Pour beaucoup d'hommes à travers le monde, la taille des organes génitaux est LE sujet intime souvent source d'inquiétude. Des inquiétudes alimentées par de nombreuses sources, allant des idées fausses répandues au sujet de la taille "normale" du pénis, à la surenchère populaire sur l'importance de cette mesure, en passant par les cultures qui la voient comme un signe de virilité. Une cartographie mondiale, très précisément sourcée, de la taille du pénis au repos et en érection a même été établie, générant plus de 20 millions de vues d'après le site qui la diffuse, preuve de l'intérêt porté à ce sujet.
Si les études en la matière ne manquent pas, et que la taille moyenne du pénis en érection dans le monde a été établie à 13,12 cm, et entre 12,8 et 14,5 cm en France par l’Académie nationale de Chirurgie en 2011, nous nous sommes intéressés à la perception actuelle de la taille du pénis, considérant là l'idée qu'hommes et femmes en ont plus que la réalité scientifique. Les hommes ont-ils désormais une vision réaliste de la taille moyenne du pénis ? En sont-ils satisfaits ? Quel est l’avis des femmes sur le sujet ? Comment les hommes jugent-ils leurs attributs par rapport à ces dernières ?

En 2016, nous avons interrogé des milliers de personnes, hommes et femmes, en Europe et aux Etats-Unis, pour obtenir une vision plus large de ce que cette partie du monde pense de ces questions. Et les résultats s'avèrent intéressants puisque la France tient une position toute particulière à l'échelle de ces pays, avec une vision somme toute assez réaliste.

Deux éléments jouent un rôle majeur dans les préoccupations qui tournent autour de la taille du pénis : d'une part la perception de ce qu'est la taille moyenne du sexe, et d'autre part, l'idée que se font les gens de la taille idéale du pénis. Nous avons donc demandé à des hommes et des femmes de répondre à ces questions. Il est essentiel de souligner ici qu'il s'agit bien de perceptions et non de mesures réelles. En ce qui concerne la perception de la taille moyenne, hommes et femmes ont une vision assez similaire : les femmes ont estimé la taille moyenne du pénis à 13,8 cm et les hommes uniquement à 0,3 cm de plus. Ces estimations restent donc supérieures presque d'un centimètre à la réalité mondiale mesurée en 2015 auprès de 15 000 hommes.

Lorsqu'on en vient à la notion de taille idéale, il devient clair que les attentes ne correspondent pas toujours à la réalité ! Pour les femmes, le pénis idéal est 2cm plus importante que la taille moyenne estimée. La question est de savoir si ces 2 cm d'écart pourraient avoir un impact significatif sur la satisfaction sexuelle de l'homme ou de la femme pendant le rapport. Il est également intéressant d'observer que les hommes semblent se juger encore plus durement : si la taille moyenne estimée est proche de celle estimée par les femmes, les hommes en revanche pensent que la taille idéale du pénis est de 2,5 cm supérieure.

Nous avons ensuite posé ces mêmes questions à des hommes et des femmes dans 9 pays européens, ainsi qu'aux Etats-Unis, et nous avons trouvé d'importantes différences dans les réponses. Parmi les pays étudiés, c'est la Pologne qui a la plus haute estimation de la taille moyenne du pénis avec 15,7 cm. Elle a la seconde place en termes de taille idéale, avec 17,3 cm. L'Autriche se place en deuxième pour l'estimation de la taille moyenne avec 15,6 cm mais à la première place en termes de taille idéale, avec 17,6 cm. Tous les pays ne partagent cependant pas ces prétentions, le Royaume-Uni a en effet la plus basse estimation de la taille moyenne : 12,4 cm et la taille idéale la plus basse avec 14,2 cm. Les français quant à eux semblent avoir une vision plutôt réaliste de la taille moyenne du pénis puisqu'ils sont les plus proches de l'étude de 2015, avec à peine 0.5 cm surrestimés. Si on compare ces chiffres à la moyenne avancée par l'Académie française de Chirurgie, cela semble encore plus exact. Ce sont également les français qui présentent le moins d'écart entre la taille moyenne perçue et la taille idéale estimée après les Pays-Bas... Plutôt humbles et les pieds sur terre !

