Quiz MST

IST : nos médecins répondent à 5 questions que vous vous êtes surement déjà posées.

Peut-on attraper une MST aux toilettes ?

Non, on ne contracte pas une Infection Sexuellement Transmissible (IST, anciennement appelées MST) en s'asseyant sur la cuvette des toilettes.

Ces infections ne se transmettent que par contact direct de muqueuse à muqueuse, car les microbes responsables des IST ne survivent que très peu de temps en dehors du corps humain qui les héberge.

Seul le papillomavirus humain (virus notamment responsable des verrues génitales) est résistant aux conditions environnementales - toutefois, si la contamination indirecte par de l'eau, du linge de toilette ou du matériel souillés est possible, de même que par les saunas ou les jacuzzis, elle reste rare.

Vinaigre de cidre : efficace contre les verrues génitales ?

L'application de certains acides, comme l’acide trichloracétique, fait partie des traitements possibles contre les verrues génitales. Toutefois, bien que le vinaigre de cidre de pomme soit fortement acide, aucune recherche scientifique ne permet à ce jour d'affirmer qu’il peut être utilisé pour le traitement des verrues génitales. Il est donc préférable de demander à votre médecin de vous indiquer le meilleur traitement pour vous.

Les traitements de première intention contre les verrues génitales sont des crèmes topiques qui soit entraînent la destruction de la verrue soit empêchent le virus de se reproduire en stimulant le système immunitaire.

Il existe également d'autres traitements tels que la cryothérapie, l'ablation chirurgicale, l'électrocautérisation, le traitement au laser et l'application d'acides qui irritent la peau et obligent le système immunitaire à réagir au virus présent.

Peut-on attraper le Sida en embrassant avec la langue ?

Contrairement à certaines idées reçues, vous ne pouvez pas attraper le virus du Sida en embrassant quelqu'un : le VIH ne se transmet pas par la salive.

En revanche, il ne faut pas oublier que l'on peut contracter le virus du Sida ainsi que les autres IST via la bouche lors de rapports oro-génitaux (fellation, cunnilingus).

La seule IST qu'il est possible de contracter via un baiser est l'herpès : les boutons de fièvre se développent lorsque vous êtes infecté par le virus Herpes Simplex Virus-1 (HSV-1) ou Herpes Simplex Virus-2 (HSV-2) autour de la bouche. L'herpès oral est généralement contracté par contact direct avec une autre personne qui a un bouton de fièvre, comme lors d’un baiser, mais peut également être attrapé lors d'un rapport sexuel oral avec une personne atteinte d'herpès génital. De même il est possible d’avoir de l’herpès au niveau génital suite à un rapport oro-génital avec une personne ayant un bouton de fièvre.

La mononucléose infectieuse (également appelée "maladie du baiser") est également transmissible lors d'un baiser avec la langue mais pas lors de rapports sexuels. Elle n'est donc pas catégorisée comme une IST.

L’herpès se transmet-il dans l’eau du bain ?

Il existe de nombreux mythes urbains sur la transmission du virus de l’herpès simplex, mais la réponse est non : vous ne pouvez pas attraper d’herpès en vous baignant, ni par contact via des objets ou d’autres surfaces. Le virus de l'herpès meurt rapidement lorsqu'il n'est pas en contact avec la peau, là où se trouve la lésion.

Vous ne pouvez l'attraper qu'en embrassant ou en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales avec quelqu'un qui est porteur du virus (même en l'absence de lésions ou de bouton de fièvre, bien que la transmission soit plus rare en l'absence de symptômes). Il faut souligner qu'on peut porter le virus sans le savoir, celui-ci pouvant rester asymptomatique.

Les animaux ont-ils des MST ?

Oui, les infections sexuellement transmissibles existent aussi chez les animaux. Il n'y a toutefois pas lieu de s'en inquiéter car ces maladies ne sont pas transmissibles chez l'homme.

Par exemple, le Virus de l'Immunodéficience Féline (FIV), également appelé le "Sida des chats" est une grave infection virale qui peut être transmise d'un chat à un autre, mais que les humains ou autres animaux ne peuvent pas contracter.

De même, certaines infections à chlamydiae sont prévalentes chez plusieurs espèces animales : certains marsupiaux, oiseaux, mollusques... Elles constituent notamment une réelle menace pour les koalas, déjà menacés d'extinction, mais ne sont pas non plus dangereuses pour l'homme.

Par ailleurs, les maladies qui peuvent être transmises d'un animal vertébré à l'homme (comme par exemple la listériose, la rage ou encore la salmonellose) sont appelées des "zoonoses".