Épilation du visage

Epilation du visage

Si la fonction première des poils est de protéger la peau, il arrive qu’ils se développent de manière excessive, notamment au niveau du visage. Ainsi, duvet long au niveau des joues, poils au menton ou encore moustache chez la femme sont parfois mal vécus.

Comment atténuer ou enlever ses poils du visage ? A quoi sont-ils dus ? Est-il déconseillé de s'épiler le visage ?

Nos médecins répondent aux questions les plus fréquentes.

Consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance si nécessaire pour le traitement de l'hirsutisme du visage

Pourquoi ai-je des poils sur le visage ?

Certaines femmes sont génétiquement plus prédisposées que d’autres à une pilosité développée, sur le corps comme sur le visage. L’hérédité ainsi que l’origine ethnique influent directement sur le développement des poils.
Par exemple, les femmes d’Asie de l’Est ou d’Europe du Nord présentent généralement une pilosité moins développée que les femmes originaires du sous-continent Indien ou du bassin méditerranéen.

Par ailleurs, les divers bouleversements hormonaux (puberté, contraception, grossesse, ménopause…) peuvent déclencher chez certaines femmes un développement excessif de la pilosité, notamment au niveau du visage.

Les joues et la zone de la lèvre supérieure peuvent alors se recouvrir d’un long duvet ou de poils plus ou moins épais.
Quelques poils drus peuvent également faire leur apparition de manière isolée sur des zones habituellement dépourvues de poils comme le menton ou le cou.

Comment savoir si sa pilosité faciale est normale ?

On parle d’hirsutisme lorsque des poils épais, évoquant la pilosité masculine, apparaissent sur des zones qui sont normalement peu poilues. L’hirsutisme est parfois le signe d’un déséquilibre au niveau des hormones, ou le symptôme d’une maladie.

Si l’apparition d’une pilosité abondante survient brutalement, il est donc fortement conseillé de consulter un médecin pour détecter l’éventuel problème de santé qui pourrait en être à l’origine.

Comment épiler ou dissimuler les poils du visage ?

Le duvet et la moustache

D’une manière générale, il est déconseillé d’épiler le duvet si celui-ci est peu visible. Pour ce type de poils, la décoloration est une solution alternative à l’épilation. Il s’agit d’utiliser de l’eau oxygénée ou un produit spécialement conçu à cet effet pour éclaircir les poils et les rendre moins apparents.

Notez que cette méthode est contre-indiquée pour les femmes ayant une peau foncée. Elle peut rendre leurs poils plus visibles encore par effet de contraste.

Néanmoins, si on estime que la décoloration n’apporte pas un résultat suffisant pour son duvet, on peut envisager d’avoir recours à la cire ou encore à la pince à épiler si il s’agit d’une petite zone. La cire et la pince sont aussi une bonne solution pour enlever des poils trop visibles au dessus de la lèvre supérieure.

Poils au menton et dans le cou

Pour les poils superflus qui apparaissent aléatoirement ou couvrent de petites surfaces, la pince à épiler est une solution efficace.
Au même titre que l’épilation à la cire ou que l’épilateur, elle permet de retirer le bulbe du follicule pileux et de retarder la croissance du poil.
Toutefois, éliminer les poils un par un requiert du temps et de la patience. C’est pour cela qu’il est judicieux d’utiliser la pince à épiler pour les zones du visage peu fournies telles que le menton.

La cire est également une bonne solution si la pilosité est importante.

Les poils sur les joues ou sur les tempes

Certaines personnes se sentent gênées par la longueur de leurs poils au niveau des pommettes, des tempes et/ou des pattes.
Pour ces zones plus larges, on peut se tourner vers l’épilation à la cire. Il est conseillé de se rendre dans un institut spécialisé lors des premières épilations pour étudier les bons gestes.

L’épilateur électrique est moins conseillé sur le visage car il ne permet pas une grande précision, peut potentiellement provoquer des poils incarnés et irriter la peau.

