La taille des seins a-t-elle une importance ?

Avec plus de 85,652 opérations de la poitrine en 2015, la France se place au 5ème rang mondial des pays ayant réalisé le plus de chirurgie de la poitrine. De quoi s'interroger sur le niveau de satisfaction des femmes quant à leur poitrine, sur l’impact du regard des autres et sur notre position sur le chemin de l'acceptation de soi.
Après avoir, au mois de janvier, remis en question les préjugés sur la taille normale perçue et la taille idéale perçue des attributs masculins, Zava a souhaité s’intéresser aux attributs féminins qui, cause de complexes ou considérées comme des atouts, font régulièrement l’objet de nombreuses controverses. Parmi les multiples discussions sur ce sujet, cette étude allemande a été jusqu'à dire que regarder la poitrine d’une femme pouvait s’avérer bénéfique pour la santé des hommes.
Bref, la taille du bonnet fait toujours couler beaucoup d’encre sur la toile et les réseaux sociaux : qu’en pensent les femmes ? Comment se sentent-elles avec leur poitrine ?

Nous avons demandé à 2000 personnes aux États-Unis et en Europe, 1060 hommes, 940 femmes, quelle était selon elles la taille idéale de la poitrine, et en quoi ces estimations étaient proches ou non de la réalité. Nous avons également demandé aux femmes de nous dire comment elles se sentaient par rapport à la taille de leur poitrine, et les résultats sont très encourageants puisque la grande majorité d’entre elles sont satisfaites de leur bonnet.

Plus gros c’est mieux ?

Ensuite, nous avons demandé à des hommes et des femmes d’être un peu plus spécifiques en nous indiquant une taille de bonnet idéale. Et en l’occurrence, ils se rejoignent plutôt bien sur ce sujet et s’accordent sur un bonnet C comme taille idéale. Les hommes sont en revanche un peu plus nombreux en ce qui concerne la préférence pour les bonnets D et DD.

Le bonnet idéal par pays

En Europe, la majorité des pays, dont la France, opte pour un bonnet C comme taille idéale. Selon la société internationale pour la chirurgie plastique esthétique, l’Allemagne, la France et l’Italie sont les pays d’Europe qui ont eu le plus recours à la chirurgie pour la poitrine en 2015. Alors que les États-Unis sont les premiers au monde en la matière avec plus de 540 000 opérations réalisées cette même année, la France au cinquièeme rang totalise 3.1% des opérations de la poitrine dans le monde. On note cependant en France que si l'augmentation de la poitrine représente le premier motif de ces opérations (plus de 55%), le deuxième motif d'opération est la réduction de la poitrine (un peu plus de 21%) devant les autres actes de chirurgie comme le lifting de la poitrine ou le retrait des prothèses.
En Pologne et en Hongrie en revanche, les répondants ont opté pour un bonnet B comme taille idéale.

Taille des seins : entre rêve et réalité

Le rêve n’est pas toujours en phase avec la réalité cependant… Mais les français, une fois de plus, ont une perception de la taille idéale proche de la réalité (déclarée), comme l’étude sur la taille idéale du pénis versus réalité semblait déjà en témoigner ! Pour les autres pays, l’idéal est supérieur à la réalité sauf pour les Polonais et les Roumains, qui aimeraient un bonnet petit.

Enfin, si les différents pays s’accordent facilement sur un idéal, la réalité témoigne d’une riche diversité au sein de l’Europe quant au volume des poitrines féminines.

Les femmes sont en grande majorité satisfaites de la taille de leur poitrine

Des États-Unis à l’Europe,quelle que soit la taille de leur poitrine, la grande majorité des femmes est satisfaite de son bonnet, quel chiffre rassurant pour l’acceptation de soi ! 84% des femmes ayant un bonnet C notamment, se disent satisfaites de la taille de leur poitrine en Europe.
Ce sont les plus petits et les plus gros bonnets qui enregistrent le plus “faible” taux de satisfaction, même s’il reste supérieur à 50%.

