Enquête Zava : Acceptation et tolérance envers la communauté LGBTQ+ sur les réseaux sociaux

Dans cet article
Enquête Zava : soutien envers la communauté LGBT sur Instagram

Dans la communauté LGBTQ+, chacun envisage son coming out de manière différente. Certains préfèrent une approche très personnelle, n’en parlant qu’à leur cercle le plus proche. D’autres ont tant de soutiens qu’ils peuvent le crier sur tous les toits. Beaucoup se tournent vers les réseaux sociaux, tels qu’Instagram, pour faire part de leur expérience.

Ceux qui sont parvenus à se révéler au travers d’une annonce publique sur les réseaux sociaux peuvent se sentir encouragés par la communauté, même s’ils ne reçoivent pas la même acceptation dans leurs cercles sociaux et familiaux.

Pour beaucoup de personnes qui n’ont pas la possibilité d’exprimer pleinement qui elles sont, ces plateformes peuvent être un chemin vers la tolérance par le biais d’espaces en ligne. Encourager des campagnes positives pour soutenir cette communauté de la diversité semble plus important maintenant que jamais.

Des hashtags tels que #GayPride ou #VisibleMe (#jesuisvisible) peuvent se montrer déterminants pour aider certains à s’assumer et à vivre pleinement. Un autre hashtag encore plus populaire que les deux précédents est celui du #ComingOut.

S’assumer est un pas immense pour quelqu’un, et des témoignages de sortie du placard comme ceux de célébrités envahissent les réseaux sociaux quotidiennement. Utiliser ce hashtag contribue-t-il à une transition plus fluide entre la sortie du placard et la vie qui s’ensuit ?

Nous avons analysé 249 000 publications Instagram employant le hashtag #ComingOut, ainsi que d’autres hashtags postés par des comptes ayant utilisé le hashtag #ComingOut, pour identifier quel impact cette tendance, comme d’autres campagnes pro-LGBTQ+, a pu avoir sur la communauté LGBTQ+. Lisez la suite pour découvrir la réponse.

#ComingOut sur Instagram

Le #ComingOut à l'international

usage hashtag LGBT sur Instagram dans le monde

Quels sont donc les pays ayant le plus utilisé le hashtag #ComingOut ?

Sept des 10 pays l’ayant le plus utilisé sont Européens, avec les Pays-Bas atteignant la deuxième place. En 2001, ce pays était le premier dans le monde à légaliser le mariage pour les personnes du même sexe. Amsterdam est connue pour son réseau de canaux très développé, et la Marche des Fiertés de la ville a su tirer avantage de cette particularité. La « Pride Canal Parade » annuelle rassemble plus de 80 embarcations qui sillonnent les eaux de la ville. Amsterdam elle-même abrite plus de 100 bars et boîtes de nuits gays et lesbiens ainsi que d’innombrables commerces et événements « LGBTQ+ -friendly ».

L’Italie se révèle être le pays Européen avec le plus d’utilisations du hashtag #ComingOut. Très soutenue par l’ex-premier ministre italien Matteo Renzi, la loi légalisant l’union civile pour les couples du même sexe a été votée en 2016. D’autres droits ont été octroyés aux personnes LGBTQ+ italiennes, comme pouvoir servir dans l’armée tout en étant ouvertement homosexuel(le) ou changer légalement de sexe, ce depuis 1982. Les choses vont en s’améliorant, avec des associations telles que l’Azione Gay e Lesbica (L’Action Gay et Lesbienne), le Gruppo Giovani GLBTI (la Jeunesse LGBTQ+ Réunie), et Kairos devenant de plus en plus influentes chaque jour.

Dans les zones ou le hashtag #ComingOut doit encore se faire pleinement accepter, la communauté LGBTQ+ voit aussi des victoires contre des lois discriminantes. Les efforts pour soutenir les problématiques LGBTQ+ ne diminuent pas. D’une station radio LGBTQ+ en Tunisie jusqu’au combat pour la tolérance dans toute l’Afrique de l’Est, les choses s’améliorent ; toutefois, des mouvements tels que le hashtag #ComingOut pourraient se montrer déterminants dans le futur pour ces activistes et leurs missions.

