Je suis précoce, que faire ? Quelles solutions contre l'éjaculation précoce ?

Il existe des traitements pour une amélioration instantanée des troubles de l’éjaculation.

Cependant, pour remédier à l’éjaculation précoce durablement, il est indispensable d’en comprendre les causes afin d’accéder au traitement adapté.

comment ne pas ejaculer vite
Dans cet article

L'éjaculation précoce : définition

L’éjaculation précoce est le trouble sexuel le plus répandu chez l’homme.

Elle touche de 5 % à 40 % des hommes sexuellement actifs, avec des variations en fonction de l’âge¹, ². On parle d’éjaculation précoce ou prématurée lorsqu’elle survient trop tôt pour permettre un rapport satisfaisant.

La définition de l’éjaculation précoce varie selon les pays, mais on peut retenir que l'on parle d'éjaculation précoce lorsque celle-ci échappe au contrôle de l’homme et survient avant la pénétration ou moins de deux minutes après, et ceci lors de tous ou presque tous les rapports.

Identifier les causes et l’origine de l’éjaculation précoce

Il est important, dans la recherche des origines de l’éjaculation précoce, de se poser les questions qui suivent :

1. À quel moment l’éjaculation précoce a-t-elle commencée ? La première question à se poser pour tenter d’identifier l’origine de l’éjaculation précoce est le moment où elle a commencé : depuis le début de la vie sexuelle (on parle alors d’éjaculation précoce primaire) ou plus tard, alors que les rapports étaient satisfaisants jusqu’alors (il s’agira alors d’éjaculation précoce secondaire).

2. Y a-t-il un ou des facteurs qui puissent expliquer l’origine du trouble de l’éjaculation ? Les facteurs identifiés comme pouvant être à l’origine de l’éjaculation précoce sont d’ordre :

  • Physiques (anatomie particulière du pénis, maladie neurologique, troubles hormonaux tels que hyper- ou hypothyroïdie).
  • Psychologiques (anxiété, stress, peur de l’échec…)
  • Comportementaux / liés à la prise de médicaments comme la consommation d’alcool, de drogues telles que la cocaïne ou les amphétamines ainsi que des médicaments comme la Cabergoline utilisée comme traitement des maladies de Parkinson.

Tenter de repérer si un de ces éléments peut être à l’origine de ou contribue à l’éjaculation précoce peut aider le médecin à établir un diagnostic et ainsi proposer un traitement approprié pour remédier à l’éjaculation précoce.

Je suis précoce, que faire ? A qui s’adresser ?

Le diagnostic d’un trouble sexuel comme l’éjaculation précoce est généralement confirmé lors d’une discussion avec un professionnel de santé.

La première personne vers qui se tourner est probablement le médecin traitant et/ou généraliste, qui saura vous orienter ou prescrire des examens complémentaires si nécessaire : prise de sang pour vérifier le taux d’hormone thyroïdienne ou échographie de la prostate.

Les spécialistes susceptibles d’intervenir également dépendent des causes du trouble.

En effet, un urologue pourra intervenir si les causes de l’éjaculation précoce sont d’ordre anatomiques ou physiologiques comme des problèmes de prostate ou une infection de l'urètre.

Un sexologue ou psychothérapeute, quant à lui, interviendra sur l’aspect psychologique lors d’un entretien visant à détecter d'éventuelles angoisses et étudier certains éléments en rapport avec votre vie sexuelle ou votre vie de couple. Il est alors essentiel de s’ouvrir au praticien en toute confiance.

Retrouver des moments seuls et intimes avec son ou sa partenaire pour échanger sur un moyen de prévenir l’éjaculation précoce peut permettre de redécouvrir le plaisir des rapports sexuels : le sexologue peut proposer des techniques pratiques pour augmenter le plaisir pendant le rapport et retarder l’éjaculation.

Un trouble comme l’éjaculation précoce peut bien sûr affecter la vie de couple. Parler avec un praticien de la manière d’aborder le sujet avec le ou la partenaire peut également tout à fait faire partie des sujets abordés en consultation.

