Coronavirus COVID-19 : l’essentiel

Dr Sophie Albe-Ly médecin en ligne chez Zava

Révision médicale par le

Dr. Sophie Albe-Ly

Revu le: 31 mars 2020

Dans cet article
germes

Point de situation et dernières actualités :

  • la France est actuellement au “ stade 3 ” de l’épidémie. Tous les lieux de rassemblement public non essentiels à la vie du pays sont fermés. Seuls les commerces essentiels à la vie quotidienne restent ouverts ;
  • le pays est entré en confinement depuis mardi 17 mars à 12h. Ce pour une durée de 15 jours minimum ;
  • cela signifie que la population est invitée à rester chez elle et à télétravailler quand c’est possible. Les déplacements sont autorisés uniquement dans certaines circonstances, listées sur le site du gouvernement ;
  • pour chaque déplacement non professionnel il faut désormais remplir une attestation de déplacement dérogatoire ;
  • pour les déplacements professionnels, un justificatif de déplacement professionnel à remplir par l'employeur une seule fois pour toute la durée du confinement ;
  • les attestations doivent être rédigées sur papier libre ou remplies à partir du formulaire imprimé mis à disposition par le gouvernement. L’absence d’attestation en cas de contrôle vous expose à une amende qui sera portée à 135€.

Vous pouvez accéder au point sur l'épidémie et les recommandations sanitaires sur le site du Gouvernement français.

Le Ministère des solidarités et de la Santé tient également un point presse quotidien ici.

Qu'est ce que le Coronavirus COVID-19 ?

Le virus identifié récemment en Chine est un nouveau Coronavirus. COVID-19 est la maladie provoquée par ce Coronavirus, qui se transmet par les postillons (éternuement, toux).

Si vous souhaitez suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 dans le monde et en France, nous vous recommandons le site officiel Santé publique France dont les chiffres clés sont mis à jour très régulièrement.

Comment se protéger et protéger les autres ?

En France, le virus est présent sur l’ensemble du territoire. Les geste barrières sont donc fortement recommandés à toute la population :

  • se laver très régulièrement et correctement les mains (au moins 20 secondes) avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter immédiatement ;
  • saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;
  • porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).
mouchoirs

Quels sont les symptômes et comment réagir ?

Les principaux symptômes du COVID-19 sont ceux d’une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux, essoufflement). Des difficultés respiratoires et des complications pulmonaires de type pneumonie sont décrites, ainsi que des formes plus sévères. Chez certains cas confirmés, des symptôme digestifs et oculaires (conjonctivite) ont été observés.

Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces symptômes :

  • mettez vous immédiatement en confinement total à la maison et évitez les contacts, en particulier avec les personnes fragiles ;
  • ne vous rendez pas directement chez votre médecin ou aux urgences de l’hôpital ;
  • appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet ou un numéro de permanence de soins, ou faites appel à un service de téléconsultation qui propose des consultations pour le Coronavirus. Le médecin pourra faire un diagnostic clinique et vous procurer un arrêt de travail si nécessaire.

Uniquement si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et des signes d’étouffement :

  • contactez le SAMU Centre 15 en expliquant vos symptômes ;
  • ne vous rendez pas directement chez votre médecin ou aux urgences de l’hôpital.

Pour toutes questions sur le nouveau Coronavirus, hors conseils médicaux, vous pouvez contacter le numéro vert (appel gratuit depuis un poste fixe) ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

La plupart des personnes contaminées par le Coronavirus ne nécessitent pas de traitement à l'hôpital, mais il pourra leur être demandé de s’isoler afin d’éviter la propagation du virus.

Certaines personnes présentent un risque plus élevé de développer des maladies telles que la pneumonie ou la bronchite si elles sont infectées. Sont concernés les personnes âgées, les femmes enceintes à partir du 3ème trimestre, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète, insuffisance cardiaque, asthme) et les personnes immunodéprimées ou ayant un système immunitaire affaibli.

Quels anti-douleurs prendre en cas de symptômes ?

À ce jour, l’effet de l’Ibuprofène et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sur le COVID-19 n’est pas totalement compris. Il n’y a pas de preuve, seulement des soupçons que son utilisation pourrait augmenter le risque de complications infectieuses. Dans le doute, préférez le paracétamol en première intention pour soulager fièvre et douleur, dans le respect de la posologie adaptée, indiquée sur la notice.

Cas des patients ayant déjà des Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) / Ibuprofène dans le cadre d’un traitement chronique : les patients qui suivent déjà un traitement régulier comprenant des anti-douleurs, même des AINS, ne doivent en aucun cas changer de traitement sans avis médical s’ils soupçonnent d’être atteints du COVID-19. Un avis médical est indispensable à toute modification du traitement.

Si vous présentez des symptômes (fièvre, fatigue, maux de tête, toux et maux de gorge, courbatures, gène respiratoire) et que vous souhaitez vérifier l’impact possible d’autres médicaments , vous pouvez vérifier sur ce site si un médicament pourrait présenter un risque potentiel d’aggraver vos symptômes.