Un thème est cependant universel dans les pays étudiés : dans chacun d'eux, la taille idéale avancée par les répondants est toujours supérieure à la taille moyenne perçue, ce qui témoignent qu'une majorité de personnes pense tout de même que le sexe devrait être plus long. Cela dit, l'écart entre les deux tailles varie d'un pays à l'autre. C'est aux Pays-bas qu'il est le moins important : pour ce pays, la longueur idéale, 15,1 cm est seulement 1,1 cm plus importante que la taille moyenne perçue. A l'inverse, aux Etats-Unis, ces estimations montrent un écart important : 14,3 cm pour la taille moyenne versus 17 cm pour la taille idéale.

Nous avons également étudié la perception de la taille moyenne du pénis dans 50 états des Etats-Unis, et il s'avère qu'il y autant de différences parmi ces états qu'entre les autres pays. Variant de 12,8 cm pour la Virginie de l'Ouest à 16,5 cm pour le Maine, soit un écart de presque 4cm, on ne peut dégager aucune tendance cohérente au sein des estimations aux Etats-Unis, chaque état a sa perception !

Dans l'ensemble, les Etats-Unis montrent un écart important entre la taille idéale et la taille moyenne estimée.

En Europe, on observe également d'importantes variations quant à la perception de la taille moyenne du pénis. Les extrêmes sont la Pologne avec la perception de la taille moyenne la plus élevée, 15,7 cm et le Royaume-Uni à l'extême inverse avec 3cm de différence, suivi de près par la France qui se place en deuxième position au bas de l'échelle.

Bien que la taille idéale perçue du pénis varie entre 14,2cm et 16,6 cm, tous les pays européens étudiés s'accordent également sur le fait que la taille idéale du pénis excède la taille moyenne perçue. L'Autriche, qui était déjà seconde pour son estimation de la taille moyenne, a la seconde taille idéale : 17,6 cm. A l'inverse, le Royaume-Uni témoigne du plus humble idéal, 14,2 cm. La France ne rêve pas d'un idéal trop décorrélé des réalités, et semble s'accorder sur le fait qu'un simple centimètre de plus que la moyenne perçue suffirait... Education ? Culture ? A la lumière de ces chiffres, il est compréhensible qu'il soit difficile de se faire une idée de ce qui est "assez grand"... En fonction de l'endroit et du contexte culturel, un homme a plus ou moins de chances de se sentir un peu ou totalement hors-normes.

Justement, comment les hommes se sentent-ils par rapport à la taille de leur sexe ? Nous avons demandé à des hommes regroupés en 4 tranches d'âge, de partager leur niveau de satisfaction par rapport à la taille de leur pénis. Très peu d'hommes ont rapporté d'insatisfaction par rapport à la taille de leur sexe. Une majorité d'hommes sont en effet satisfaits de la taille de leur sexe : 44,5% sont satisfaits, 14% se disent même très satisfaits. Si l'on considère les écarts d'estimation dans les réponses précédentes et notamment l'évaluation de la taille du pénis perçus comme idéale, c'est une agréable surprise de voir qu'une majorité d'hommes se sent néanmoins satisfaite de la taille de son sexe au niveau individuel.

Si l'on regarde les résultats par tranche d'âge, le nombre d'hommes ayant rapporté être satisfaits par la taille de leur penis varie. En effet, 39,4% des 18-24 ans se disent satisfaits, ce qui augmente à hauteur de 51% parmi les 45 ans et plus. La proportion d'hommes très satisfaits varie beaucoup plus sensiblement, démarrant à 15,7% chez les 18-24 pour atteindre 16,9% chez les 35-44 ans, avant de redescendre à 13,5% pour les plus de 45 ans.

Parallèlement, le niveau d'insatisfaction semble décliner avec l'âge. 13,1% des hommes entre 18 et 24 ans mais seulement 7.7% des 45+ se disent insatisfaits de la taille de leur sexe. Et si 3% des 18-24 s'estiment "très insatisfaits", cette proportion devient nulle à 45 ans et plus. Il est probable que les jeunes hommes soient particulièrement exposés à de fausses idées et légendes sur l'impact de la taille du sexe sur les rapports sexuels, alors que les plus âgés, plus expérimentés, auront pu confronter cette idée à la réalité et ajuster leur jugement.

