Enquête Zava : Parcours sexuels et développement de la sexualité

Dans cet article

Quand on en vient au sexe, pour beaucoup, c’est le voyage plus que la destination qui séduit - mais se pourrait-il que ce soit les deux ?

A cet instant, vous pourriez penser que vous avez à peine démarré ce voyage ou qu’au contraire, vous êtes plus expérimenté(e) que vous n’auriez jamais pensé l’être.

Peu importe la situation, il semble qu’il y ait des déclencheurs communs de l’éveil sexuel, des sources d’éducation et même d’inspiration communes derrière nos comportements sexuels.

étude zava évolution de la sexualité

Nous avons demandé à 500 Européens et 500 Américains de témoigner de leur voyage sexuel au cours de la vie. Que vous estimiez être au stade 1, c’est à dire au tout début de votre voyage sexuel, où tout reste à expérimenter, ou au stade 100, où tout ce qui vous intéressait dans le domaine a été testé et éprouvé, vous partagez certainement quelque chose de commun avec ces 1000 participants… Lisez pour le découvrir.

Une vie de découvertes

maturité sexuelle

En moyenne, les gens pensent avoir réalisé 61.9% de leur voyage sexuel. Les participants viennent de tous milieux, croyances et âge (à partir de 18 ans) et peuvent appartenir à un ou plusieurs groupes.

Les Baby boomers et la Genération X, soit les personnes nées entre les années 60 et 80, sont celles qui pensent avoir le plus avancé dans leur voyage sexuel, ce qui pourrait être lié au fait qu’ils sont les plus âgés, suivis des interrogés gay.

Ceux pour qui, à l’inverse, tout reste à découvrir, sont sans surprise, les génération Z, les plus jeunes, ainsi que les bisexuels. Notons également que les Européens sont 5 points derrière les Américains en ce qui concerne le sentiment d’accomplissement de leur voyage sexuel (59,2% versus 64,4%)

S’éveiller à la sexualité

age premiers rapports

Un premier pas important dans le voyage sexuel, est d’identifier ce qui déclenche les premiers émois et désirs sexuels, même si un individu fera certainement l’expérience de multiples déclencheurs d’excitation dans sa vie.

Nous avons demandé aux participants de se souvenir de ces premiers déclencheurs d’émois sexuels, aussi loin qu’ils s’en souviennent.

Il en ressort que les personnes homosexuelles ont le souvenir d’un éveil sexuel visiblement plus lointain que les autres groupes démographique, avant 14 ans en moyenne. A l’inverse, ces répondants ont également perdu leur virginité plus tard que presque tous les autres groupes.

On retrouve un autre paradoxe chez les hommes, qui bien qu’entrant dans la puberté plus tard que les femmes, font l’expérience de leurs premières émotions sexuelles un an avant les femmes, à 14,8 ans contre 15,5 pour ces dernières.

Côté générations, l’âge de la perte de virginité ne cesse de décroître depuis les babyboomers, exception faite de la génération X qui, pour l’échantillon interrogé, déclarait plutôt en moyenne avoir perdu sa virginité autour peu après 18 ans.

Education sexuelle post-scolaire

apprentissage de la sexualité

Quand on en vient à l’étude des sources qui ont permis l’apprentissage sexuel, il y a une foule d’exemple cités.

A travers tous les groupes démographiques, l’expérience de la vie réelle, avec un partenaire sexuel semble être la source d’apprentissage la plus commune.

Les films pornos arrivent ensuite, suivis par les discussions entre amis et les forums. En fin de liste, on retrouve la discussion familiale, cependant, elle a plus de succès chez les européens que chez les américains.

Les déclencheurs de l’éveil sexuel

début de la sexualité

Essayez de fermer les yeux, et de vous rappeler d’où, et quand, votre premier émoi sexuel est venu. Un acteur, un ami, un professeur ?

62% des interrogés lient leur éveil sexuel à un acteur ou une actrice. Parmi les précisions apportées par les répondants, Rhett Butler, ou Sean Connery dans le rôle de James Bond furent par exemple cités. Pour 30% des sondés, c’est un ami de leur frère ou soeur qui a permis ce déclenchement.

Idées préconçues, en matière de sexe

sexe et idées préconçues

34% des femmes anticipent ou ont déjà eu une relation sexuelle avec une autre femme, alors que 20% des hommes seulement souhaitent partager une relation homosexuelle.

Les femmes en revanche sont moins ouvertes au fait de sortir avec une personne bi-sexuelle, que les hommes.

Occasions manquées

Désirs inassouvis

Nous avons voulu savoir quelle était l’opinion des gens mariés dans tout cela… Est-ce que les couples établis ont la sensation d’avoir suffisamment exploré leur vie sexuelle ? Eh bien selon cette enquête, 54% des hommes et 28% des femmes auraient souhaité rallonger le voyage avant le mariage.

CONCLUSION

En matière de sexualité, l'important est avant tout d'aller à son rythme. Chez Zava, nos médecins sont là pour aider hommes et femmes qui ont besoin d'une aide médicale pour accéder à une sexualité épanouie. Ejaculation précoce, dysfonction érectile, traitement et dépistage d'IST, notre équipe propose des consultations en ligne avec ordonnances si nécessaire sur les sujets qui touchent à l'intimité.

Méthodologie

Nous avons interrogé 500 américains et 500 européens, soit 1000 répondants au total sur internet en 2017. Nous avons demandé aux participants d’évaluer leur parcours sexuel sur une échelle de 1 (pas encore commencé) à 100 (terminé), et de se souvenir des facteurs déclenchant son démarrage.

Droit d’usage

Les informations et graphiques liés à cette étude peuvent être repris sous réserve des mentions suivantes : Etude Zava 2018 “Parcours sexuels”, réalisée sur internet, et d’un lien vers la page originale pour les supports numériques.