Les sourcils

Pour retirer les poils que l’on juge disgracieux au niveau des sourcils, la pince à épiler permet un geste précis.
Certains ont aussi recours à l’épilation à la cire - il convient en tel cas d’être prudent pour limiter les risques de brûlure près des yeux et pour ne pas épiler par mégarde une surface trop importante.

Qu’est-ce que l’épilation au fil ?

L’épilation au fil est une technique pratiquée en Inde et au Moyen Orient, particulièrement employée pour épiler les sourcils mais aussi efficace sur des petites surfaces du visage comme les joues ou les tempes. Elle consiste à emprisonner le poil superflu entre deux fils à coudre en effectuant un mouvement avec les mains.

Si cette technique s’avère efficace, hygiénique et économique, elle demande savoir-faire et dextérité. Elle est de plus en plus populaire dans les instituts de beauté.

Les poils deviennent-ils vraiment plus épais si on les rase?

Il n’est pas recommandé d’utiliser un rasoir ni d’appliquer une crème dépilatoire sur le visage. Bien qu’elles puissent être pratiques à court terme, ces techniques ne permettent pas d’arracher le poil mais simplement de le couper à ras, provoquant une repousse relativement rapide.
Le rasage en lui-même n’a aucune incidence sur le diamètre du poil mais celui-ci paraît plus épais à la repousse car son extrémité, une fois coupée perpendiculairement, devient aussi large que la base du poil.

La moustache repousse-t-elle encore plus fort après épilation ?

Si l’on décide de s’épiler la moustache ou n’importe quelle autre partie du visage, il faut savoir qu’il existe un risque de repousse accrue car les hormones jouent un rôle important sur les poils du visage.
Dans certains cas, l’épilation peut ainsi stimuler la zone et doper la production et la repousse des poils, provoquant un effet secondaire appelé “repousse paradoxale”. Un certain nombre d’épilations pourra alors devenir nécessaire pour contrôler et diminuer la repousse.

Quand envisager l’épilation laser sur le visage ?

Le laser et l’épilation à la lumière pulsée sont voués à détruire la racine du poil de façon quasiment définitive. L’un ou d’autre sont généralement envisagés dès lors que les autres techniques d’épilations s’avèrent pénibles, demandant trop de temps ou étant trop douloureuses.

Impérativement pratiquée par un professionnel, l’épilation dite permanente est une bonne solution pour éliminer des poils très visibles sur le visage, notamment au niveau de la lèvre supérieure, le front et le menton.
Au niveau des pattes, les résultats peuvent être plus nuancés et dépendent beaucoup de la texture des poils.

L’éventuelle douleur occasionnée et le nombre de séances nécessaire varient d’un individu à l’autre mais les professionnels s’accordent généralement à dire que la sensation est similaire à un pincement.

Ces deux techniques sont plus efficaces sur les personnes à peau claire et poils foncés. Il faut garder à l’esprit que l’épilation définitive n’est pas efficace sur les poils blonds ou blancs ni sur le duvet, à moins que celui-ci soit foncé et relativement épais.

Il convient également de garder en tête l’existence du risque de repousse paradoxale, la destruction du bulbe pilaire ne se faisant qu’au fur et à mesure des séances.

Peut-on soigner une pilosité excessive ?

Pour les femmes atteinte d’hirsutisme, il existe un traitement médicamenteux voué à ralentir la croissance des poils. Vaniqa® 11,5% est une crème destinée uniquement aux femmes et disponible sur ordonnance.

Si vous pensez être atteinte d’hirsutisme, il est important d’en parler à votre médecin, afin de s’assurer que ce n’est pas causé par un problème sérieux.

Si vous envisagez de démarrer un traitement contre l’hirsutisme touchant le visage, il est recommandé de solliciter l’avis d’un médecin qui pourra établir un diagnostic. Vous pouvez aussi vous orienter vers nos médecins par le biais d’une consultation en ligne. Notez que ce service Zava n’est disponible que pour les femmes.

Publié le 18/06/2018
Revu par le Dr Sophie Albe-Ly le 18/06/2018

Consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance si nécessaire pour le traitement de l'hirsutisme du visage