Que faire si vous avez été en contact avec une personne infectée ou que vous vivez avec une personne infectée ?

Sans symptôme : Isolez vous à domicile et ne sortez plus que pour le ravitaillement alimentaire si nécessaire. Appliquez les gestes barrière, prenez votre température 2 fois par jour et surveillez attentivement l’apparition de symptômes.

Avec symptômes : Suivez la procédure décrite au paragraphe précédent Quels sont les symptômes et comment réagir ?”.

Les services de Zava pendant l’épidémie de Coronavirus

Zava ne propose pas de consultations dédiées au Coronavirus. Cependant, tout comme pour les services en ligne en général qui permettent d’éviter un déplacement, les demandes de consultations à distance pour nos services habituels ont considérablement augmenté depuis le début de l’épidémie. De ce fait, nous renforçons nos équipes pour pouvoir assurer la même rapidité et la même qualité de service que d’habitude. Vous pouvez continuer à faire appel à nous pour vos traitements Contraception, Dysfonction érectile, Cystite, Asthme, Test de dépistage IST, etc.

Consultation médicale en ligne
Parcourir nos services

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?

La maladie se transmet par les gouttelettes respiratoires lorsqu'une personne tousse ou éternue. Un contact étroit avec une personne infectée ou une surface fraîchement contaminée par ces sécrétions est nécessaire pour transmettre le virus : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées.

germes

Quelles sont les consignes aux voyageurs?

La meilleure chose à faire si vous devez voyager est de vous référer aux conseils aux voyageurs régulièrement mis à jour par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Depuis le 17 mars à midi et pour 30 jours, le Président de la République à fermé les frontières extérieures à l’Union Européenne, l’espace Schengen et Royaume-uni. De nombreuses compagnies aériennes et de transport opèrent un service très réduit. Renseignez-vous absolument avant de partir si vous devez voyager (français résidant à l’étranger etc.). Tous les derniers conseils aux voyageurs sont disponibles sur cette page du site du Gouvernement.

Quelques idées reçues sur le nouveau Coronavirus

Il y a beaucoup de confusion et de fausses informations qui circulent quant à la façon dont le virus se transmet et comment s’en protéger.

Ce Coronavirus est nouveau, nous ne savons donc pas exactement comment il se comporte, mais voici quelques questions souvent posées à nos médecins :

Doit-on porter un masque en public ?

En l’absence de symptômes, il n’est pas recommandé de porter un masque chirurgical. Il est réservé aux personnes contaminées sur prescription médicale et au personnel soignant. Voici pourquoi il n’est pas pertinent de porter un masque si vous n’êtes pas atteint du virus ou que vous n’êtes pas un professionnel de santé :

  • les masques chirurgicaux 3 plis sont testés pour éviter la contagion du porteur vers l’extérieur, par conséquent, ils ne protègent pas nécessairement la personne qui le porte ;
  • les masques qui sont testés pour protéger d’une contagion venant de l’extérieur sont les masques FFP2 (masques rigides), mais pour être efficaces, ils doivent être bien mis, ce qui requiert d’avoir été correctement formé·e à leur pose, et ils sont peu confortables. Si les professionnels de santé y sont habitués, pour les autres, le risque de contagion en le réajustant sans arrêt est plus élevé que la protection qu’ils peuvent.

Les pharmacies délivreront des masques uniquement aux personnes ayant une ordonnance.

Les gestes barrières, tout comme pour la grippe saisonnière, sont efficaces.

Qu’en est-il des femmes enceintes et allaitantes ? Le virus peut-il se transmettre aux foetus ?

Le virus étant nouveau, il n’était pas clairement établi que le virus pouvait passer de la mère au foetus. Néanmoins, selon une étude récente publiée par Jama Pediatrics, il semblerait qu’il existe une possible transmission verticale entre des mères positives au COVID-19 et leur nouveau-né. Dans les cas où les nourrissons ont été infectés après la naissance, il est plus probable que la transmission ait eu lieu via un contact avec une personne ayant le virus.

Le Haut Conseil de la santé publique recommande aux femmes enceintes, à partir du troisième trimestre de grossesse, d’appliquer les mesures préventives aux personnes fragiles : restriction voire interdiction des visites, contre-indication quant à l’usage des transports collectifs, limitation les contacts avec les enfants de moins de 10 ans).Si vous êtes enceinte et avez été en contact avec une personne contaminée par le Coronavirus appelez votre médecin généraliste, votre gynécologue ou votre sage-femme. Il existe aujourd’hui très peu d’études ou de données sur les conséquences d’une infection COVID-19 pendant la grossesse. En cas de suspicion, le dépistage systématique est fortement recommandé. Si le cas est confirmé, un suivi pour la mère et le bébé est nécéssaire.

Si vous allaitez et présentez des symptômes, vous pouvez continuer tout en observant les précautions nécessaires. Les bienfaits de l’allaitement tout autant que le rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires sont prouvés. Nous vous recommandons de porter un masque à proximité de votre/vos enfant(s), de vous laver soigneusement les mains et de nettoyer les surfaces contaminées, tout comme doit le faire toute personne infectée.

