réputées pour activer la circulation au niveau du cuir chevelu.
L’huile d’arbre à thé a quant à elle plutôt pour vocation d’assainir le cuir chevelu. Elle est particulièrement indiquée en cas de pellicules.
Il convient de doser les huiles essentielles avec parcimonie. On peut en ajouter une goutte à son shampoing ou la diluer dans une huile végétale pour se masser le cuir chevelu. Il peut aussi être bénéfique de faire des massages crâniens pour stimuler la vascularisation du cuir chevelu. Faire respirer son cuir chevelu est également important, la transpiration pouvant causer la chute prématurée d’un cheveu. Il est à noter tout de même que l’efficacité de ces méthodes n’a pas été mesurée cliniquement.

Que peut-on espérer des remèdes de grand-mère contre la chute des cheveux ?

Il existe à ce jour une multitude d’astuces dont les origine sont plus ou moins connues. Par exemple, selon une croyance populaire, faire infuser du basilic dans l’eau de rinçage de son shampoing serait efficace contre la chute de cheveux. Même chose pour le thym associé à du vinaigre de cidre, pour stimuler le cuir chevelu. Le romarin, lui, favoriserait la repousse - il suffirait de le faire macérer dans du vinaigre afin d’en faire une lotion de massage à appliquer après le shampoing.

L’efficacité de ces remèdes naturels contre la chute des cheveux n’étant pas prouvée, il est important d’envisager ces solutions comme de la prévention contre la calvitie et non comme un réel traitement.
Ces méthodes peuvent aussi être testées si l'on se demande comment faire pousser ses cheveux plus vite.

Toutefois, si l’on espère des résultats probants dans le cadre d’une calvitie débutante ou déjà installée, il est préférable de se diriger vers un accompagnement médical et de se faire prescrire un traitement dont les résultats ont été cliniquement prouvés.

Publié le 03/05/2018
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 30/04/2018

Consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance si nécessaire sur Zava