Endométriose : symptômes et traitements

L’endométriose est une maladie chronique qui affecte entre 1 femme sur 10 (et 1 femme sur 5 en âge de procréer).

Revu le: 11 déc. 2018

endométriose

Les points essentiels

  • L’endométriose est liée à la présence de cellules de l’endomètre (la muqueuse de l’utérus) en dehors de l’utérus.

  • Les symptômes peuvent varier: certaines femmes n’en ont aucun, tandis que d’autres ont des règles très douloureuses et de violentes douleurs dans la région pelvienne.

  • Cette maladie est encore relativement méconnue et il n’existe actuellement pas de traitement pour l’éradiquer.

  • Cependant, il est souvent possible de maîtriser et de soulager les symptômes de l’endométriose.

Dans cet article

Qu'est-ce que l’endométriose?

Lorsqu’une femme est atteinte d’endométriose, on retrouve des morceaux de muqueuse endométriale dans d’autres parties du corps, principalement au niveau des organes génitaux (surtout au niveau des ovaires, mais aussi quelques fois au niveau du vagin ou de la vulve, etc) ou parfois non génitaux (l’appareil digestif, péritoine, vessie et dans de plus rares cas au niveau du diaphragme, voire les poumons).

Quelles sont les causes de l’endométriose?

Il existe plusieurs théories pour essayer d’expliquer comment apparaissent ces morceaux d’endomètre en dehors de l’utérus, cependant aucune ne permet de l’expliquer complètement.

Pendant votre cycle menstruel, si vous n'êtes pas enceinte, le tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus - l’endomètre-, qui s’était épaissi en vue d’accueillir un éventuel ovule fécondé, se désagrège et est éliminé : ce sont les règles. Chez la plupart des femmes, une partie de l’endomètre est évacuée par les trompes de Fallope vers l’abdomen, sans provoquer de problèmes. Selon l’une des théories, cet endomètre qui va par les trompes de Fallope vers l’abdomen ne disparaît pas et donne lieu à des implants d'endométriose.

Cependant, ceci n’explique pas comment dans certains cas il est possible de trouver des implants au niveau des poumons par exemple. D’après une autre théorie, certaines cellules auraient la capacité de changer et se transformer en cellules d’endomètre en dehors de l’utérus.

Quels sont les symptômes de l’endométriose?

La maladie affecte souvent les femmes de manières très diverses.

Chez certaines femmes, aucun symptôme n’est présent et le diagnostic est fait par hasard lors d’une échographie gynécologique ou lors d’une chirurgie pour une autre raison.

Le degré de sévérité des symptômes est variable selon les cas : ils peuvent être légers chez certaines et se montrer handicapants pour d’autres femmes. Parmi les symptômes les plus communs de l’endométriose, on trouve :

  • Douleurs pelviennes chroniques
  • Règles douloureuses
  • Douleurs pendant et après les rapports sexuels
  • Infertilité (chez 30% à 40% des femmes atteintes d’endométriose)
  • Règles abondantes, spotting ou saignements inhabituels
  • Troubles urinaires (douleurs en urinant, saignements, …)
  • Troubles digestifs (diarrhées, constipation, saignements, …)
  • Crises de fatigue
  • Douleurs lombaires

Vivre avec de l’endométriose peut affecter votre bien-être psychologique, physique et social.

Si vous avez des règles très douloureuses et expérimentez certains de ces symptômes, discutez-en avec votre médecin car il se peut que vous souffriez d’endométriose.

Comment diagnostiquer l’endométriose ?

L’endométriose ne peut pas se diagnostiquer sans l’aide d’un médecin spécialiste ou gynécologue.

A ce jour, les femmes atteintes d’endométriose sont diagnostiquées en moyenne 7 à 8 ans et demi après les premiers symptômes. Il est important de parler à votre médecin si vous expérimentez ces symptômes.

Dans certains cas, l’endométriose est suspectée lors d’une échographie gynécologique, lorsqu’un diagnostic de “kyste chocolat de l’ovaire” (ou endométriome) est effectué. Ces kystes sont typiques de l’endométriose, et ont un aspect caractéristique à l’échographie : ils contiennent du sang qui au fil du temps devient plus foncé et plus épais et ressemble à du chocolat liquide ou du goudron.

Dans d’autres cas, l’échographie ne permet pas de faire un clair diagnostic même en présence de symptômes typiques.

À l’heure actuelle, la seule façon de confirmer l’endométriose est d'effectuer ce qu'on appelle une laparoscopie ou (également appelée cœlioscopie).

Une laparoscopie est une chirurgie réalisée sous anesthésie générale. Un petit tube au bout duquel est fixée une caméra est inséré dans votre nombril et permet au médecin de voir s'il y a des lésions d’endométriose. Un petit échantillon de tissu (une biopsie) peut également être prélevé pour confirmer le diagnostic. Vous devriez être en mesure de rentrer à la maison le jour même ou le jour suivant.

A partir de quel âge peut-on avoir de l’endométriose ?

Bien que l’endométriose affecte principalement les femmes ayant des règles, elle peut aussi commencer lorsqu’on est très jeune, avant l’apparition des règles.

Chez certaines femmes, le diagnostic a été fait pendant la ménopause. N’hésitez pas à en parler à votre médecin si ressentez des douleurs pelviennes chroniques, ou que vos règles sont très douloureuses.