Les enfants sont-ils touchés par le nouveau Coronavirus ?

Il s’agit d’un nouveau virus et nous n’en savons pas suffisamment sur la manière dont il affecte les enfants. Nous savons que l’infection est possible à tout âge mais les cas d'enfants affectés gravement sont exceptionnels. À ce jour le nombre de décès d’enfant signalé est très faible. Les consignes sont les mêmes que pour l’ensemble de la population : gestes barrières et recommandations gouvernementales.

Les patients souffrant d’asthme doivent-ils prendre des mesures supplémentaires ?

Tout comme les personnes ayant une maladie chronique, les asthmatiques doivent suivre leur traitement pour l'asthme, les gestes barrières et les consignes mises en place. Le nouveau Coronavirus peut toucher n’importe qui, mais il est possible que les patient·e·s souffrant de problèmes respiratoires aient un risque plus élevé d'avoir des symptômes ou de développer une infection plus sévère que les autres. Ce risque n'est pas certain, mais c'est ce qui est observé lors d'infections virales comme la grippe.

Le virus est-il sexuellement transmissible ?

Rien ne prouve que les fluides corporels tels que le sperme ou les sécrétions vaginales peuvent véhiculer le Coronavirus.

Le gouvernement recommande d’éviter tout contact avec les personnes fragiles. Les épidémiologistes (qui étudient les modèles comportementaux) encouragent les gens à limiter ou éviter tout contact physique alors même que les modes de transmission du Coronavirus sont identifiés.

Avoir des rapports sexuels avec une personne qui a le Coronavirus - ou qui est en quarantaine - n’est pas recommandé.

préservatifs

Peut-on être contaminé par des animaux domestiques ?

A ce jour, aucun risque de transmission de l’animal domestique à l’homme a été identifié.

Est-on immunisé une fois qu’on l’a eu ?

Il y eu des cas dans les médias de personnes ayant contracté le virus plus d’une fois. Cependant il n’y a pas assez de données pour déterminer si cela est vraiment possible.

Les experts sont occupés à collecter des informations auprès de ceux qui ont été infectés pour comprendre comment leur système immunitaire réagit et combien de temps ils seront immunisés.

Nous savons que lorsque l’on attrape un virus, le corps apprend à le combattre. Même après la guérison complète, le corps a acquis la capacité de combattre le virus sans développer les symptômes de nouveau.

Le corps peut oublier avec le temps comment faire cela et l’immunité peut diminuer après l'infection initiale.

Le vaccin contre la grippe protège-t-il du Coronavirus ?

Malheureusement non. Le Coronavirus est un type de virus différent de celui de la grippe, il nécessite donc son propre vaccin.

Le vaccin contre la grippe demeure important pour se protéger de la grippe saisonnière même s’il ne protège pas du Coronavirus.

seringue

Quand un médicament ou un vaccin contre le Coronavirus sera-t-il disponible ?

Il n’y a pour le moment ni vaccin ni médicament spécifique contre le Coronavirus, la prise en charge repose sur des traitements symptomatiques et des soins de support. Des recherches sont en cours afin de développer un vaccin, cependant celui-ci ne sera probablement pas prêt avant plusieurs mois.

Bien qu'on ne sache pas encore tout de ce nouveau Coronavirus - comme son origine, très probablement animale ou bien quand un traitement et un vaccin seront disponibles - les moyens de limiter sa propagation sont eux bien identifiés et reposent sur les gestes barrières pour préserver votre santé et celle de votre entourage. En cas de contamination vous devez vous référer aux consignes sanitaires mises en place par le gouvernement et éviter au maximum tout contact avec les personnes fragiles et toute sortie non indispensable.

sophie-1.png
Révision médicale par le:
Dr. Sophie Albe-Ly

Médecin généraliste, Sophie exerce chez Zava depuis 2016.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 31 mars 2020



Avis des patients
trustpilot-ratings-4-halfstar (1184)
trustpilot-ratings-5-star par Aurélie, 28 févr. 2020
Rapidité, réactivité ; commande samedi, ordonnance arrivée le lundi suivant). Je suis venue sur ce site parce que mon médecin n'était pas à l'écoute. Il faut tout de même connaître son état de santé avant de se lancer et être honnête. Un grand merci !
trustpilot-ratings-5-star par Ccc, 27 févr. 2020
Service correct
trustpilot-ratings-5-star par Jessica, 16 févr. 2020
J’avais besoin de consulter un dermatologue, si j’étais passé par le système classique j’aurais du attendre 5 mois alors qu’avec Zava en 48h j’avais l’avis d’un médecin compétent et une ordonnance pour commencer mon traitement
trustpilot-ratings-5-star par Loïs, 06 mars 2020
Très rapide, possibilité de recevoir gratuitement l'ordonnance au domicile! C'est très pratique. Que du positif! Merci!
trustpilot-ratings-5-star par Marion, 13 mars 2020
Très efficace, un gain de temps !