Près de 70% des personnes se disent satisfaites de la taille de poitrine de leur partenaire

Après avoir demandé aux femmes de nous dire comment elles se sentaient par rapport au volume de leur poitrine, nous avons demandé à leur partenaire ce qu'ils en pensaient et 70% d’entre eux rapportent être satisfaits. C’est une bonne nouvelle car la mutuelle appréciation des partenaires est un facteur clé pour la confiance en soi et l’épanouissement du couple.

CONCLUSION

Nous ne le soulignerons jamais assez, il n’y a pas de bonnet idéal, l’important reste le confort de la femme et l’acceptation de son corps. Heureusement, les femmes semblent en avoir conscience, à voir les vives réactions qu’a soulevé un article de Vogue au mois de novembre dernier, qui suggérait que le décolleté et les fortes poitrines ne seraient plus tendance.
Bien sûr, la chirurgie peut être une option pour les femmes qui souhaitent se réconcilier avec un corps qu’elles n’aiment pas, mais la chirurgie ne devrait pas être la réponse à une mode. L’évolution des critères de beauté au fil des époques montre bien à quel point ceux-ci sont subjectifs et fragiles. Avant d’entreprendre toute chirurgie visant à modifier un attribut physique par souci d’esthétisme, il est important d’identifier si les motivations pour cette chirurgie sont profondes et s’inscrivent sur le long terme, si elle présenteront réellement un bénéfice. Rappelons également que comme toute chirurgie, impliquant notamment l’introduction d’un corps étranger dans l’organisme, cela n’est pas sans risque (on se rappelle notamment encore du scandale PIP où plus de 14 000 femmes avaient subi une explantation préventive des prothèses mammaires sur recommandation du Ministère de la santé). La poitrine est bien sûr pour nombre de femmes un facteur clé de la féminité qui explique que l’on y attache tant d’importance et qu’il puisse avoir tant d’impact psychologique également.
Parce que chez Zava, nous pensons que chacun doit être fier de son corps tel qu’il est, et a le droit de s’épanouir dans une vie intime sans laisser des soucis de santé s’interposer, nous proposons des consultations en ligne et des informations médicales sur les sujets intimes tels que la contraception, les IST, les troubles de l’érection.

METHODOLOGIE

Zava a réalisé en 2016 une enquête auprès de 1,000 américains et 1,000 européens, 1060 hommes et 940 femmes, au sujet de leur opinion sur la taille idéale de la poitrine et le rôle que celle-ci joue dans l’attirance. Nous avons également demandé aux femmes comment elles se sentainet par rapport à leur taille de bonnet.

Droits d’usage

Vous pouvez réutiliser librement les informations et graphiques sur cette page dès lors que vous mentionnez son auteur via un lien hypertexte : www.zavamed.com, afin que vos lecteurs puissent retrouver l'étude originale et sa méthodologie.

SOURCES

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/18/les-grandes-dates-du-scandale-des-implants-pip_1625045_3224.html
https://www.isaps.org/Media/Default/global-statistics/2016%20ISAPS%20Results.pdf
http://www.everydayhealth.com/back-pain/back-pain-and-breast-size.aspx
http://www.huffingtonpost.ca/2016/07/06/best-bras-big-boobs_n_10774610.html
http://www.goodhousekeeping.com/beauty/fashion/a39075/annoying-boob-problems/
https://www.psychologytoday.com/blog/our-gender-ourselves/201408/6-ways-men-and-women-are-mostly-different
http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/katie-price-breast-reduction-record-4845859
http://womensrunning.competitor.com/2016/06/inspiration/runner-journey-after-breast-reduction_60690#Xw7KZQJZtfiuP38u.97
http://www.huffingtonpost.com.au/2016/11/03/uk-vogue-says-boobs-are-out-but-some-women-just-have-big-boobs/
http://www.telegraph.co.uk/women/womens-health/11369288/Boob-jobs-fall-in-popularity-as-fewer-women-go-under-the-knife.html
http://www.attn.com/stories/4702/small-and-large-boob-stigma
http://www.latintimes.com/staring-breasts-improves-heart-health-men-facts-and-myths-german-study-266424