Les traitements de l’éjaculation précoce à long terme

Un traitement adapté selon les origines de l’éjaculation précoce identifiées par le médecin pourra être mis en place pour essayer de remédier au trouble de manière durable, parfois en complément de médicaments qui auront pu être prescrits comme solution immédiate.

Les interventions pour traiter des causes physiques de l’éjaculation précoce durablement

Les traitements possibles d’une éjaculation précoce d’origine physique

Dans la majorité des cas, si l’origine du trouble est physique, un traitement médicamenteux peut-être la solution préférable même à long terme.

L’exercice de Kegel, qui vise à renforcer le périnée, peut également aider s’il existe une faiblesse au niveau du plancher pelvien.

Les traitements possibles d’une éjaculation précoce d’origine psychologique : réapprendre à garder le contrôle

Des exercices d’apprentissage de la sexualité, qui permettent d’apprendre à garder le contrôle sur son niveau d’excitation et sur le moment de l’éjaculation, peuvent aider les hommes atteints d'éjaculation précoce à retarder l’éjaculation.

L’éjaculation précoce peut être aussi bien liée à un excès de désir dans la sexualité d’un homme. L’apprentissage des techniques sexocorporelles suivantes permet d’aider à gérer son excitation, retarder le moment de l’éjaculation et ainsi prolonger les rapports :

  • Adopter une respiration abdominale lente, qui permet de détecter les signes d'imminence de l’éjaculation et ainsi mieux la contrôler
  • Décontracter les muscles des cuisses et des fesses via une double bascule du bassin et du haut du corps
  • Prendre un rythme plus lent pour être plus sensible aux différentes étapes de la montée du plaisir
  • Se concentrer sur son plaisir et sur celui de votre partenaire et non pas sur la durée du rapport
  • Faire des pauses et revenir aux préliminaires
  • Augmenter le nombre et la fréquence des rapports. En effet, l’espacement entre les rapports sexuels, fait monter l’excitation plus rapidement lorsqu’un rapport a lieu, pouvant ainsi aboutir à une éjaculation plus rapidement
  • Trouver des activités sexuelles moins axées sur la pénétration (préliminaires, massages, etc.)
  • Pratiquer des positions plus passives vous permettant d’être un peu moins stimulé

L’ensemble de ces informations visent à donner des clés pour préparer une discussion avec un professionnel de santé autour d’un trouble de l’éjaculation, mais l’idée à retenir est probablement d’abord que ce trouble est reconnu par la médecine et qu’il est recommandé de l’aborder en consultation. Que ce soit en cabinet, ou en ligne sans face-à-face, si cela peut faciliter la démarche d’accès au soin, il est important d’avoir recours à une aide pour améliorer la qualité de votre vie sexuelle dès lors qu’elle s’en trouve impactée.

Consultation médicale avec délivrance d'ordonnance si nécessaire - 25 €
Médecins habilités
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec le médecin dans le cadre de cette consultation
Demander un traitement

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?



Avis des patients
star full star full star full star full star empty (320)
star full star full star full star full star full by Chatron, 28 Oct 2018
Vraiment un super service
star full star full star full star full star full by Elodie, 28 Oct 2018
Service rapide et qui repond aux besoins
star full star full star full star full star full by RAYMOND, 08 Nov 2018
Très bien, RAS
star full star full star full star full star empty by Michael Boutboul, 07 Nov 2018
Le service est conforme à la description. Je regrette qu'il ne soit pas possible de se faire rembourser la consultation.
star full star full star full star full star full by Dominique, 05 Nov 2018
Ma demande a été traitée très rapidement et j'ai reçu l'ordonnance chez moi 3 jours après. La pharmacie n'a fait aucune difficulté pour me donner le produit. Je me sens en sécurité en utilisant un produit acheté en pharmacie et non sur Internet où le risque de produits frelatés est important. Le coût du produit (générique) en pharmacie est faible, comparé à certaines offres via Internet. Merci pour cette initiative. Dominique.


Autres traitements