Tendances autour du #ComingOut en Europe

Usage hashtags LGBT en Europe

De manière générale, l’Europe utilise bien plus le hashtag #ComingOut, si l’on compare à d’autres régions du monde.

Quant à la France, elle arrive en 10ème position dans le classement européen, juste derrière la Belgique. Si cette position peu proéminente peut surprendre, Paris est la 7ème ville d'Europe ayant le plus fait mention du #ComingOut sur Instagram. Un écart qui laisse à penser que la communauté LGBTQ+ s'affirmerait davantage dans la capitale que dans le reste du pays.

Comme dit plus haut, la présence de l’Italie est indiscutable. Rome, Milan et Bologne apparaissent toutes dans les 10 premières de la liste, démontrant un soutien du mouvement #ComingOut étendu dans tout le pays.

La communauté LGBTQ+ polonaise utilise le hashtag #ComingOut dans des proportions surprenantes comparées à son nombre d'habitants, atteignant le septième rang dans le monde. Varsovie a vu une participation record à sa Marche des Fiertés de juin 2016, bien que l’absence de changement réel du gouvernement dans sa politique sur le mariage n’annonce rien d’encourageant.

Même dans les pays où les droits des personnes LGBTQ+ ont historiquement toujours été menacés, les communautés ont réussi à se rassembler. Les Marches des Fiertés deviennent de plus en plus populaires, malgré les menaces de violence proférées par des groupuscules ultra-nationalistes. La nation polonaise encourage plus le soutien social apporté aux personnes LGBTQ+, et une recrudescence des enrôlements de la jeunesse LGBTQ+ dans les rangs de l’armée a provoqué un changement dans la manière dont les gens la perçoivent et la tolèrent.

Positivité des réactions autour du #ComingOut

Positivité et soutien envers la communauté LGBT sur Instagram

Entre 2011 et 2016, la positivité s’est améliorée : 78% des posts avec le hashtag #ComingOut étaient accompagnés d’une légende positive.

Dans 78 % des cas, les commentaires postés sur les publications comprenant le hashtag #ComingOut sont positifs. Ceci est une conséquence directe de l’ampleur du progrès collectivement effectué pour faire d’internet un lieu plus sûr pour la communauté LGBTQ+.

C’est en 2016 que le plus grand pourcentage de commentaires positifs a été constaté, avec 80 % de l’ensemble des commentaires rédigés avec bienveillance.

Par chance, le nombre d’internautes qui témoignent d’un comportent pareil à celui décrit plus haut s’est maintenu. De 2012 à 2018, le pourcentage de publications négatives a stagné à 6 %, à l’exception de la légère hausse de 2015, à 7 %. Le temps lui-même a permis de vérifier une croissance des commentaires positifs. Ces six dernières années, les commentaires positifs ont augmenté d’un total de 10 %.

"Likes" et appréciation du hashtag #ComingOut

le coming out sur instagram

De la même manière, les « likes » (mentions « j’aime ») ont augmenté avec le temps.

Cependant, on note une baisse conséquente du nombre habituel de « likes » en 2016. Les nombreux facteurs qui ont pu contribuer à ce changement comprennent la résurgence de l’activité politique durant les élections présidentielles américaines, l’émergence de l’ « alt-right » (« extrême-droite ») sur les réseaux sociaux et son discours anti-LGBTQ+, ainsi que l’impact possible de la tuerie survenue au Pulse Nightclub, (un club gay de Floride, ayant fait 49 morts et 53 blessés) sur le nombre de « coming out » effectués.

Comme le suggère les bases de données, les hashtags #ComingOut et ceux qui lui sont affiliés deviennent plus populaires chaque année, permettant aux gens de voir et d’interagir avec plus de publications. L’algorithme en permanent changement d’Instagram encourage et récompense désormais des publications liées aux hashtags les plus populaires, tels que #ComingOut, privilégiant les contenus d’intérêt public et ayant une porté virale. Cette mise à jour a altéré la mécanique de visionnage des publications, s’éloignant d’un flux chronologique vers une méthode basée sur l’intérêt potentiel, mais également à quel rythme des utilisateurs spécifiques interagissent les uns avec les autres.

