Allergie au pollen

Contrairement aux idées reçues, l’allergie aux pollens peut se déclarer à tous les âges. À quoi est-elle due, peut-on l’éviter et comment la soulager ?

sophie-1.png
Révision médicale par le: Dr. Sophie Albe-Ly

Revu le: 01 févr. 2019

allergie au pollen

Les points essentiels

  • En France, au cours des dix dernières années seulement, les allergies aux pollens ont doublé.

  • C’est principalement pendant le printemps et l’été que ce type d’allergie survient.

  • Ses symptômes les plus courants : éternuements, nez bouché ou nez qui coule, démangeaisons nasales.

Dans cet article

Le pollen, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le pollen est une substance poudreuse très fine, nécessaire à la reproduction des plantes à graine. Le pollen est produit par l’organe mâle des fleurs (l’étamine) et féconde les pistils (organes femelles des fleurs) vers lesquels il est transporté par le vent, les abeilles ou d’autres insectes.

Le pollen est aussi la matière première à partir de laquelle les abeilles fabriquent le miel et les autres produits de la ruche.

Les pollens allergisants sont surtout les pollens dits anémophiles (transportés par le vent) plutôt que les pollens entomophiles (transportés par les insectes).

Les pollens ne sont pas directement des agents agresseurs (comme les virus) pour l’organisme humain. C’est une réaction inappropriée du système immunitaire qui cause les troubles caractéristiques de l’allergie.

Qu’est-ce qu’une allergie aux pollens ?

L’allergie aux pollens, également appelée pollinose ou « rhume des foins », est une réaction de l’organisme à certains pollens présents dans l’air.

Longtemps, l’allergie respiratoire a été confinée à certaines régions.

Aujourd’hui, plus de 20% des enfants âgés de plus de neuf ans, et environ 30% des adultes souffrent d’allergies aux pollens à des degrés divers.

Les autorités sanitaires travaillent avec le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), qui organise la veille sur tout le territoire afin d’alerter sur les divers pollens dans l’air, région par région.

Pourquoi devient-on allergique aux pollens ?

Les allergies aux pollens ne se développent que chez des patients qui présentent un terrain atopique, d’origine génétique.

La multiplication des allergies dans la population est en partie liée à la pollution car elle rend les pollens plus toxiques (en modifiant leur structure biochimique) pour notre organisme et en abaissant le seuil de tolérance immunologique de nos muqueuses.

Par ailleurs, la végétalisation des villes multiplie la présence de pollens en milieu urbain.

Parmi les autres causes environnementales, le réchauffement climatique joue certainement un rôle en favorisant le développement de certaines espèces de plantes et leur migration vers de nouvelles régions.

Enfin, la présence dans l’air ambiant de plusieurs pollens allergisants et une probable réaction croisée avec des aliments expliquerait la gravité de certaines de ces allergies.

Comment reconnaître les symptômes d’une allergie aux pollens ?

Au premier abord, la rhinite allergique saisonnière peut être confondue avec un rhume d’origine virale, surtout quand elle survient en automne ou au tout début du printemps.

Les manifestations d’une inflammation de la muqueuse nasale provoquées par une allergie sont diverses. Typiquement, elles comportent :

  • Des éternuements
  • une obstruction nasale
  • un prurit nasal (démangeaisons)
  • une rhinorrhée (écoulement nasal)

La rhinite allergique peut aussi s’accompagner de manifestations oculaires ou bronchiques :

  • la conjonctivite allergique saisonnière se manifeste comme d’autres conjonctivites par des yeux rouges et qui piquent, une sensation de gêne ou de sable dans les yeux. Elle touche normalement les deux yeux.
  • l’asthme allergique : sous l’effet des pollens qui pénètrent jusqu’aux bronches, l’allergie respiratoire provoque une diminution du souffle, des sifflements bronchiques et une toux persistante, plus importante la nuit.
  • d’autres symptômes, bien que plus rares, peuvent caractériser une allergie aux pollens comme des œdèmes de Quincke et de l’urticaire.

Comment savoir si l'on est allergique aux pollens ?