Comment guérir l’endométriose ?

On ne sait pas guérir l’endométriose à ce jour, mais votre médecin peut vous aider à en soulager les symptômes.

Comment soulager l’endométriose ?

Le traitement de l’endométriose sera adapté à votre situation personnelle, puisque les symptômes ressentis sont également très personnels.

Avec le traitement et le soutien appropriés, vous devriez être mesure de mener à bien vos activités habituelles et de vivre confortablement malgré l’endométriose.

Les trois principaux types de traitement pour soulager l’endométriose sont le traitement hormonal, la chirurgie et les traitements visant à soulager la douleur :

  • Hormones (pilule contraceptive, dispositif intra-utérin ou DIU progestatif) : La pilule contraceptive et le DIU progestatif arrêtent le cycle hormonal normal des femmes et de ce fait inhibe la croissance des implants d’endométriose. La prise de la pilule en continu peut notamment aider à soulager la douleur.
  • Chirurgie (excision laparoscopique) :.Dans certains cas, il est nécessaire de faire une chirurgie pour traiter les lésions plus grandes d’endométriose ou celles qui provoquent le plus de symptômes. Pendant la chirurgie, les lésions d’endométriose seront enlevées ou détruites par électrocoagulation ou laser afin de soulager vos symptômes et aider votre fertilité. Il arrive parfois que l’étendue des lésions ne permettent pas de tout enlever.
  • Gestion de la douleur : la gestion de la douleur au quotidien est une partie importante du traitement. Les symptômes douloureux peuvent être gérés avec des analgésiques.

Le traitement le plus adéquat vous sera proposé par votre médecin après avoir étudié votre cas.

La grossesse met généralement en veille les symptômes de l’endométriose bien qu’elle ne la soigne pas sur le long terme. La ménopause permet souvent une nette amélioration des symptômes de l’endométriose.

Endométriose, stérilité et grossesse

Bien qu'il y ait un lien entre endométriose et infertilité, il est important de rappeler qu’avoir de l’endométriose ne signifie pas forcément que vous êtes stérile.

Environ 30-40% des femmes atteintes d’endométriose ont des difficultés à tomber enceinte. Cependant, de nombreuses femmes sont en mesure de tomber enceinte naturellement ou grâce à la procréation médicalement assistée (comme la fécondation in vitro).

Si la fertilité vous préoccupe, parlez-en à votre médecin, afin d’établir ensemble le traitement approprié.

La grossesse entraîne souvent une amélioration des symptômes mais pas une guérison complète ; une fois que vous avez donné naissance, il est possible que vos symptômes reviennent.

Endométriose et douleur : comment gérer ?

Le traitement de la douleur est généralement échelonné et dépend de l’intensité de celle-ci.

En général, des médicaments anti-inflammatoires sont proposés comme première mesure contre la douleur. Ils sont souvent combinés avec la pilule contraceptive qui aide aussi à contrôler la douleur. Aussi bien les contraceptifs hormonaux combinés que ceux à base uniquement de progestérone ont prouvé être effectifs.

Il existe différents traitements qui peuvent être utilisés par la suite si les anti-inflammatoires et les contraceptifs hormonaux s’avèrent peu efficaces, avant d’opter pour la chirurgie.

Outre ces traitements, il est recommandable de rester actif. Ceci peut être difficile lorsque la douleur est forte, mais rester immobile ou couché n’aide pas, au contraire. Une courte baignade ou une promenade peut vous aider à mieux supporter la douleur.

Lien utile :

  • L’association Endofrance oeuvre pour faire connaître l’endométriose et conseille et informe les femmes qui en sont atteintes. Leurs représentantes locales peuvent vous apporter un soutien de proximité.

Existe-t-il des traitements alternatifs pour l'endométriose ?

Il n’existe à ce jour pas d’études ayant démontré un bénéfice de traitements alternatifs tels que l’acupuncture, les compléments alimentaires, l’homéopathie, etc.

Cependant, ils ne sont pas forcément à exclure si vous pensez qu’ils contribuent à soulager vos symptômes.

N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin si vous souhaitez y avoir recours.

laura.png

Laura fait partie de notre équipe de médecins chez Zava depuis 2018 et se spécialise dans la santé féminine.

En savoir plus sur nos médecins

Publié le: 18 août 2016

Revu le: 11 déc. 2018

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

Zava propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
star full star full star full star full star empty (595)
star full star full star full star full star empty par Chloe, 25 mars 2019
Ordonnance bien reçu et valable 👍🏻
star full star full star full star full star full par Véronique W , 14 avril 2019
Site de confiance avec médecin qui suivant son avis valide ou pas votre demande de traitement :) et de plus si il valide notre demande on va chercher son traitement dans une pharmacie donc c’est 100% rassurant :) et on ne perds pas de temps à attendre de pouvoir avoir un rendez vous chez son médecin ainsi on peut prendre son traitement dès les premiers symptômes. Moi perso j’adhère à 100% à cette solution et je n’hésiterai pas à revenir vers eux.
star full star full star full star full star full par Ravick, 13 avril 2019
Efficacité, fiabilité et qualité rien à rajouter de plus vous êtes au top
star full star full star full star full star full par Sandy, 14 avril 2019
Les produits correspondent aux descriptions, bonne qualité.
star full star full star full star full star full par Sara, 06 avril 2019
Rapidité de traitement. Parfait