Ces changements sont survenus en 2016, ce qui pourrait être une explication possible pour la chute de la moyenne des « likes », bien que ceux-ci continuent d’augmenter dans les années suivantes.

Communication autour du #ComingOut

Hashtags LGBT sur Instagram

Une grande positivité se dégage des listes de hashtags accompagnant celui du #ComingOut. Ces mentions populaires sur le réseau parlent d’amour, de fierté et de bonheur.

Les hashtags #LoveIsLove (L’Amour est l’Amour) et #Love (Amour) atteignent tous deux le top 5, s’érigeant en manifeste virtuel de la prévalence de l’amour sur la peur.

Les hashtags communautaires #Gay (Homosexuel), #Queer (terme regroupant les identités non hétérosexuelles), #LGBT & #LGBTQ ( Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s, Transgenres, Queers et +) ainsi que #Lesbian (Lesbienne) s'ajoutent à la liste.

Enfin, #GayPride (Marche des fiertés), #Pride (Fierté) and #Happy (Heureux/se) arrivent respectivement en 6ème, 7ème et 9ème position.

Conclusion

La communauté LGBTQ+ est plus forte que jamais, et c’est précisément pourquoi soutenir des initiatives telles que les hashtag #ComingOut est crucial pour les membres de la communauté LGBTQ+ qui sont capables de les publier ouvertement.

Grâce aux augmentations impressionnantes des publications populaires de campagnes LGBTQ+ sur les réseaux sociaux et aux réactions positives qu’elles entraînent, le progrès se révèle juste devant nos yeux.

Le coming out est une immense marche vers l’acception de soi et assumer ouvertement sa sexualité permet une pratique sexuelle saine. Aujourd’hui, la communauté LGBTQ+ fait face à une recrudescence des maladies sexuellement transmissibles. Ces statistiques, doublées d’une déficience d’aides médicales adaptées et de services propres à des besoins spécifiques, entraînent un manque de soins nécessaires à la communauté LGBTQ+.

Les problèmes liés à l’orientation sexuelle et aux rapports intimes sont des sujets importants, pourtant rarement évoqués.

Zava est un service de santé en ligne. Nos médecins sont convaincus qu’un approche humaine et inclusive est primordiale pour apporter l’aide médicale adéquate.

Chez Zava, les médecins proposent des consultations médicales dédiées notamment à la santé sexuelle, du dépistage et traitement des IST (herpès génital, chlamydia) à la prise en charge de troubles tels que l'éjaculation précoce ou la dysfonction érectile.

Les consultations se font sans face-à-face et sans rendez-vous, permettent un échange confidentiel avec nos médecins qui veillent à instaurer un climat de confiance afin que nos patients et patientes ne ressentent aucune peur d’être jugés.

Méthodologie

Nous avons analysé 249 000 publications Instagram comprenant le hashtag #ComingOut, le 26 Mars 2018.

Nous avons ensuite analysé les textes compris dans ces publications. En utilisant « TextBlob », une bibliothèque Python qui reproduit la construction naturelle du langage, nous avons déterminé l’opinion générale de ces textes. L’étude s’effectue sur une analyse prenant en compte le degré de positivité, de neutralité, ou de négativité d’une donnée. Elle est basée sur une échelle allant de -1 à 1, -1 étant extrêmement négatif, 0 neutre, et 1 extrêmement positif. Parce que l’analyse est basée sur une bibliothèque de textes préétablis, nous n’avons pu ajuster le lexique utilisé pour analyser ces textes ; en conséquent, des mots qui pourraient être perçus comme positifs par l’opinion peuvent ne pas être reconnus comme tels dans cette étude.

Nos recherches étaient limitées aux publications mentionnant le hashtag #ComingOut et n’ont pas été traduites dans d’autres langues que l’anglais. Il est possible qu’en étudiant des publications dans d’autres langues, nous ayons pu avoir un aperçu plus juste des populations les pratiquant. Aucun test statistique n’ayant été effectué, les déclarations faites plus haut sont basées sur notre interprétation. A ce titre, elles sont exploratoires.

Droits d'usage

Les informations et graphiques de cette étude peuvent être repris sous réserve de créer un lien vers la source originale de l’étude sur le site et d’en citer la méthodologie.