Si les symptômes régressent par temps de pluie, ou sont aggravées à l’extérieur et par le vent, l’allergie aux pollens est probable. Les symptômes sont aussi parfois majorés par un cocktail explosif : pollution et pollens en extérieur et moisissures dans l’air intérieur.

Les patients peuvent savoir à quels pollens ils sont sensibles grâce à des tests cutanés ou un dosage d’immunoglobulines E (IgE).

En ce qui concerne l’asthme respiratoire, des épreuves fonctionnelles pour mesurer le souffle et l’obstruction bronchique permettent d’évaluer la gravité de l’atteinte.

Quels pollens sont à l’origine des allergies en France ?

Parmi les espèces végétales à pollen très allergisant, en France métropolitaine, les graminées sont de loin les plus répandues, d’autant plus qu’elles sont largement représentées en zones urbaines. Mais les pollens se déplacent aussi sur d’assez longues distances.

Parmi les espèces le plus souvent responsables des allergies :

  • les graminées (plantes à tige creuse et à fleurs minuscules groupées en épis
  • le bouleau
  • l’aulne
  • l’orme
  • le tilleul
  • le noisetier, le noyer, le mûrier et le châtaignier
  • le charme
  • le cyprès, le thuya, le genévrier, l’olivier, le platane et le pin
  • l’ambroisie à feuilles d’armoise
  • la pariétaire
  • le chénopode
  • l’amarante.

L’allergie est à considérer par rapport à une famille de végétaux qui englobe l’arbre ou la plante en cause.

Il existe des tableaux répertoriant toutes les familles d'espèces végétales à pollens allergisants avec l’indice de leur pouvoir de nuisance (faible, modéré ou fort).

Comment se protéger des pollens ?

Il n’existe pas de véritable protection contre les allergies aux pollens. Toutefois, durant les périodes chargées en pollens allergisants, les gestes suivants peuvent aider à limiter les symptômes :

  • Éviter dans la mesure du possible promenades en plein air et sports d’extérieur.
  • Ne pas dormir avec les fenêtres ouvertes.
  • Se laver souvent les cheveux, idéalement chaque soir, pour les débarrasser des pollens.
  • Porter des lunettes de soleil à l’extérieur.

Pour être bien préparé.e, il est utile de se tenir informé.e de l’arrivée de l’allergène dans une zone géographique. Il existe des applications conçues à cet effet qui partagent les bulletins d’alerte.

Quels sont les principaux traitements de l’allergie aux pollens ?

Deux grandes familles de médicaments soulagent efficacement les patients : d’une part les antihistaminiques, qui bloquent la production d’histamine à l’origine des symptômes, et d’autre part les corticoïdes, qui agissent sur l’inflammation provoquée en cas d’allergie.

Le médecin prescrit le produit le plus adapté en fonction des symptômes, des antécédents médicaux l et de l’état général du patient.

Si vous pensez souffrir de rhinite allergique, vous pouvez solliciter nos médecins via une consultation en ligne pour obtenir un traitement.

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr. Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez Zava depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 01 févr. 2019

Consultation médicale avec délivrance d'ordonnance si nécessaire - 25 €
Demandez un traitement contre la rhinite allergique
Consultation sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?



Avis des patients
trustpilot-ratings-4-halfstar (840)
trustpilot-ratings-5-star par Julia, 05 oct. 2019
Rapide efficace à l’écoute
trustpilot-ratings-4-star par Nathalie, 03 oct. 2019
Je pense que ça peut être très utile quand on ne peut pas avoir de rendez-vous j'ai un médecin en urgence mets j'attends toujours mon ordonnance
trustpilot-ratings-5-star par Jean Luc Maillard, 28 oct. 2019
Dans les 3 heures mon pharmacien avait la prescription. Tout c'est bien déroulé, je recommande.
trustpilot-ratings-5-star par Claire, 09 nov. 2019
Serieux et rapide. Dommage que la consultation ne soit pas remboursée.
trustpilot-ratings-5-star par Sarah , 26 sept. 2019
Service Rapide et bon je le conseille fortement