Nous nous sommes également demandé comment ce facteur taille influençait la confiance sexuelle des hommes. En regard du fait que la majorité des hommes s'estiment satisfaits ou très satisfaits de la taille de leur sexe, 59,4% ont rapporté que celle-ci n'impactait pas leur confiance sexuelle, 24,7% ont déclaré qu'elle leur donnait plus confiance encore. 15,8% ont en revanche déclaré que la taille de leur pénis avait diminué leur confiance sexuelle.

Lorsqu'on parle de satisfaction sexuelle personnelle, il semble que la taille de leur pénis n'ait donc pas d'effet négatif, même quand les hommes estiment la taille idéale du pénis comme supérieure à la moyenne estimée. Là encore, plus les hommes sont âgés, moins la confiance en soi sur le plan sexuel est affectée par la taille du sexe. Là où 57,6% des 18-24 déclaraient déjà que la taille de leur pénis n'influençait pas leur confiance, cette proportion monte à 65,4% chez les 45 ans et plus.

Un des autres aspects qui peut générer de l'anxiété autour de la taille du sexe est bien sûr l'importance qu'attache le ou la partenaire à cet élément. Pour se rendre compte de la réalité de cette préoccupation, nous avons interrogé les femmes sur l'importance qu'elles accordent à la taille du pénis. Environ deux tiers soit 67,4% y attachent une importance toute relative sans en faire un sujet d'intérêt majeur. Plus d'une femme sur cinq soit 21,4% estime que la taille du pénis n'a aucune importance contre 11,2% qui la considèrent comme essentielle. En conclusion, les femmes sont loin de mettre la barre aussi haut que les hommes semblent le penser...

BIEN-ÊTRE ET ÉPANOUISSEMENT DANS VOTRE VIE SEXUELLE

Les hommes sont malmenés par les croyances populaires qui ne reflètent pas nécessairement l'importance de la taille du sexe dans la qualité des rapports sexuels. Rappelons brièvement à toute fins utiles que pour ce qui est des rapports hétérosexuels vaginaux, le point G de la femme ne se situe qu'à 4cm de l'entrée du vagin, et que si la taille du sexe varie d'un homme à l'autre, fait moins connu, il en va de même pour la taille du vagin. Par conséquent, l'important pour la recherche de plaisir durant le coït est plutôt de trouver chaussure à son pied. Heureusement, le niveau de confiance en soi des hommes par rapport à la taille de leur sexe ne semble pas dans la majorité des cas faire trop obstacle à l'épanouissement sexuel. Pourtant, pour une minorité, la perte de confiance sexuelle peut aboutir à des dysfonctionnements physiques tels que des troubles de l'érection, qui sont reconnus comme pouvant avoir une origine psychologique. Dans ces cas là, vous pouvez vous faire aider par votre médecin. Vous pouvez également obtenir plus d'information sur Zava et, le cas échéant, accéder à une consultation en ligne. Nous pensons qu'il est essentiel d'être à l'aise avec son corps et sa santé sexuelle, c'est pourquoi nous proposons des consultations médicales réalisées par des médecins, sans rendez-vous et sans face-à-face, autour de la santé intime comme les troubles de l'érection, .

METHODOLOGIE

En 2016, nous avons interrogé 2 121 répondants sur des questions relatives à la santé sexuelle et à leurs idéaux en matière de taille des organes génitaux. 1 148 répondants étaient identifiés comme des hommes, 973 comme des femmes. Sur ces répondants, 1 055 étaient localisés aux Etats-Unis, et 1 066 localisés en Europe. Aux Etats-Unis, les Etats représentés par moins de 5 répondants et les pays représentés par moins de 10 répondants ont été exclus des résultats, considérés comme non significatifs dans ces cas. Les groupes d'âge de 45 à 54 ans, de 55 à 64 ans, de 65 à 74 ans et de plus de 75 ans, ont été regroupés dans la catégorie 45+ à cause du faible nombre de répondants (237 au total).

Sources

Droits d'usage

Vous pouvez réutiliser les données, les informations et les graphiques diffusés sur cette page pour peu que vous ajoutiez un lien vers le site www.zavamed.com afin de faire référence à l'auteur de l'étude et afin que vos utilisateurs puissent en savoir plus sur le projet et sa méthodologie.